Resident Evil 6

Avatar de l’utilisateur
Seishoujyo
Rookie
Messages : 157
Inscription : 27 juin 2011, 01:14
Gamertag : Skygrasper
Playstation Network ID : Seishoujyo
Localisation : Lyon

14 oct. 2012, 00:48

Ton inventaire est limité au cas ou tu l'aurais pas vu, ca m'est arrivé aussi, tu dois te debarasser de certains de tes objets si tu veux en prendre d'autres. Beaucoup croient encore que l'inventaire dans RE6 est illimité, ben non.

Sinon 21 morts ? :eek4
Putain en veteran en solo a ce passage j'ai pas eu de soucis j'ai du mourir 2 ou 3 fois, tu dois pas avoir l'habitude des TPS Rick je sais pas mais ca fait beaucoup 21 morts :^^
Avatar de l’utilisateur
Rick Hunter
Survivor
Messages : 790
Inscription : 30 nov. 2003, 22:05
Localisation : Nyon (Suisse)
Contact :

14 oct. 2012, 02:42

Seishoujyo a écrit :Ton inventaire est limité au cas ou tu l'aurais pas vu
Merci bien:
Aucune munition pour le fusil d'assaut, et à deux reprises impossible de les ramasser alors que je n'ai presque plus de mun pour aucune arme!!!!
Et je ne joue PAS en vétéran.
Avatar de l’utilisateur
Seishoujyo
Rookie
Messages : 157
Inscription : 27 juin 2011, 01:14
Gamertag : Skygrasper
Playstation Network ID : Seishoujyo
Localisation : Lyon

14 oct. 2012, 12:01

Ca veut rien dire, si t'as plein d'herbes, grenades, bombes ou autres ca occupe la place des munitions donc tu pourras pas en ramasser d'autres. Ouvre triangle et compte tes cases libres.

Quand t'as un item barré qui apparait c'est le manque de place c'est pas un bug.
Avatar de l’utilisateur
wesker65
Rookie
Messages : 126
Inscription : 06 mars 2009, 12:23
Localisation : azereix 65380
Contact :

14 oct. 2012, 12:13

Salut les amis, je continu à venir sur le site très régulièrement mais sa doit bien faire deux ans que je ne commente plus sur les forums, et je reviens vers vous en ce moment très spéciale avec la sortie de Resident evil 6 et damnation.
Tout d'abords j'ai joué à Resident evil 6 qu'en coop avec mon frère et jusqu'à l'accident de bus avec leon, et je peux vous dire ben que pour le moment j'ai vraiment du mal à accrocher, certes il y a les zombies, c'est sombre ( trop sombre à mon gout d'ailleurs) et on retrouve nos personnages favoris mais je n'y arrive vraiment pas, déjà en coop l’écran est bouffé à moitié par des bandes noires ridicules, ce qui m'a surpris car il me semble pas que sur Resident evil 5 c'était foutu de la sorte, en plus graphiquement je trouve que c'est moins beau que resident evil 5 ( c'est peux être l'effet splitté j'en sais rien), mais surtout je n'arrive plus du tout, mais vraiment plus à retrouver cette ambiance si spéciale qui définissez Resident evil. Cette ambiance qui régnait dans tous les anciens resident evil, que même Resident evil 4 ( c'est mon avis ) avait réussit à conserver, cette angoisse à chaque mouvement, ce côté image poussiéreuse, ambiance glauque et stressante,musique oppressante, les machines à écrires ( bref tous les petits détails) enfin l'ambiance survival qui a commencé pour moi à disparaitre avec Resident evil 5 et qui avec avec resident evil 6 n'existe plus, j'ai l'impression qu'il ne reste plus qu'un jeu de pur action mettant en avant le stress d'être débordé par les zombies, et laissant malheureusement de côtés ce qui fesait le succès de notre série préférée. :'(
De plus je tiens à préciser que l'introduction m'a hyper déçu, voir elle est inexistante, alors que dans resident evil 5 ainsi que tous les autres, les intros déboites et nous mette directement dans l'ambiance!!!
Je vais comme même y jouer jusqu'au bout, parce que cette série je l'adore, mais sincèrement pour moi et pour le moment, l'histoire de la série c'est terminé avec Resident evil 5 et la mort de wesker, et jamais je ne changerai d'avis sur le fait qu'ils auraient du s'arrêter à ce moment la.
Cependant je tiens à dire ( hors sujet ) que j'ai adoré Resident evil damnation , qu'ici j'ai retrouvé cette ambiance que j'aime tant, avec des clins d'oeil à resident evil 4 ( dans les sous terrain, avec un effet de caméra d'enfer et bien stressant) ainsi que resident evil 2 ( avec les lickers), je peux vous dire que si Resident evil damnation avait été adapté en jeux vidéos, ben mon discours aurait été bien différent... :lol5 et c'est ça que je veux retrouver dans cette série!!!!! Les bases quoi!!!
Avatar de l’utilisateur
Rick Hunter
Survivor
Messages : 790
Inscription : 30 nov. 2003, 22:05
Localisation : Nyon (Suisse)
Contact :

14 oct. 2012, 12:17

Seishoujyo a écrit :Ca veut rien dire, si t'as plein d'herbes, grenades, bombes ou autres ca occupe la place des munitions donc tu pourras pas en ramasser d'autres. Ouvre triangle et compte tes cases libres.
Je t'ai dit deux fois que mon inventaire était presque vide, je n'avais aucune grenades, pas de soins et presque plus aucune munitions à part peut-être 10 cartouches pour le flingue de base. Je m’exprime en français pourtant.

