Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar cerberus » 15 Juin 2018, 08:22

Et vous dans tout ? RE a maintenant 22 ans, le premier volet est sorti en 1996, vous y avez joué à l’époque ou pris le train en marche et avez cheminé pendant 22 ans et qu’en avez-vous retiré pendant ce temps ? Vos joies, vos déceptions, vos envies, vos souvenirs.

Pour ma part, quand j’ai rejoint le forum (2003) je venais de faire RE 1, 2, 3, code Véronica et consorts… et j’ai découvert une bande de joyeux allumés, pas toujours à l’unisson mais toujours passionnés quand il s’agissait de RE.

Les topics s’ouvraient au rythme des news et les inscrits plaquaient leurs envies sur les annonces, ce qui donnait des topics pas toujours courtois mais toujours animés ^^ démontant la passion qui animait tout le monde.

A l’époque, je « buvais » les réactions des joueurs (Ada, Ritalman, Hunk,…) sur les forums dédiés à RE outbreak en mode coopération où chacun se démenait pour aller au bout de la mission en équipe ! J’attendais fébrilement les news distillées par Wesker, Hunk et UCA.

Puis, je me suis peu à peu détaché de la série, au rythme de mes propres déceptions, ne comprenant pas bien la direction artistique prise par CAPCOM à partir de RE4, j’avoue pour ma part avoir tenu jusqu’au 5 que j’ai fini avec un goût amer et une lassitude palpable, j’ai téléchargé la démo du 6 mais je n’ai pas adhéré et le 7 à la sauce « la colline a des yeux » je ne l’ai même pas fait.

Un élan a failli me faire acheter resident evil : operation raccoon city mais 60 boules pour 8 stages et 3 caméos ont tôt fait de me calmer…

Parallèlement à tout ça, ben j’ai vieilli ^^ j’ai pris 22 ans dans la bâche, la vie de famille s’agrandissant, le quotidien grignotant mes journées, les lunettes que je porte plus souvent et mes cheveux plus blancs m’ont fait me poser la question de savoir si j’aimais toujours RE.

J’avoue ici mon admiration pour ceux qui continuent sur le forum tels Hunk, Ada, Grem(lin), Sly et tous les autres alors que je m’en suis éloigné.

Je pense que j’ai fini par me répondre personnellement en me disant que ma préférence allait vers les anciens RE, sans doute à cause de la découverte, définitivement à cause des émotions suscitées et tendrement pour la période qu’ils représentent !

Resident evil est pour moi une série fétiche et je ne peux empêcher mon coeur d’aller vers les premiers et de penser que la nouveauté est nécessaire mais que le storytelling de la saga a été bâclé au profit de ce que la franchise pouvait rapporter en termes de retombée monétaire.

Et vous dans tout ça, que vous soyez « new comer » ou habitué, harcore game ou casual, quel est votre attachement à la série RE et qu’en retirez-vous au bout de 22 ans de passion ?

Spécial dédicace à Némésis, en souvenir de sa modération au virus T et parasite, Hunter beta et Léo pour leurs perspicacités.
Image
Avatar de l’utilisateur
cerberus
Survivor
 
Messages: 792
Inscrit le: 27 Nov 2003, 18:44
Localisation: Au bout de mon mégot dans le 987

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar GTK » 15 Juin 2018, 11:00

Moi j'aime beaucoup la façon dont le forum s'anime -ou devrais-je dire se réanime, tel un pauvre bougre infecté par le virus-t :p - à chaque fois qu'un nouvel opus est annoncé.
Aussi, quand je vois les réactions ici, je comprends un peu le fait que Capcom change la formule du jeu pour chaque épisode quasiment, car même au sein d'un noyau de fan "hardcore", on est pas du tout d'accord :lol

Pour ma part, j'ai découvert la saga avec RE3, qui me faisait affreusement peur à l'époque. J'ai apprécié le jeu car il ressemblait beaucoup à Dino Crisis 2 dans son gameplay, et il s'agissait d'un de mes jeux préférés.
Ensuite j'ai essayé Code Veronica que j'ai lâché car je le trouvais trop difficile et malsain, et puis j'ai eu RE4 et là ça a été le coup de foudre.
C'est l'opus qui m'a fait devenir fan de la saga, c'est grâce à RE4 que j'ai eu envie de tout connaitre de la série et que je me suis fait les précédents opus. Les Outbreak ont eu aussi énormément d'influence pour moi, car je trouvais ces jeux très difficile, mais j'adorais l'idée du découpage du scénario (idée qui m'avait pourtant extrêmement déçu la première fois que j'ai lancé le jeu) donc j'ai persévéré. Après les Outbreak, des jeux qui m'avait paru insurmontable, comme Code Veronica, m'ont semblé énormément plus facile que dans mes souvenirs, et dans le cas de Code Veronica, j'ai terminé le jeu en moins de deux, alors qu'avant j'arrivais jamais très loin et je devais chaque fois le recommencer de zéro à cause du manque de munition.

