Shinji Mikami : du survival-horror au jeu d'action

Avatar de l’utilisateur
Trebla Reksew
Survivor
Messages : 746
Inscription : 28 nov. 2003, 12:47
Localisation : Avignon (cité des Papes)

29 sept. 2013, 17:30

Source Gamergen.com (http://www.gamergen.com/actualites/resi ... n-125871-1)

Resident Evil : pourquoi Shinji Mikami est passé du survival-horror au jeu d'action

Dans une récente interview accordée à IGN, Shinji Mikami s'est exprimé à propos du genre survival-horror et a abordé l'orientation action donnée à Resident Evil depuis son quatrième épisode.

The Evil Within, son prochain titre, marque un retour aux sources au type de jeu qui a fait son succès. À ses yeux, le survival-horror est un subtil mélange entre un gameplay basé sur la frayeur et le fait pour le joueur d'outrepasser cette peur.

La limitation des items et des munitions des Resident Evil ferme-t-elle cette franchise à gros budget d'une partie de son public ? M. Mikami ne pense pas que cette tendance soit due à la volonté des développeurs d'élargir leur audience. Pour lui, ces derniers veulent juste rendre leur jeu plus fun, c'est pourquoi ils vont de plus en plus vers cette direction. Il ajoute que si vous voulez garder une franchise centrée sur l'horreur, vous devez travailler avec des personnes qui aiment vraiment ce style. Si vous prenez des développeurs de tous horizons, vous finirez avec un jeu orienté action.

Shinji Mikami voulait clairement faire de Resident Evil 4 un jeu d'action, mais ce n'était pas son intention première pour Resident Evil 2 et 3. Il enchérit en disant que c'est le chemin qu'a aussi suivi Dead Space. Pour lui, ce cheminement est plus fin qu'une vulgaire envie de passer de 2 à 4 millions d'unités vendues, le processus est plus intuitif.

Le remake de Resident Evil sur GameCube était le dernier jeu de M. Mikami à posséder ces limitations de mouvements, d'inventaire et de caméra. Il avoue vouloir revenir à cela, car ce titre est l'un de ses préférés. Ce sont ses mauvaises ventes qui l'ont conduit à s'orienter vers l'action pour Resident Evil 4. Si le remake s'était mieux vendu, ce dernier aurait été plus angoissant et basé sur l'horreur.

Il conclut son intervention en précisant que pour tous les Resident Evil sortis avant 2005, son objectif prioritaire était de terrifier le joueur, mais par la suite cela était d'avoir un gameplay fun. Les chiffres lui ont donné raison, car cet épisode a réalisé d'excellents résultats.

Pour rappel il faudra attendre 2014 pour savoir si le papa de Dino Crisis est réellement parvenu à renouer avec son genre fétiche avec la sortie de The Evil Within sur PC, PlayStation 4, Xbox One, PlayStation 3 et Xbox 360.
Trebla Reksew, fan de la toute première heure ...
Avatar de l’utilisateur
MetHunter
Rookie
Messages : 158
Inscription : 29 mars 2009, 14:16
Localisation : Tours

29 sept. 2013, 22:59

A la question "pourquoi" j'ai une réponse beaucoup plus simple.
Lors d'une interview dans le magazine EGM datant d'avant même la sortie de RE1, Mikami déclarait déjà qu'il désirait créer un jeux d'action par la suite! J'ai le scan de cette interview si celà intéresse quelqu'un.

S'il voulait le faire depuis 1996 je suis persuadé que c'est tout simplement Capcom que ne lui a pas laissé l'opportunité jusqu'à ce que celle ci soit justifiée. En ce qui concerne RE, a partir du moment ou RE2 vend plus de 5 millions de copies il n'y avait aucune raison de changer la donne.
http://thisshitaintscary.blogspot.fr/ - le seul Blog entièrement consacré aux jeux vidéo d'horreur
Répondre