J'ai quitté, rechargé la partie et je n'ai plus jamais eu ce problème.
Dernière modification par Rick Hunter le 14 oct. 2012, 14:30, modifié 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Seishoujyo
Rookie
Messages : 157
Inscription : 27 juin 2011, 01:14
Gamertag : Skygrasper
Playstation Network ID : Seishoujyo
Localisation : Lyon

14 oct. 2012, 14:23

wesker65 a écrit : que même Resident evil 4 ( c'est mon avis ) avait réussit à conserver, cette angoisse à chaque mouvement, ce côté image poussiéreuse, ambiance glauque et stressante,musique oppressante, les machines à écrires ( bref tous les petits détails) enfin l'ambiance survival qui a commencé pour moi à disparaitre avec Resident evil 5 et qui avec avec resident evil 6 n'existe plus,
Ah ouais RE4 une ambiance oppressante et glauque ? :??

Bon le village a la limite mais tres vite ca part en sucette dans du n'importe quoi, Leon le super agent qui esquive des lasers au ralenti et combat Krauser facon Matrix, les moines sortis du moyen age puis l'ile c'est la boucle finale. J'ai du mal a voir en quoi RE4 est different de RE5 car c'est la meme chose, tu peut objectivement pas encenser RE4 et cracher sur RE5 a ce niveau.

Y a RE1,2,3 et CV et puis y a RE4,5 et 6 c'est 2 mondes differents.
Rick Hunter a écrit :Je t'ai dit deux fois que mon inventaire était presque vite, je n'avais aucune grenades, pas de soins et presque plus aucune munitions à part peut-être 10 cartouches pour le flingue de base. Je m’exprime en français pourtant.

J'ai quitté, rechargé la partie et je n'ai plus jamais eu ce problème.
Je comprends mal le francais suisse :dent
Non bah t'as du avoir un bug, mais bon jamais eu ca et jamais entendu personne l'avoir.
Avatar de l’utilisateur
wesker65
Rookie
Messages : 126
Inscription : 06 mars 2009, 12:23
Localisation : azereix 65380
Contact :

14 oct. 2012, 18:47

Oui principalement dans le village et aussi dans le chateau, aprés c sur c'est un autre monde par rapport aux anciens,le 4 reste comme même sombre et oui oppressant ( le village, le château et surtout toute la partie avec les regenerator) et pour moi il n'est pas encore totalement un jeu d'action aprés j'étais plus jeune à cette époque( avec le temps c'est sur on s’endurcit et au même moment je joué à resident evil remake et au 0), le 5 il n'y a plus se côté peur et en plus on se retrouve dans un milieu ensoleillé, l'action y est non stop, bref il y a une légère différence entre le 4 et le 5 qui fait tout pour moi ( c'est peux être la touche mikami qui me fait voir les choses d'une manière différente)
En faite je vois Resident evil 4 comme un mélange survival/action alors que je vois resident evil 5 comme un jeu d'action-6 simplement comme un jeu d'action/horreur
Aprés il est peux être trop tôt pour juger encore le 6, mais pour le moment j'accroche pas, c un bon jeu d'action horreur , il n'y a rien à dire, et c'est pour cela que je vais le finir mais pas un super Resident evil !!
Avatar de l’utilisateur
Alucard.Exe
Survivor
Messages : 385
Inscription : 15 nov. 2007, 21:40
Gamertag : Pakodim EX
Playstation Network ID : Pakodim
Localisation : Compiègne

14 oct. 2012, 19:46

J'ai eu exactement le même problème que toi Rick, inventaire quasiment vide, mais je ne pouvais plus rien prendre. Je vais dire une connerie, mais c'est pas dû au scénario ?

Sinon question : Pour le trophée "finir le jeu en pro", il faut refaire tout le jeu à partir du NG+ ou bien on peut juste clôturer tous les chapitres en pro en passant par la sélection de chapitre ?
Dernière modification par Alucard.Exe le 14 oct. 2012, 19:50, modifié 2 fois.
Image
Avatar de l’utilisateur
Seishoujyo
Rookie
Messages : 157
Inscription : 27 juin 2011, 01:14
Gamertag : Skygrasper
Playstation Network ID : Seishoujyo
Localisation : Lyon

14 oct. 2012, 19:46

Wesker: Dans le 4 et 5 y a exactement la meme dose d'action tu sais, c'est exactement le meme schema, je comprends pas que tu trouvés le 5 plus action alors que c'est kiff kiff.

Apres un milieu ensoleillé ca veut rien dire, t'as regardé Canibal Holocaust ? Ca se passe en plein journée sous le soleil pourtant ca fout les jetons. Pas besoin d'un cadre nocturne specialement.