J'avais peur que ça s'arrête avec RE5, mais j'en ai tellement entendu du mal qu'au final j'ai pas été déçu. Le jeu m'a bien plus, et rétrospectivement, c'est quand même un très bon jeu, même s'il n'a plus grand chose à voir avec les premiers Resident Evil.
Par contre, pour moi c'est aussi l'épisode qui marque le déclin de la série, parce qu'après ça on a le Revelations, qui est très bien en terme d'ambiance, mais avec un gameplay moyen, un bestiaire bidon et un charadesign et un scénario à chier. Vient ensuite RE6, certainement l'épisode qui m'a le plus déçu... Les bande-annonces m'avaient tellement fait bavé, et quelle déception au final. À l'inverse de Revelations, le gameplay est excellent (pour un jeu d'action tout du moins) mais le jeu tire tellement en longueur, est tellement scripté que ça en devenait écœurant. Par contre j'ai adoré le mode mercenaire de ce jeu, certainement mon préféré parmi tous les épisodes.
Et je ne parle même pas des catastrophiques Operation Raccoon City et Umbrella Corps...
Seule exception, Revelations 2 m'avait énormément plu, mais certaines décisions, certains choix quant au scénario ou à la direction artistique, surtout vers la fin du titre, m'ont vraiment déplu, et ont gâché, à mon sens, un épisode qui aurait pu être formidable. Ça m'a dégoutté à tel point que j'ai sérieusement pensé lâcher la licence, me disant que Capcom n'arriverait jamais à faire mieux que quelque chose de médiocre sur la licence.
Mais RE7 m'a sacrément rassuré. Je ne l'ai pas autant apprécié que RE4, mais comme ce dernier, j'ai dévoré le jeu (par contre, contrairement à RE4, je prend moins de plaisir à y revenir). Donc finalement, j'attend toujours aussi impatiemment la suite ^^


Voila pour le bilan. Pour mes envies, pas de mystère... Je ne souhaite qu'une chose: un portage de Resident Evil Outbreak 1 & 2 sur nos machines actuelles, qu'on puisse profiter pleinement du jeu en ligne, avec toutes les fonctionnalités qui existent aujourd'hui. Idéalement, les deux jeux en un (comme c'était prévu à la base) avec peut être l'ajout des derniers scénarios qu'il restait à implémenter.
J'espère aussi qu'ils s'attacheront à plus de cohérence avec le passé de la licence pour leurs prochains titres, et qu'ils ne tomberont pas trop dans le fan service facile, ce qu'ils font trop dernièrement à mon sens (ça se sent partout, aussi bien dans les jeux que dans les produits dérivés comme les manga par exemple).
Avatar de l’utilisateur
GTK
Rookie
 
Messages: 167
Inscrit le: 29 Juin 2013, 09:52

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar ritalman » 15 Juin 2018, 12:29

Ah la série Resident Evil. Je ne m'en suis vraiment jamais éloigné bien loin et j'y retourne toujours. Wall of Text incoming... (pour une fois que c'est moi).

J'ai commencé tout à fait chronologiquement avec le 1er opus sur Saturn (Euro) sans avoir la moindre idée de quel genre de jeu il s'agissait. Pour l'anecdote, j'avais mal lu le titre et je croyais que c'était "President Evil" avec une histoire de prise d'otage dans une maison. Bref, totalement rien à voir.

Du coup.... quelle surprise en commençant le jeu. J'ai totalement été hypnotisé par ce jeu avec lequel j'ai vécu des hauts et des bas lors du premier run. Je me rappelle avoir arrêté 6 mois tellement je ne trouvais pas de solution sur comment avancer lors du retour dans le manoir. Partout où j'allais, des damn Hunters qui me tuaient tout le temps. A force d'y penser et de ne pas pouvoir digéré l'échec, je m'y suis remis et ai mit fin à 6 mois de
frustration. RE1 à donc vraiment une place très particulièrement dans mon coeur et tout particulièrement le personnage de Jill avec qui j'ai passé des heures. Ont suivi d'innombrables runs en quête d'optimisation.

RE2 à suivi sur Dreamcast Jap. J'ai bien aimé mais je ne l'ai pas dosé tant que ça. Je n'ai pas trouvé d'affect particulier avec les nouveaux persos et trouvant le commissariat inférieur au manoir, c'était difficile de détrôner
RE1. Le coup des scénario A/B était intéressant mais il y avait trop peu d'impact d'un perso sur l'autre. ok y a le coup des rideaux métallique et de l'armurerie mais... une plante ou une boite de munition chopée par un perso
est revenue pour l'autre perso. Dommage (bien que ça aurait été impossible de finir le Scenario B si on n'avait pas prévu le coup avec le Scenario A lors du premier run). Bon jeu mais je n'ai pas de souvenirs intéressants du 2.

RE3, pour moi c'est un gros coup de coeur. Entre le retour de Jill, l'arrivée de Nemesis et un gameplay approfondi avec l'esquive (le coup des choix ne m'a pas trop impressionné) ce jeu est devenu pour moi l'opus le plus amusant à
optimiser et sans doute celui que j'ai refait le plus. A ce stade, il prend la place de RE1 dans mon top personnel et le premier que j'ai acheté plus d'une fois (Dreamcast Jap et PS1).

RECV/CVX. Ce jeu. Je crois que je n'ai jamais joué à un jeu auquel j'ai eu autant de revirement d'opinion. A la sortie (Dreamcast Jap) j'ai adoré au point d'écrire une FAQ dessus. Et puis... overdose, ennui, je ne sais pas. Je
trouve le jeu trop long trop ennuyeux et surtout pas marrant à jouer. Il représente un pas énorme en arrière par rapport à RE3 (en gameplay). Seule la partie graphique est meilleure. Je n'ai aucune affinité pour les Ashford et un
intérêt plus que relatif pour les Redfields. J'ai bien aimé Wesker dans CVX. C'est donc clairement le jeu de la redescente passionnelle pour moi.

Peu après la sortie de RECV j'avais organisé chez moi une session de run en parallèle avec 4 télés (cathodiques ouch). J'avais rassemblé 5 potes (absolument pas tous spécialistes de la série) pour faire en parallèle sur les 4 télés RE1, RE2, RE3 et RE CV le temps d'une nuit. Disons que ce challenge a été mitigé.
RE1 n'a pas été fini je crois que le gars est mort par Hunter
RE2 le joueur a tenté un speedrun no save et est mort contre le boss de fin. Il a retenté direct et cette fois à fini le jeu en moins d'une heure et demie je crois
RE3 le gars est mort tué par un chien (lol) du coup player 5 avait repris la main et le jeu terminé.
RECV avait été terminé dans la douleur et la fatigue.
C'était rigolo.


