Entrevue avec Jun Takeuchi

SUPER MARIO BROS.

Cela serait l'équilibre idéal pour moi. Tout d'abord, créer du contenu original, le perfectionner au travers d'une trilogie, puis développer quelque chose de différent et complètement nouveau. Bien entendu, il s'agit de business, et les considérations marketing sont très importantes dans le développement de jeux.

Dans le cas de Resident Evil, nous avons développé les trois premiers jeux, (ainsi que quelques autres rattachés à la série principale) et puis, avec Resident Evil 4, la série s'est complètement renouvelée. Je pense que c'est l'une des plus grandes réussites de Shinji Mikami. Si vous pouvez trouver une bonne façon de le faire, il est tout à fait possible de continuer une série et d'assurer son succès.

On observe en ce moment une nouvelle tendance dans le domaine des jeux vidéo : il y a de plus en plus de filles et de personnes âgées qui choisissent les jeux vidéo comme loisir. Comment pensez-vous que ce genre de jeu évoluera par rapport à ce changement démographique ?

Le genre action/horreur est très difficile à promouvoir. Encore maintenant, dans la société d'aujourd'hui, il y a beaucoup de choses que l'on voit dans les films et qui sont inacceptables dans les jeux.

Interview de Jun Takeuchi réalisée par gameXplore The Book Of Games Volume 2, octobre 2007.
Traduction : Sly pour Biohazard France, Décembre 2007.