A mon avis si vous aviez decouverts RE4 aujourd hui vous le verriez pas ainsi, perso moi a sa sortie RE4 m'avait tres decu sur le coté glauque et horreur, probablement car je venais de faire Extermination sur PS2 juste avant qui lui etait un vrai survival horror en vue TPS.
Avatar de l’utilisateur
Alucard.Exe
Survivor
Messages : 385
Inscription : 15 nov. 2007, 21:40
Gamertag : Pakodim EX
Playstation Network ID : Pakodim
Localisation : Compiègne

14 oct. 2012, 19:54

Je suis du même avis que les autres, BH4 est beaucoup moins bourrin que BH5, c'est d'ailleurs ce qui m'a saoulé sur la fin, une vraie guérilla. Il n'y avait pas autant de "battle zone" comme ça. Après ouai, c'est clair qu'une fois le monastère passé, c'est beaucoup moins "glauquesque" (et d'ailleurs j'aurai bien voulu que Leon garde sa veste pendant tout le jeu, quelle classe)
Image
Avatar de l’utilisateur
Khris_Kennedy
Survivor
Messages : 541
Inscription : 03 mai 2006, 21:48
Localisation : Nord

14 oct. 2012, 20:19

RE4 est quand même largement plus proche de la saga d'origine que RE5, je ne parle pas du scénario évidemment. Le fait que l'on soit seul ou accompagné change complètement les sensations. Le village, le château et ses rituels, la partie d'Ashley à la lampe torche, les Regeneradores, la rencontre avec les premiers chiens, le labyrinthe, bref il y a des tas de passages un minimum angoissants. Et si l'angoisse n'est pas c'est le stress qui prend le dessus, dans RE5 ni l'un ni l'autre.

Pour revenir donc au sujet : RE6 est certainement brouillon et pas aussi maîtrisé que RE5 mais il a le mérite de se rapprocher de l'horreur, du survival, contrairement à RE5 qui n'était ni plus ni moins qu'un jeu d'action.
Ce que je reproche à RE6 c'est la surenchère dont il fait preuve, la pauvreté du scénario et le gameplay certes fluide mais mal exploité. Sinon c'est un jeu sympa, mais un mauvais Resident Evil.
In my restless dreams...In my dearest memories...
Avatar de l’utilisateur
Gemini
Survivor
Messages : 987
Inscription : 16 févr. 2004, 22:11
Gamertag : Bio Gemini
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin (50)

14 oct. 2012, 21:04

Le côté très grand public de RE6 me gêne pas mal, on sent trop la volonté des développeurs de plaire au plus grand nombre possible. Du coup ouais, surenchère et action à tout va, s'il y a pas une explosion toutes les 10 min ça va pas du tout :bailler
Et on pourra dire ce qu'on veut, je trouve le gameplay effectivement brouillon ou mal maîtrisé sur certains points. Encore tout à l'heure par exemple, il y a un J'avo avec son long bras extensible qui m'a choppé alors que j'avais parfaitement réussi à l'esquiver avec roulade et avec le bon timing, j'ai carrément vu le perso se téléporter sur le bras genre le monstre m'avait attrapé alors que pas du tout :'7 Sur le même principe les snipers me gonflent énormément dans ce jeu, et les esquives fonctionnent assez aléatoirement j'ai l'impression. Le pire c'est que lorsqu'on déloge un sniper de son emplacement prédéterminé, il y en a quasiment toujours un qui vient le remplacer dix secondes après. Très frustrant :desespere
On peut ajouter à cela le système de couverture peu intuitif, les phases de véhicules moisies, les scripts et QTE inutiles et qui entraînent des morts inévitables... Au bout du compte oui, RE6 a quand même pas mal de défauts :fouet

Cela reste un (très) bon jeu avec une bonne ambiance la plupart du temps malgré tout, pas de souci là-dessus.
Les critiques sont probablement très sévères au regard du budget colossal investi, mais le cœur du gameplay reste pour moi très solide, sans être forcément en dessous du niveau de la concurrence. Des imperfections et des soucis on en trouve dans tous les jeux, même dans les grosses productions.
Les possibilités au corps-à-corps avec les multiples attaques de mêlée sont un point fort du jeu par exemple (comme c'était le cas dans RE5), et constituent un élément central du gameplay. Rien qu'avec ce système RE6 parvient à se démarquer et à présenter une identité en tant que jeu, sans qu'il soit permis de le réduire à des trucs du style "Gears of War/Call of duty en moins bien". Les scénarios multiples qui s'entrecroisent avec les crossovers possibles ajoutent aussi un petit + unique pour l'expérience, moi en tout cas je trouve ça sympa de partager un petit segment d'aventure avec d'autres joueurs par-ci par-là.
Avatar de l’utilisateur
Rick Hunter
Survivor
Messages : 790
Inscription : 30 nov. 2003, 22:05
Localisation : Nyon (Suisse)
Contact :

15 oct. 2012, 00:28

Alucard.Exe a écrit :J'ai eu exactement le même problème que toi Rick, inventaire quasiment vide, mais je ne pouvais plus rien prendre. Je vais dire une connerie, mais c'est pas dû au scénario ?
Ça t'es arrivé à quel chapitre? Moi c'était pendant le chapitre 5 de Chris, à la sauvegarde automatique avant la séquence ultra lourde "survivre x minutes" de ce chapitre.