Est ensuite arrivée l'annonce du remake. A l'époque les nouvelles ne navigaient pas aussi vite qu'aujourd'hui et quelle surprise c'était de voir ce trailer Re-Member Re-ality etc... j'ai dû le regarder à l'infini ce trailer. Quelle claque, quel remake. Les joies du 1 en amélioré. Il n'en fallait pas plus pour Remake (meme sans esquive et sans Nemesis) pour reprendre la place de N°1 à RE3. Et voilà comment de nouvelles dizaines d'heures ont été acquises à la cause de RE.

Pour Zero, c'était un peu différent, une nouvelle claque graphique, un nouveau système, un bestiaire varié mais aussi des points négatifs (genre les shotguns qui prennent deux slot d'inventaire). Au final j'ai aimé l'expérience mais... je n'ai pas trouvé Rebecca/Billy très attachants et je n'ai pas spécialement apprécié le concept des leeches donc... il reste en bas de la liste de la phase 1 et prend le thé avec Code Vero.


Et puis c'est l'arrivée d'Outbreak. Clairement la période où j'ai été le plus à fond. Jusque là, je jouais en solo ou avec un pote mais l'arrivée d'Outbreak à tout changé. C'est là où j'ai rencontré pléthore de nouveaux joueurs et où
j'ai commencé à m'intégrer dans cette super communauté BHF. Je passais mon temps à jouer à Outbreak (sur la time zone de l'europe et de l'amérique du nord) ou à poster sur BHF ou GameFaqs sur Outbreak. Le principe même du jeu avec la jauge de virus allait dans le sens de mon style de gampeplay (speedrun). Je pouvais donc légitimement rusher et si optimiser me fait triper, optimiser à 4 c'est encore meilleur. Mais avant d'optimiser, il
fallait apprendre les scenario et là aussi, que de souvenirs. Qui va rater son saut dans Outbreak? Qui va aller dans la rue et s'emmêler les pinceaux avec le détonateur vs qui prend le van? Qui va atterrir où dans BFP et pourquoi est-ce que cette plante continue à bloquer l'échelle? que fait l'autre équipe? sont-ils morts? Cette première exposition à la séparation des membres de l'équipe a vraiment apporté un niveau de stress tout à fait original. Pour la première fois, on devait se reposer sur les actions d'un autre et on savait que les autres se reposaient sur nos actions le tout sans savoir où sont les membres de la team. Un sentiment qui n'a jamais été répliqués à ce jour. L'apogée de ce sentiment dans Decisions, Decisions lors du regroupement dans la salle de production du daylight. Il manque un objet? il est en retard ou il est mort? si il est mort, il est mort où? Combien y a-t-il de job à refaire? Capcom a, pour moi, sorti un coup de maître. Et je ne parle pas du system d'adlib qui était tout bonnement génial (pour l'époque) avec des répliques tout à fait cultes (Your timing sucks! You have the IQ of a brick! MORK! pas adlib mais comment oublier: Mass production? Ridiculous!!!). Je pense qu'avec un système de comm. moderne, ca aurait été moins marrant, on n'aurait jamais vraiment écouté les persos.

Outbreak 2... étonnemment j'ai pas tant accroché. Principalement car je n'ai pas aimé la plupart des environnements. Zoo, meh, foret, meh. Je sais être dans la minorité quand je dis que j'aime Underbelly mais... c'est un scenar d'environnement typique RE/outbreak et avec une extension de fuite vraiment bien foutue. Of course, Desperate times est génial. EotR... meh. je le trouve moins sympa que DD du fait qu'on est quasiement tout le temps ensemble du coup, peu d'intérêt.

J'aurai joué à fond de la sortie d'outbreak à son décommissionnement. Par contre, j'ai vraiment du mal à m'y remettre avec le nouveau serveur. La logistique de connexion, la navigation dans les menus, le chat in game. C'est trop de contraintes.


Alors surgit la transition vers la nouvelle vague de RE (phase 2). Avec tout les débats auxquels nous avons assisté lors de la révélation de la nouvelle forme que prendra la série. C'est un tourant qui a été difficile à accepter (voire
impossible pour certains). Pour ma part, j'ai trouvé cette partie de l'"histoire" de la série vraiment intéressante. Avec le recul je ne peux toujours pas considérer l'avant RE4 et l'après RE4 comme faisant partie de la même entité (bien qu'il y ait continuité de l'histoire). Par exemple, j'ai du mal à répondre à la question "quel est ton RE préféré" si on mix tout. Je sais dire quel est mon RE "phase 1" préféré (Remake suivi de près par RE3) tout comme je sais dire quel est mon RE "phase 2" préféré (RE5) mais pour moi les deux phases ne sont pas comparables. c'est comme me demander mon jeu préféré parmi une liste de jeux contenant la série Gears of War et la série DMC.

RE4 donc. Un pied à jouer à l'époque. C'est une source d'adrénaline pure. Le jeu est fun de bout en bout. Mis à part l'introduction des coups d'épaule d'Outbreak, on peut enfin mettre des bonnes patates bien savoureuses aux ennemis. Quel bonheur. C'est un jeu solo formidable mais comme on entendait beaucoup à l'époque "c'est un bon jeu mais pas un bon RE". Je peux comprendre cette affirmation. Le nouveau système de mercenaire était aussi vraiment addictif. Bref le premier jeu de la phase 2 fait aussi bien que le premier jeu de la phase 1, un coffre à souvenirs. Le problème de RE4... c'est d'y retourner. J'ai beaucoup de mal à rejouer au jeu. La gestion de l'inventaire est pas dynamique et le système de melee attacks (et de combat en général) maintenant dépassé même si l'ambiance reste au top.