Déjà qu'en pro on a presque pas de mun, alors là ne rien pouvoir ramasser me rendait fou :S
Avatar de l’utilisateur
Alucard.Exe
Survivor
Messages : 385
Inscription : 15 nov. 2007, 21:40
Gamertag : Pakodim EX
Playstation Network ID : Pakodim
Localisation : Compiègne

15 oct. 2012, 01:00

Idem, le dernier chapitre de Chris, mais en Normal. Ouai, très certainement un bug. Mais il me semble que ça me l'a encore fait en Mercenaries tout à l'heure. Hum bizarre. Autre bug bizarre, j'ai fini en S les 4 maps en Mercenarie en coop, mais rien de débloqué :/
Image
Avatar de l’utilisateur
Seishoujyo
Rookie
Messages : 157
Inscription : 27 juin 2011, 01:14
Gamertag : Skygrasper
Playstation Network ID : Seishoujyo
Localisation : Lyon

15 oct. 2012, 02:57

Alucard.Exe a écrit :Je suis du même avis que les autres, BH4 est beaucoup moins bourrin que BH5, c'est d'ailleurs ce qui m'a saoulé sur la fin, une vraie guérilla. Il n'y avait pas autant de "battle zone" comme ça. Après ouai, c'est clair qu'une fois le monastère passé, c'est beaucoup moins "glauquesque" (et d'ailleurs j'aurai bien voulu que Leon garde sa veste pendant tout le jeu, quelle classe)
Ah pourtant la battle zone dans RE4 tu l'as des le debut au village, ca part dans tous les sens direct. Au chateau c'est pire c'est cette structure pourrie que j'aime pas dans RE4 et RE5 c'est quand t'entres dans une zones, t'as une cutscene et t'as des ennemis qui sortent de partout et de nul part, que ce soit RE4 ou RE5 t'avais cette impression d'arenes, tu rentres et tu fight tout le monde si tu veux passer a la piece suivante. Au moins dans RE6 y a pas ca ils ont fais les choses d'une facon plus intelligente avec Leon tu peut largement eviter les ennemis, y a pas ce besoin de nettoyer comme dans RE4 ou RE5.

Sinon y en a qui ont les 3 maps en DLC ? Je cherche des compagnons pour les faire, la map du porte avion, catacombes et metro.
Avatar de l’utilisateur
Hierodimdius
Survivor
Messages : 571
Inscription : 17 avr. 2009, 15:43
Playstation Network ID : Hierodimdius
Localisation : Besançon

15 oct. 2012, 07:13

Holà Seishoujyo,

Je les ai si tu veux encore jouer avec moi. :p

Hierodimdius
--

My collection => http://www.raccoonsmemories.eu
Avatar de l’utilisateur
Seishoujyo
Rookie
Messages : 157
Inscription : 27 juin 2011, 01:14
Gamertag : Skygrasper
Playstation Network ID : Seishoujyo
Localisation : Lyon

15 oct. 2012, 11:32

Ben t'est dans ma liste donc c'est bon, on va s'arranger ca dans la semaine :devil
Avatar de l’utilisateur
wesker65
Rookie
Messages : 126
Inscription : 06 mars 2009, 12:23
Localisation : azereix 65380
Contact :

15 oct. 2012, 15:48

Certes sheishoujyo on peut surement flipper même dans un milieu ensoleillé mais on ne peut pas dire que dans resident evil 5 ça soit le cas, en tout cas Gemini et kris kenedy ont bien résumé ce que je voulais dire
Avatar de l’utilisateur
Seishoujyo
Rookie
Messages : 157
Inscription : 27 juin 2011, 01:14
Gamertag : Skygrasper
Playstation Network ID : Seishoujyo
Localisation : Lyon

15 oct. 2012, 18:30

Si Chris etait seul dans RE5 il serait quand meme plus flippant. Je pense aux passages avec les crocodiles, lickers ou chez les pygmées y a de tres bons moments sensibles.

C'est peut etre le soucis de RE aujourd hui, je pige pas pourquoi Capcom cherche constamment a caser les persos par 2. A la limite qu'ils fassent un RE7 sur le principe du 6, genre 2 campagnes 1 avec 2 persos en coop genre Chris/Sherry puis l'autre avec juste Claire en y donnant 2 aspects differents.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1514
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

15 oct. 2012, 20:37

Peu importe se que les autres pense dans mon cas je préfère largement plus RE5 et 6 que RE4. Le scénario de RE4 est bidon car il ressemble plus à un spin-off qu'à une vrai suite et de plus les BOW n'était pas sufisament Biohazardien à mon goût(je ne compte pas les Regenerator/Iron Maiden) et Leon avait trop une attitude badass pour le genre de situations dans laquelle il était. Surivant de Raccoon city certe mais la il fesait face à des créatures qu'il avait jamais vue avant alors comment garder un calme mortel comme ça? Si il aurait fait face au virus-T à nouveau j'aurais pardonné son attitude badass dans le 4. Chris lui avait un comportement plus réaliste dans RE5 et j'aime particulièrement l'évolution du personnage de RE1 à RE6.

RE5 et RE6 ont le luxe de ressembler plus à du Biohazard au niveau du scénario et des monstres et l'interaction entre les personnages dans RE6 est vachement plus réussi que dans les précédents opus.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Seishoujyo
Rookie
Messages : 157
Inscription : 27 juin 2011, 01:14
Gamertag : Skygrasper
Playstation Network ID : Seishoujyo
Localisation : Lyon

15 oct. 2012, 23:49

Je suis un peu dans la meme situation que toi Patrick, c'est surtout que dans RE4 ben d'une Leon est un fail (entre autres choses comme le niveau du chateau ou de l'ile indigestes et de mauvais gout niveau ambiance et bestiaire), ce genre de perso comique qui se prends pas pour de la merde et qui craint rien ca colle pas du tout a RE.

Et je vais donner un exemple concret, Leon n'est pas un perso qui evolue, il fait le badass a 2 balles en gros (dans RE6 il connait la situation il est meme plus etonné de rien du debut a la fin il maitrise tranquille "shoot them in the head" comme il dit, dans Degeneration il le dit aussi d'ailleurs), comparé a Chris dans RE5 ou RE6 qui evolue constamment mentallement, y a un truc qui le torture (Wesker, Claire, Jill, les soldats du BSSA morts, Piers etc tout a un impact sur lui), Leon y a tout simplement rien il veut juste baiser Ada et ca s'arrete la, sa psychologie est douteuse et limité (il veut eradiquer le virus du monde entier, ben voyons et moi je livre des cadeaux le 24 dec hein). Et le fait qu'il passe de meme pas flic d'1 jour a super agent du gouvernement au service du president lui meme facon Jack Bauer ne rends pas le perso plus credible (a coté Chris c'est l'US Airforce, les STARS, le BSAA, y a un pedigree et une evolution logique).

Et dans le cadre d'un jeu comme RE des persos comme Chris ou Piers sont bien plus credibles qu'un rigolo comme Leon qui te sors 2 ou 3 repliques censé etre "cools", Ada c'est pareil je deteste son air je m'en foutiste, tout parait banal pour elle, son scenario dans RE6 m'a completement blasé elle vit dans un autre monde.

Claire est une survivante de Raccoon aussi, ca l'a pas empechée de rester Claire tout en s'endurcissant un peu au passage, elle reste tres vulnerable dans Code Veronica ou Degeneration.

M'enfin c'est pour cette raison la que Chris sera toujours 100 fois mieux que Leon, il est plus humain et attachant, on voit ses faiblesses et ca j'ai surkiffé dans RE6 c'est un perso tres travaillé, il tient a beaucoup de choses et il est sensible, RE CV, RE5 ou RE6 le prouvent maints fois. Je pense que des persos comme Leon ou Ada la serie doit tres vite s'en debarasser pour le bien scenaristique, non les garder pour une poignée de fanboys, si ils les gardent faut tres vite les faire evoluer rapidement.

J'ai jamais honte de dire que je prefere RE5 a RE4 tres franchement, il si RE5 avait été fait qu'avec Chris comme vu dans les 1 ers trailers y aurait pas photo (Sheva est inutile au scenario on voit bien le perso rajouté en cours), car RE4 n'a pas de scenario.
Avatar de l’utilisateur
Rick Hunter
Survivor
Messages : 790
Inscription : 30 nov. 2003, 22:05
Localisation : Nyon (Suisse)
Contact :

16 oct. 2012, 00:10

Intéressant votre discussion. Je n'ai pas encore attaqué le scénar d'Ada, mais je croise les doigts et espère qu'elle n'est pas comme dans Damnation. Je trouve ce film complètement loupé et elle est atroce, elle fail et elle a toujours ce rictus insupportable, ça me donne envie de la baffer.

On est loin du temps de BH2...
Avatar de l’utilisateur
Seishoujyo
Rookie
Messages : 157
Inscription : 27 juin 2011, 01:14
Gamertag : Skygrasper
Playstation Network ID : Seishoujyo
Localisation : Lyon

16 oct. 2012, 00:32

Tu vas etre servi des rictus dans RE6 avec Ada, "oh un monstre, c'est cool", "oh les gentils toutous du BSAA c'est sympa de m'ouvrir la voie", "ha ha petit monstre t'as failli m'avoir eh bah non c'est con hein", "ho ho tout part en miette le monde est a feu et a sang, c'est dommage hmmmm" bon j'exagere mais c'est quasi ca :desespere

Tu te feras ton propre avis Rick.

OMG ce perso je peut plus, j'ai pourtant pas encore acheté RE Damnation madre de dios ://
Avatar de l’utilisateur
Sly
Staff // Traducteur
Messages : 3388
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chambéry (73)

16 oct. 2012, 02:07

T'inquiète pas Rick, si à l'époque de BH2 on avait eu la possibilité de mettre des animations faciales sur les persos, tu l'aurais vu souvent son sourire en coin. :wink
Avatar de l’utilisateur
Ashford_Forever
New Challenger
Messages : 1
Inscription : 01 oct. 2012, 02:38

16 oct. 2012, 02:40

Je viens depuis quelques temps lire vos feelings sur Resident Evil 6, alors j'avais envie de partager, moi aussi, mon historique avec le titre.
Resident Evil 6, je n'ai pas eu le temps de l'attendre, de le désirer. A peine annoncé, déjà commercialisé, et même en avance, un fait plutôt rarissime quand il s'agit d'un titre de cette trempe. La démo, je l'ai téléchargée, j'y ai touché quelques instants, et je l'ai supprimé, je n'arrivais pas à me mettre dans l'ambiance, et je préférais patienter jusqu'à la sortie du précieux.