Vient ensuite le mouton noir (cough cough) RE5. Là encore des tonnes de critiques dans tous les sens et probablement un des jeux les plus controversés (même si un des plus vendus) de la série. Pour moi? une experience multi absolument géniale. Les graphismes du jeu sont toujours vraiment top même aujourd'hui.
Les modèles des persos sont supers (à part Irving on va dire, quel laideron celui-là). Après, comme d'hab, chacun ses opinions mais le chara design de Wesker, Jill, Sheva, Josh sont top. Un poil trop de bras pour Chris et j'ai du
mal à prendre Excella un minimum au serieux. Les animations sont au top, le gameplay est fluide et nerveux avec un système d'inventaire efficace à souhait. Ce jeu est vraiment le plus fun à jouer en coop. En solo? je sais pas. Je n'ai jamais compris l'intérêt de jouer à ce jeu en solo (comme Gears en solo, wtf?). Tout ce que je retiens c'est les kilomètres de râleries lues sur les forums où on atteignait des niveaux de mauvaise foi du genre "le perso de Sheva est pourri parceque son AI est nulle". N'importe quoi (je ne dis pas que le perso de Sheva est profond mais juger sur l'AI...). Ne jouons pas à un jeu coop en solo. C'est comme jouer à Outbreak en solo. Des fois y a pas le choix (OB 1 en Euro) mais c'est pas le but du jeu. On ne juge pas un jeu en se basant sur une version incomplète ou dégradée de l'expérience. Ou alors est-ce qu'il aurait fallu ne pas sortir Outbreak du tout en Europe plutôt que offline only? Donc, oui, avec ce RE5 on a peut-être perdu un jeu qui aurait plus fait honneur à RE4 mais en échange on a eu un formidable jeu en coop. ET un jeu qui casse des bouches avec son système de combat.

Je pense que ma période d'implication la plus importante envers la série aura été cette période entre la sortie d'Outbreak au Japon et l'année qui a suivi la sortie de RE5. Ca doit s'être ressenti dans ma fréquence de post ici-même... C'est sur la fin de cette période où j'avais participé au projet de traduction en Francais du BH Archives. J'ai pris des heures et des heures pour pondre des kilomètres de texte mais... le chef de projet a disparu et le projet est tombé à l'eau. Dommage car c'était une expérience sympa.

Pour beaucoup, la prochaine étape a été le clou scellant le cercueil de la série avec RE6. Les défauts de RE6 sont nombreux, on ne va pas se mentir. Certains défauts souvent remontés sont plutôt amusants. Genre, quand on refait les campagnes, lorsqu'il y a des cross over, on refait la même phase 2 fois. C'est pas faux. Mais selon l'ordre de gameplay on retrouve cette phase avec 10 heures d'intervalle donc bon... ET surtout... Les gens vont faire et refaire les campagnes 20 fois anyway. Vu la richesse de contenu du titre il faut raison garder. Ce jeu excelle au niveau du design du système de combat. On a malheureusement perdu le coup de la variante "tir dans la jambe" par rapport au 4 et au 5 mais en échange on a gagné tellement en mobilité! Le combat est ultra fluide, dynamique et varié. Sortir d'une session de mercs à RE6 pour faire du mercs à RE5.... wow, la douleur. Alors c'est clair que RE6 a des tonnes de soucis (phase voiture, phase avec la pente verglacée, phase avec les moto neige ou moto normale, les phases où on se bat contre la caméra) mais son système de combat est au top de ce qui a été fait dans la série, c'est vraiment dommage qu'il ait été pénalisé par des soucis de réalisation/design de stages. Pour ma part j'aime beaucoup les protagonistes du jeu ils sont des fois droles (Leon plz essaye de conduire un truc sans l'accidenter un jour), des fois cools (échanges Leon/Jake ou Sherry qui commence à se retourner contre Simmons ou qui fait la morale à Jake), des fois touchants (Helena qui hurle après sa soeur), des fois énervants (Ada qui trouve que c'est jamais le temps d'expliquer les trucs). Comme les gens :) Les modélisations sont bien et les voix aussi. Le designer des stages et des caméras s'est vraiment pris les pieds dans le tapis. Je pense que j'ai un biais qui joue en la faveur du jeu... la coop. Avoir de la coop à un jeu ca change tout. On peut oublier certains défauts parceque soit on peut en rire avec son partenaire soit, de toutes facons on est concentré soit sur le chat soit sur le combat et... c'est pas si pire de se viander en moto neige. Mais, évidemment en solo tous ces défauts sautent aux yeux et restent. Encore une fois, je n'ai jamais joué à RE6 en solo et je ne compte pas le faire car ce n'est pas ce pourquoi le jeu est fait.

Avant de passer à la phase 3. Mention spéciale à trois jeux particuliers. Les deux Revelations et Operation Raccoon City.

Rev1 : environnement dans un bateau? yes please! Le mélange bateau/manoir était vraiment bien fait. Il y a quelques moments mytiques tels que l'approche du premier boss (mayday, mayday) et la gestion de la pauvre Rachael (le pire qui lui soit arrivé étant bien sûr sa coupe de cheveux). Globalement j'ai bien aimé malgré... Une Jill immonde, un Parker immonde, un Raymond immonde bref... à Part Chris et Jessica... que des persos immondes. Le bestiaire était tout aussi immonde. La manip de l'esquive est... particulière. On dirait donc que REV1 devrait être immonde? Oui mais... y a de la coop avec le prodigieux mode Raid et son Ghost Ship du charisme et comme dit précédemment, la coop c'est comme le mix G+G ça guérit pas comme un First Aid Spray, mais qu'est-ce que ca fait du bien!