Resident Evil est une série que j'affectionne particulièrement. J'ai toujours aimé ses excès, ses travers, et sa singularité. Le premier opus, je me souviens l'avoir arpenté des mois durant plus jeune, je n'ai pu le boucler à l'époque qu'à coup de cheats (un CD de démo dans le Playstation Magazine offrait son lot de munitions illimitées, lance-grenade...). Le deuxième épisode, je m'y suis frotté sur PC. Une expérience fascinante, et je m'étais débrouillé comme un grand. Le troisième épisode, je suis passé complètement à côté, je n'y ai touché que bien plus tard !
J'ai bien plus tard jeté mon dévolu sur Resident Evil 4, le titre était fascinant sur le papier, et l'était davantage encore in-game. Claque graphique, ambiance addictive, gameplay parfaitement adapté, et aventure dépaysante, j'étais complètement sous le charme. Ce jeu m'a envoûté, il était très en avance sur son temps, et quoiqu'on puisse en dire, c'est à mon sens un grand pilier de la série. Peu après, je me suis lancé dans Code Veronica, beaucoup plus traditionnel, mais tellement puissant ! Malgré un gameplay rigide, et l'absence d'artifices à coups de QTE, il m'a transporté. Sa bande son, ses personnages et antagonistes, Claire, bref j'étais complètement addict une fois de plus ! Deux facettes de la série tellement opposées, mais toutes les deux jouissives.
Enfin, il y a eu Resident Evil 5, je me souviens encore de son premier trailer, tellement prometteur, avec un résultat final bien en dessous de mes attentes. J'ai peu de sympathie pour lui, j'ai rushé le titre, et je suis devenu amnésique. Il prétendait transcender le quatrième épisode, il ne lui arrive même pas à la cheville, il cherche à l'imiter, mais c'est sans saveur.

Et me voilà en face du sixième opus, complètement échaudé, sceptique au possible, prêt à dégainer au moindre faux pas. Et pourtant, je suis complètement sur le cul ! Le titre est d'une richesse extraordinaire, multiplie les clins d'oeil, se joue des joueurs et de lui-même, et nous offre un voyage ébouriffant.
Je me perds souvent à expliquer mon ressenti, il y a tant à dire, et c'est tellement ancré dans mes tripes de joueurs, que tout paraît bien futile. Je pourrais m'étendre jusqu'à vous perdre (quoique j'imagine avoir déjà perdu 99 % des éventuels intervenants :lol ), qu'il resterait beaucoup à dire.

Tous ces destins entrecroisés, ces situations incroyables, cette ambiance apocalyptique, et ce sentiment d’impuissance, de fuite en avant. J'ai moi aussi lu toutes les critiques formulées à l'encontre de ce sixième épisode, un lynchage médiatique, j'ai même rencontré des fans d'hier qui crachent aujourd'hui dans la soupe sans le moindre remord. RE6 a quelques carences, c'est une certitude, et sans doute inévitable. Il a aussi ses bêtes noires, les Javos (cette ignominie), et cette tendance à trop vouloir en faire. Le titre a parfois du mal à lâcher la main du joueur, et quand on imagine avoir fait le tour d'une situation, le jeu réussit à nous surprendre, et nous fait alors retrouver des sensations oubliées. La campagne de Chris est à cet égard particulièrement savoureuse. Elle allie action grandiloquente, et parfois lourdingue, à des passages mémorables, et plus que jamais marqués du sceau Biohazard (le serpent, les derniers environnements du chapitre 4). Quand on croit que l'âme de la série s'est évanouit à jamais, elle surgit de nulle part, et nous étreint, pour nous rappeler à ses bons souvenirs.

Ca faisait une éternité que je n'avais pas pris autant de plaisir sur un jeu, et rien que pour ça, le pari me semble complètement réussi !
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1514
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

16 oct. 2012, 07:24

Seishoujyo, en passant je ne hais pas Leon, lui et Chris sont mes deux héros favoris de la série et sa me fait plaisir de revoir Leon ici et la dans les jeux ou films d'animations tout comme Chris. Je n'ai pas détesté son personnage dans RE4 seulement que je trouvait pas réaliste et crédible son attitude trop badass dans ce genre de situation. Parcontre j'ai aimé sa personnalité plus humaine dans Darkside Chronicles, Degeneration, Damnation et RE6, dans ses épisodes on sens que Leon à du vécu et veux absolument faire tous son possible pour arrêté toute menace biologique et je ne trouve pas ridicule son amour et obssesion envers Ada, il l'aime et peut pas et veut pas s'en débarrasser. J'ai connu la même chose moi aussi mais sans les complots et incidents biologiques lol.

Et aussi son ascenssion dans les service secrets n'est pas si irréaliste que ça. Leon à survécu à l'une des pire catastrophe biologique et à réussi par lui-même à vaincre et détruire l'une des armes biologiques les plus puissante jamais conçu, le T-103 et tout sa pendant son premier jour dans les services de police. Aux yeux du gouvernement américain il avait beaucoup de valeur et il avait un don incroyable pour la survie. Dans Darkside Chronicles Leon l'a dit lui même il fut recruté contre son gré dans les service secret américain. Les évènements de Sheena island et l'operation Javier ne l'ont qu'endurci pendant les six ans qu'il a passé dans les service secret et il a fini par recevoir ces ordres par le président en personne à partir de RE4 après avoir fait ces preuves.

Pour Ada Wong dans mon cas je ne l'ai jamais aimer ou détesté et je me fiche qu'elle soit présente ou non dans un jeu ou qu'elle vie ou qu'elle crêve. La seule chose que je veux d'elle est de savoir la vérité sur ces intentions et savoir qui est son véritable employeur. Et de plus dans RE6 on apprend quand même que Ada a une humanité, elle prend personnel la situation et ressent de la colère contre les actions de l'un des méchants du jeu ainssi que de la compassions pour les victimes des attentats terroriste et j'ai particulièrement aimé sa réaction durant les cinq dernière minutes de sa campagnes. Dans RE6 elle a contribué de son coté pour stoppé le désastre en cours et son aide a permis à plusieurs personnage de survivre.

PS: En passant Resident Evil: Damnation est sans aucun doute le meilleurs film jamais produit sur Biohazard. Il n'est pas parfait mais c'est pour l'instant la meilleur adaptation sur Resident Evil à notre porté. Seishoujyo si tu as aimé RE6 tu aimera probablement Damnation.
Dernière modification par Patrick le 16 oct. 2012, 10:51, modifié 2 fois.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Webmaster
Messages : 12161
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

16 oct. 2012, 07:44

Bienvenue parmi nous Ashford_Forever ainsi qu'à tous les nouveaux inscrits. :)
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2540
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

16 oct. 2012, 10:34

Seishoujyo a écrit :Et je vais donner un exemple concret, Leon n'est pas un perso qui evolue, il fait le badass a 2 balles en gros (dans RE6 il connait la situation il est meme plus etonné de rien du debut a la fin il maitrise tranquille "shoot them in the head" comme il dit, dans Degeneration il le dit aussi d'ailleurs), comparé a Chris dans RE5 ou RE6 qui evolue constamment mentallement, y a un truc qui le torture (Wesker, Claire, Jill, les soldats du BSSA morts, Piers etc tout a un impact sur lui), Leon y a tout simplement rien il veut juste baiser Ada et ca s'arrete la, sa psychologie est douteuse et limité (il veut eradiquer le virus du monde entier, ben voyons et moi je livre des cadeaux le 24 dec hein). Et le fait qu'il passe de meme pas flic d'1 jour a super agent du gouvernement au service du president lui meme facon Jack Bauer ne rends pas le perso plus credible (a coté Chris c'est l'US Airforce, les STARS, le BSAA, y a un pedigree et une evolution logique).
Je ne suis pas vraiment d'accord avec ce que tu dis sur Leon. Le perso n'est pas si limité que cela, il y a clairement un traumatisme lié à Raccoon chez lui qui le torture en plus haut point et c'est visible à de nombreuses reprises dans les différents épisodes. Je pense notamment à des scènes assez frappantes comme lorsqu'il soupire tout seul dans l'ascenseur de Degeneration ou dans certaines scènes de Damnation où il semble au bout du rouleau.
Spoiler :
Lorsque Buddy tue Ataman, on voit un plan de lui où il semble vraiment triste et il est clairement blasé du gouvernement à la fin du film, à boire des vodka tout seul dans sa chambre d’hôtel :lol
Le problème de ce personnage c'est qu'il est tout le temps dans l’introspection et ne laisse rien paraître. C'est d'ailleurs dit dans les fichiers de RE6 sur lui "c'est quelqu'un de calme et rationnel, mais ça ne doit pas être prit pour de l'apathie ou de l'indifférence". Le perso est tout simplement introverti et ne laisse pas grand chose transparaître de ses émotions.

Après, le problème c'est qu'il semble un peu inconstant suivant les épisodes. Dans RE4 il semble jouer le badass à fond, puis dans Degeneration il fait le gros déprimé de base pour redevenir badass voir presque "méchant" dans Damnation pour devenir sympa dans RE6.

S'il y a bien un truc que j'ai aimé dans RE6 c'est justement comment est le perso dans ce jeu. C'est sa meilleure apparition et de très loin. On sent que le perso a un besoin viscéral de venir en aide aux autres et cette compassion excessive semble presque parfois poser problème pour ceux qui l'accompagne (Helena). En revanche, ce qui est certain c'est que Leon a beaucoup moins de caractère que Chris, en particulier dans RE6 et notamment lorsqu'il se fait mener en bâteau par Helena, mais ça n'en reste pas moins un perso avec une personnalité plus riche que ce qu'il ne laisse paraître au premier abord.

Quand à sa quête de destruction des virus, je pense que Leon n'a peur que d'une seule chose : que quelqu'un puisse revivre ce qu'il a vécu à Raccoon. Un document de RE6 sur RE.net précise que Leon a songé plusieurs à se suicider durant l'incident de Raccoon mais qu'il a tenu bon pour venir en aide à Sherry. Du coup lorsqu'il empêche Manuela de se suicider
Spoiler :
ou Buddy dans Damnation
toutes ces scènes prennent du sens du point de vue de Leon.