Rev2 : sympatoche de revoir Béwy Beuwt'n. J'ai bien aimé Moira même si un peu trop antiparentale. Claire, meh, fadasse comme tout Redfield qui se respecte (je trolle j'avoue). J'ai bien aimé jouer Natalia. Côté environnement j'ai trouvé ca vraiment moyen. Le gameplay est propre et sans bavure et une bonne évolution du 1er. Le mode raid, vraiment trop long à finir. Je voulais monter tous mes persos niveau 99 (ou 100?) mais à la moitié/deux-tiers j'en pouvais plus trop répétitif et la gestion des upgrades d'armes trop pénibles/arnaques/random. J'ai bien rigolé avec l'équipement qui permettait de faire des dégâts en tauntant. Coop sur canapé appréciable. Très dommage qu'il n'y ait pas eu de coop en ligne. Ca ne m'aurait pas dérangé de jouer Moira ou Natalia en ligne.

ORC... Que dire. Le trailer Triple Threat reste pour moi un des meilleurs trailers de la série. Ils auraient dû faire un film d'animation sur ça. Les persos sont chelou mais leur design m'a plu (à part Beltway lol). Bertha, perso du coeur. Après, tout le monde sait que le jeu est moisi. Et là, tellement moisi que même la coop ne rattrape pas. Cela dit j'ai un souvenir d'un élément réussi... lorsqu'on est avec Echo Six (je crois?) à escorter Sherry dans les égoûts, je trouvais que les cris de peurs de la petite étaient vraiment bien faits (avec la résonnance/les échos et tout). Quoi qu'il en soit, toutes les contraptions de Nicholai ne peuvent pas rendre le jeu bon. J'aime juste me rappeler que produire des herbes vertes en plantant des machète dans des têtes, c'est kiffant.


Phase 3? RE 7. J'ai du mal à formuler une opinion sur RE7. Si on me demande maintenant je dirai que j'ai pas envie d'y jouer et que j'ai jamais envie d'y rejouer. Si on me demande pendant que j'y joue, je dirai que j'aime bien. Mais fichtre, qu'est ce que j'ai pas envie de relancer un run!!! Le perso est trop lent, le gunplay est pas intéressant, le bestiaire est presque aussi moisi que celui de REV1. Oui, l'ambiance et la réalisation sont, pour moi, réussies mais du coup c'est presque que c'est comme si c'était l'inverse de RE6. Gameplay top/réal bof pour RE6 et Gameplay bof/réal top pour RE7. Au final vu qu'on ne parle pas d'un film mais d'un jeu, si je dois en relancer un ca sera RE6. Le fait qu'on ne retrouve que si peu de chose avec le lore de RE est aussi vraiment décevant. Un Chris qui vient d'un monde parallèle. Super... Merci mais non merci. Du coup je suis vraiment très inquiet sur le futur (post RE7). Comment va-t-on conclure les histoires de Jill (JIIIIIIILLL!!), Leon, Ada?

Je ne peux pas nier qu'après avoir retourné RE6 (à son tour) dans tous les sens et avoir subi RE7, mon niveau d'engouement pour la série était plutôt limité jusqu'à cette semaine. Ce RE2 Remake me fait de nouveau saliver. Je n'ai pas écumé toutes les vidéos de gameplay mais, j'ai pas l'impression que l'on puisse mettre des pains dans des bouches. En soi, ca se justifie en termes d'histoire mais, du coup, on aurait un système de combat en vue RE4 mais avec moins d'options que RE4. Ca me semble un peu léger pour l'instant. Après, tout le reste fait rêver. Je suis vraiment pressé de pouvoir mettre ma main dessus.

Peut-on rêver un remake du 3? C'est la question. Pour ma part RE8 peut attendre :) Remake d'outbreak, Remake du 3 seraient mes priorités du coeur.

Bien joué GTK, tu m'as pris de vitesse :)
GamerTag : WilliWaller / PSN : williwaller_bis
ritalman
Extreme Survivor
 
Messages: 1370
Inscrit le: 12 Jan 2005, 09:49
Localisation: Antony, France

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar Ada » 15 Juin 2018, 20:48

Quel beau topic :)) Je me suis surpris à sourire plus d'une fois en lisant vos pâtés.

J'ai commencé la série avec RE1. On était en groupe, on y jouait à plusieurs. Alors moi, les films d'horreur, les zombies tout ça, ça ne m'avait jamais particulièrement attiré, on va dire, je n'y connaissais rien, et puis j'étais une gamine à l'époque. Ce qui m'a littéralement subjugué, c'était clairement le manoir. Quelle baraque ! Quelle belle architecture ! Entre les boiseries, le marbre, les moulures, les colonnes, ce hall tapissé magnifique... Et tant de pièces à explorer. J'ai adoré le concept du jeu, où il fallait rôder dans le même bâtiment pendant des heures et arpenter ses couloirs pour, petit à petit, ouvrir les pièces fermées, et lentement mais sûrement, avancer dans l'aventure tout en se frottant à de vilains morts-vivants.
Je n'avais pas de PlayStation à l'époque, ce n'était pas mon jeu, non plus. Pour des raisons logistiques le groupe s'est séparé et on n'avait plus accès à la maison où on faisait nos séances de jeu (le gars a déménagé). Je n'ai donc jamais terminé le jeu.

Peut-être un an ou deux plus tard, un mec avec qui j'étais à l'école m'a prêté RE2, en français. Avec un autre jeu, je ne me rappelle plus quoi. J'avais une PlayStation cette fois, donc j'ai pu y jouer. Le gars a arrêté de venir en cours, je ne l'ai plus revu, j'ai gardé son jeu (lol). Je gardais un excellent souvenir de RE1 et j'avais très envie de jouer à sa suite. J'ai tout de suite accroché à l'ambiance et aux personnages auxquels je me suis rapidement attaché. Mis à part Sherry. Ouais, j'ai un problème avec les gosses boulets dans les jeux. Lol. Ceux qui me lisent depuis longtemps le savent bien :lol Je ne savais rien de RE1.5, je n'avais même pas fini le 1, auquel je n'avais que très peu joué finalement puisqu'on était plusieurs à se passer la manette. Donc RE2 a été ma vraie découverte individuelle de RE, où j'ai pu jouer moi-même de A à Z. J'ai fait ce jeu dans tous les sens un nombre incalculable de fois. Tout me plaisait, dans ce jeu. J'étais envoûté par l'ambiance du commissariat, les musiques, et je prenais un plaisir de dingue à le parcourir dans tous les sens pour avancer, c'était génial. J'ai adoré Mr X, la flippe que j'ai eue dans les scénarios B quand il tombe du toît et pourchasse le joueur dans le commissariat, c'était épique. Les fins dégueulasses de Ben et d'Irons aussi je m'en rappelle, étripés, coupés en deux par Birkin, ça aussi c'était quelque chose. Toutes ces armes aussi dont on disposait, quel pied. J'ai adoré l'arbalète de Claire qui était une de mes armes favorites, et j'espère d'ailleurs vivement son retour dans le RE2 remake. Ada était super mystérieuse et j'ai trouvé ça vraiment sympa de pouvoir l'incarner. Plus j'avançais dans le jeu et plus j'aimais ce que je voyais. Commencer par les rues de Raccoon City était vraiment sympa, j'ai adoré qu'ils étendent l'expérience sur des extérieurs, aussi, ça manquait un peu dans RE1. Globalement l'expérience plus "urbaine" de RE2 me collait mieux que celle du 1, avec les rues, les égouts, et le labo plus moderne, aussi. J'ai adoré le labo, vraiment. La passerelle, le turntable, la pièce où on synthétise le vaccin, la plateforme du train, tous ces endroits sont pour moi aussi iconiques, ou presque, que le commissariat.
A la fin, quand je croyais Ada morte, voilà qu'elle me balance un lance-roquettes pour buter Mr X, wow ! C'était mystérieux, génial. Et puis, quand on est très jeune, toutes les sensations sont amplifiées, parce qu'on a vu moins de choses, on connaît moins de choses, c'est la découverte. Un peu comme Terminator :)) Dont j'ai d'ailleurs toujours aimé les références ou clins d'oeil dans les RE. Ouaip, T2, c'était cultissime dans mon enfance, ainsi que Matrix quelques années plus tard, et RE a pas mal pioché d'inspiration dans ces deux licences, donc je pense que ça a pu contribuer aussi à mon engouement énorme pour RE.

C'est vers la période de la sortie de RE3 en 1999 que j'ai rejoint le forum de SurvivHor. A ce stade, j'étais complètement à fond. Je passais des heures tous les jours à lire les messages des autres sur le forum, j'écrivais moi-même des pâtés, des discussions qui duraient des jours, des semaines. Lol, parfois je me dis que je me marrerais bien si je relisais nos vieux écrits, avec nos personnalités de l'époque (je pense que beaucoup d'entre nous ont dû pas mal changer depuis cette période, y compris moi d'ailleurs).
Ne pouvant attendre de version compréhensible, j'ai acheté la version jap de RE3, Biohazard 3 Last Escape. J'ai appris à déchiffrer un peu le japonais pour pouvoir me débrouiller un peu mieux dans le jeu (comme beaucoup de noms d'objets sont écris en katakana, donc en anglais phonétique finalement), mais je m'aidais aussi d'une soluce trouvée sur le net, je pense. J'ai trouvé l'ambiance très différente de celle de RE2, c'est marrant, le jeu tourne sur le même moteur graphique, on revoit les mêmes décors parfois, mais tout était tellement différent, même le gameplay, avec l'esquive, et le demi-tour. Je crois qu'il n'y avait pas de demi-tour dans RE2 (ou alors y'en avait pas dans RE1 et ils l'ont rajouté dans RE2. Je ne sais plus, là tout de suite, j'ai un blanc).
L'évolution dans des décors extérieurs des rues de Raccoon qui étaient un peu dans la même veine que celles du début de RE2 m'a bien plu, ainsi que le costume de Jill, pourtant totalement inapproprié à la situation, lol. Le jeu était plus punchy, les environnements variés, j'ai bien aimé que Jill se fasse infecter. Et puis, la magie : NEMESIS. Quel ennemi splendide. Franchement. Quelle réussite. Et puis les musiques ! J'adore l'OST de RE3. Elle a une tonalité particulière. J'ai une playlist RE que je me suis faite l'an dernier, avec des tracks d'un peu tous les jeux, et à chaque fois qu'une musique de RE3 arrive au milieu de tout le reste, y'a aucune confusion possible, ça ne peut être que RE3. Je n'ai pas parlé des musiques dans mon pâté sur RE2, mais elles m'ont beaucoup marqué aussi, évidemment.
Et les musiques qui accompagnent Nemesis sont stressantes, inquiétantes, l'ambiance est juste dingue. Il est tellement dur à buter, j'ai dû fuir plein de fois les affrontements contre lui, parce que clairement, c'était pas de la tarte. Notamment celui devant le commissariat. J'avais le coeur qui battait la chamade, c'était vraiment stressant. Nemesis est dégueulasse, flippant, tenace, rapide, brutal. Et son cri, "STAAAAAARS" avec cette voix inhumaine et sourde. Magistral. Au niveau du visuel et de l'audio, c'était une réussiste ce Nemesis.
J'ai vraiment aimé les divers embranchements du scénario, les choix entre faire ci ou ça, ça donne envie de refaire le jeu plusieurs fois. Et puis les poudres pour fabriquer les munitions, aussi, c'était une nouveauté vraiment bienvenue, avec une montée en compétence, vraiment un bon ajout. Nicholaï, aussi, quel bon méchant. Bon, évidemment, pas super bien réalisé, à l'époque, les doublages étant réalisés par de mauvais acteurs (ou alors ce sont les conditions d'enregistrement qui les ont rendus si mauvais, à enregistrer leurs répliques chacun dans leur coin, y'avait pas d'interaction), les dialogues étaient mauvais, c'était pas super crédible, mais j'avais pas trop d'exigences à l'époque, c'est passé crème, lol.
J'ai déjà dû parler des décors variés de RE3, mais pas grave, j'en parle encore, y'avait vraiment de tout, à mélanger les intérieurs léchés du beffroi, le béton bleuté des rues, le retour au cultissime commissariat, ça, c'était un super moment pour moi, aussi. Même si, comme beaucoup, j'ai râlé sur les barricades sur les côtés de la porte principale qui n'étaient pas dans RE2 (qui a lieu le lendemain du premier jour de RE3), ou la vitre pétée par Nemesis dans l'aile ouest qui n'est pas pétée dans RE2 évidemment, les portes barricadées par des planches de bois et qui rendaient la majorité du commissariat inaccessibles. Evidemment, ils n'allaient pas nous refaire deux fois le même jeu et c'était compréhensible qu'ils ne nous donnent accès qu'à une partie du bâtiment, mais un peu de frustration là-dessus quand même. J'ai bien apprécié les angles de vue légèrement modifiés, aussi. Hé oui, avec les angles de vue fixes, on est toujours habitués à voir un décor sous le même angle, dès que l'angle change, ça change tout. Le mode arrange de REDC m'a littéralement subjugué à cause de ça. Ça faisait partie de la magie des premiers RE, ces histoires d'angles fixes.