Donc, c'est sûr que Chris paraît plus intéressant, parce qu'il est plus extraverti et tout ça, mais Leon me semble tout autant voir plus torturé que ce dernier à mon avis.
Mikeul
Survivor
Messages : 554
Inscription : 24 janv. 2007, 19:08
Gamertag : Biobazard16
Playstation Network ID : Biobazard16
Localisation : Rouen

16 oct. 2012, 13:53

Grem, depuis le début j'me demandais à quoi servait ton topic, tu trouvais ça normal et légitime d'en faire un alors qu'il y a déjà celui ci. :dent

Après avoir terminé toutes les campagnes de RE6 vous savez ce que j'ai immédiatement entamé? :wink RE4. :lol
Avatar de l’utilisateur
Seishoujyo
Rookie
Messages : 157
Inscription : 27 juin 2011, 01:14
Gamertag : Skygrasper
Playstation Network ID : Seishoujyo
Localisation : Lyon

16 oct. 2012, 14:36

Grem a écrit : Je ne suis pas vraiment d'accord avec ce que tu dis sur Leon. Le perso n'est pas si limité que cela, il y a clairement un traumatisme lié à Raccoon chez lui qui le torture en plus haut point et c'est visible à de nombreuses reprises dans les différents épisodes. Je pense notamment à des scènes assez frappantes comme lorsqu'il soupire tout seul dans l'ascenseur de Degeneration ou dans certaines scènes de Damnation où il semble au bout du rouleau.
Spoiler :
Lorsque Buddy tue Ataman, on voit un plan de lui où il semble vraiment triste et il est clairement blasé du gouvernement à la fin du film, à boire des vodka tout seul dans sa chambre d’hôtel :lol
Le problème de ce personnage c'est qu'il est tout le temps dans l’introspection et ne laisse rien paraître. C'est d'ailleurs dit dans les fichiers de RE6 sur lui "c'est quelqu'un de calme et rationnel, mais ça ne doit pas être prit pour de l'apathie ou de l'indifférence". Le perso est tout simplement introverti et ne laisse pas grand chose transparaître de ses émotions.

Après, le problème c'est qu'il semble un peu inconstant suivant les épisodes. Dans RE4 il semble jouer le badass à fond, puis dans Degeneration il fait le gros déprimé de base pour redevenir badass voir presque "méchant" dans Damnation pour devenir sympa dans RE6.

S'il y a bien un truc que j'ai aimé dans RE6 c'est justement comment est le perso dans ce jeu. C'est sa meilleure apparition et de très loin. On sent que le perso a un besoin viscéral de venir en aide aux autres et cette compassion excessive semble presque parfois poser problème pour ceux qui l'accompagne (Helena). En revanche, ce qui est certain c'est que Leon a beaucoup moins de caractère que Chris, en particulier dans RE6 et notamment lorsqu'il se fait mener en bâteau par Helena, mais ça n'en reste pas moins un perso avec une personnalité plus riche que ce qu'il ne laisse paraître au premier abord.

Quand à sa quête de destruction des virus, je pense que Leon n'a peur que d'une seule chose : que quelqu'un puisse revivre ce qu'il a vécu à Raccoon. Un document de RE6 sur RE.net précise que Leon a songé plusieurs à se suicider durant l'incident de Raccoon mais qu'il a tenu bon pour venir en aide à Sherry. Du coup lorsqu'il empêche Manuela de se suicider
Spoiler :
ou Buddy dans Damnation
toutes ces scènes prennent du sens du point de vue de Leon.

Donc, c'est sûr que Chris paraît plus intéressant, parce qu'il est plus extraverti et tout ça, mais Leon me semble tout autant voir plus torturé que ce dernier à mon avis.
C'est ca le soucis, son caractere ne transparait pas, en anglais je le qualifirais de "bland" (je sais pas le mot en fr).
Dans RE2 c'est un gros noob qui se fait mener en bateau par Ada, dans Darkside il fait le petit gentil affectueux, dans RE4 il fait le badass de service avec de vieilles repliqués et un coté ironique, dans RE Degeneration il fait le gros blasé, dans Damnation il refait apparamment le badass, dans RE6 il fait le mec calme qui veut aider tout le monde (j'ai pas encore vu Damnation mais je vais l'acheter en novembre), y a aucune coherence dans l'evolution du perso, ca part dans tous les sens.

Mais j'ai jamais vu Leon comme un introverti, au contraire il aime se la peter et se mettre en avant, au contraire je trouve Chris introverti (un introverti capable de perdre le controle, borderline quoi si on veut), car il est tres calme etc c'est pas le genre de perso a sortir des vannes contrairement a Leon. Extraverti c'est plutot un mec comme Jake ou Jim dans Outbreak.

Alors que Chris tu le vois bien, plus la saga avance plus il est a cran et perds le controle, dans Rebirth il est calme, dans CV il commence a avoir la haine et une motivation personnele face a Wesker monte, RER montre son affection pour Jill plutot, dans RE5 il veut buter Wesker et il est a bout, dans RE6 il est totalement a bout et perds le controle avant de faire la paix avec lui meme a la fin et decider d'aller de l'avant.


Apres je pige pas que les doc disent que Leon a aidé Sherry alors que c'est faux, c'est Claire qui a sauvé Sherry et c'est occupé d'elle durant l'incident et apres, Leon flirtait avec Ada, donc je comprends pas qu'on associe Leon a Sherry.
Répondre