Dans la foulée, justement, j'ai dû finir RE1, mais je ne sais plus si c'était avant RE3, ou après. Je l'ai fait un été pendant les vacances scolaires, je me rappelle. Mais après avoir fait le 2 j'avais un peu plus de mal à l'apprécier autant que si je l'avais fait en premier.
Y'a eu un moment où j'ai passé le cap des versions jap donc ça devait être après RE3 sûrement, et j'ai acheté les versions Director's Cut Dual Shock, du 1 et du 2, en japonais. C'est là que j'ai fait le mode Arrange du 1 que j'ai tellement apprécié. Et y'avait une démo de RE2 dedans, dans Biohazard Director's Cut Dual Shock je crois. J'ai remarqué des différences au niveau du placement d'une porte au premier étage de l'aile ouest et j'en ai tout de suite parlé à Wesker, je me rappelle. J'ai commencé à prendre goût aux betas, et j'ai commencé à m'informer sur RE1.5 aussi.
J'ai dû commencer mon site "The Last Escape" à cette période, je suppose, en tout cas, forcément, c'était après RE3.

Et puis après, à mon grand regret, la période dorée des trois premiers épisodes sur PlayStation a pris fin. Fini Raccoon City, fini les décors précalculés, changement de lieu, changement de décor un peu brutal pour moi, avec Code Veronica sur Dreamcast. Tout comme Ritalman, j'ai été pas mal bipolaire à propos de ce jeu. Je l'ai adoré au début, puis détesté après, j'avais du mal à garder un avis fixe et à m'y tenir lol. J'ai jamais vraiment accroché aux Ashford, ça par contre ça a toujours été, le duo Alfred/Alexia pour moi ça ne collait pas avec l'univers que j'aimais des trois premiers, ça prenait une tournure trop différente et ça a eu du mal à passer. Alfred qui se déguisait en sa soeur, tout ça, son personnage, mmh, nan, je n'aimais pas.
Le jeu en lui-même, après l'euphorie d'y avoir joué une première fois, je le trouvais trop long, trop de backtrack... J'ai aimé par contre incarner Claire au début et Chris par la suite, ça c'était sympa. J'ai aimé aussi découvrir les personnages avec des graphismes améliorés, Claire était superbe dans RECV, vraiment bien faite, c'était un upgrade réussi par rapport à RE2 à l'époque.
Toutefois je me suis replongé immédiatement dans Code Veronica à la sortie de la Complete Edition, avec les nouvelles scènes cinématiques avec Wesker, qui étaient vraiment un ajout appréciable. Autant j'ai pas aimé les Ashford, autant Wesker venait rattraper le coup et me raccrocher un peu plus aux épisodes d'avant, ça, c'était bien.
Et il y a beaucoup de superbes musiques aussi dans Code Veronica, globalement une OST réussie.
Cependant à ce stade je pense que mon engouement pour la série a un peu chuté, j'ai eu du mal à digérer la transition et à quitter Raccoon City, en fait.

Ensuite, y'a eu l'annonce du remake du 1. Ouf. Retour à Raccoon City, 1998. C'était une bonne nouvelle pour moi. Et le jeu : quelle claque. C'était tout bonnement incroyable. Le gap graphique entre RE1 et son remake sur GameCube était saisissant. Je suivais religieusement chaque semaine la parution de nouvelles images par Capcom et ce jusqu'à la sortie du jeu. C'était fascinant de voir ce qu'ils avaient réussi à faire à partir des graphismes du premier. Je le trouvais déjà pourtant tellement beau et bien fait, mais quand on voit la comparaison on se rend compte après que c'était un peu daté. J'ai été un peu mitigé au début par l'aspect noirci et sali des décors par rapport à ceux du 1 qui étaient beaucoup plus clairs et propres. C'est pourquoi je trouve encore aujourd'hui beaucoup de charme à RE1 avec des décors plus clairs. Là tout a été vieilli, assombri, c'est très différent. Le réalisme des personnages est saisissant, les montres sont superbes, les décors sont majestueux, l'ambiance est inquiétante, sombre, les zombies ont pris des vitamines, ajout des crimson heads, tout ça, nouvelle expérience de jeu, gameplay amélioré. Ce retour aux sources avec Raccoon City et le jeu original ont relancé mon intérêt, et j'espérais peut-être qu'ils feraient un remake du 2 dans la foulée. Ça n'a jamais eu lieu, le remake était une exclu Nintendo et ça a duré des années, c'était pas leur meileure idée, ça a limité la portée du remake à l'époque.

Ensuite le Ø. Dans la même veine graphique que le remake, donc assez léché visuellement. Toutefois, le choix du personnage principal n'était pas très excitant pour moi, Rebecca, la petite gamine à la voix insupportable de RE1, je trouvais pas ça très attirant, sans parler du fait que c'était totalement incohérent avec RE1. Les préquelles, c'ets une idée sympa, mais pas toujours aisée à mettre en place. Ils auraient pu clairement choisir un autre personnage pour le Ø, plutôt que Rebecca. J'ai aimé le jeu, toutefois, car je l'ai trouvé globalement assez intéressant et bien fait, bien qu'on puisse trouver à y redire, mais il apportait des nouveautés de gameplay assez sympas et j'ai bien aimé le partner zapping. Comme Ritalman, pas super fan des sangsues non plus, mais dans l'ensemble le jeu a son attrait, et puis, bien sûr, il a un argument de poids pour moi : revisite des décors de RE2. Là, forcément, c'est moins point faible, lol. Certes, je dois dire que je préférais les décors comme ils étaient dans le 2, je n'ai pas aimé qu'ils les vieillissent et que le labo se retrouve couleur bronze dans le Ø. J'espère qu'ils le referont pas le coup dans le remake du 2.

A ce stade j'étais relativement satisfaite, bien que les mécaniques des RE classiques commençaient, il faut l'avouer, un peu à s'user.

Et là, y'a eu Outbreak (le 1). Inattendu. Multijoueurs. Dans Raccoon City. J'ai trouvé ça très intrigant. J'ai acheté la version japonaise, j'ai retourné le jeu dans tous les sens, offline. Y'avait des décors de RE2 (le labo dans Below Freezing Point), donc forcément, impossible pour moi de passer à côté, lol. Les graphismes, bien sûr loin de valoir ceux en précalculé du remake et du Ø sur NGC, étaient de bonne facture. La variété des lieux visités était plaisante, et visiter davantage Raccoon City était un fantasme vieux de plusieurs années. C'était là une opportunité originale, avec un gameplay amélioré, une variété de personnages encore jamais atteinte dans un RE, chacun avec leurs aptitudes particulières, c'était très intéressant. Cependant, jouer offline ne suffisait pas. J'ai profité d'un séjour en vacances aux USA pour m'acheter une PlayStation 2 américaine et le jeu en version US, pouvoir jouer online. J'ai également proposé à un membre du forum d'en prendre une pour lui, avec le jeu, pour qu'on puisse jouer ensemble. A mon retour, je lui ai posté la console, qu'il attendait de pied ferme. De bons souvenirs.
Et puis là, a commencé une aventure géniale, complètement nouvelle. C'était la première fois que je jouais en ligne. J'ai rencontré Ritalman sur Outbreak :)) On est devenus bons amis. On a enchaîné des parties pendant des mois. On jouait toute la nuit jusqu'à 5h du mat les week-ends. On a rencontré des joueurs américains, canadiens avec qui on jouait souvent, c'était vraiment sympa. Les loadings horribles ne nous freinaient pas, à l'époque, lol. J'ai passé des heures et des heures sur le jeu. C'était une expérience extraordinaire, pleine d'émotions de toutes sortes. Je me rappelle de certains moments "chauds", aussi, c'était trop drôle. Je ne sais plus si c'était sur le 1 ou le 2, mais le jeu était tellement difficile au début quand on ne maîtrisait pas encore super bien, qu'on pardonnait parfois difficilement certaines erreurs à d'autres joueurs. Je me rappelle m'être fait engueuler salement une fois par un joueur canadien pour avoir utilisé un spray dans un Hive, haha.

Je crois que c'est ensuite qu'est sorti RE4. J'étais largement plus intéressé par Outbreak File 2 à l'époque (qui était en cours de dévelopement, si je ne me trompe pas), et ce que je voyais sur ce tout nouveau jeu qui allait révolutionner la série ne me plaisait guère. Ça changeait trop radicalement, on partait à nouveau de Raccoon City pour aller je ne sais où, et malgré la présence de Leon ça ne suffisait pas à me raccrocher assez à l'univers de la série pour attendre ce jeu avec impatience.
Toutefois, en y jouant, j'ai dû admettre que c'était un bon jeu. La jouabilité musclée avec les coups de pied retournés, les suplex, les neckbreaker et j'en passe, je dois dire que c'était une réussite totale. La présence de Hunk et de Wesker dans le mode Mercenaries était une excellente surprise. Le remplacement des zombies par les Ganados par contre c'était déjà moins bien. Les ennemis étaient trop humains, du coup, j'aimais bien les zombies et ce changement ne me plaisait pas trop. Toutefois, le jeu était bien fichu, et j'ai fini par l'accepter. Pas comme un bon RE, mais comme un bon jeu tout court. J'ai d'ailleurs rejoué à RE4 un paquet de fois sur différents supports, j'ai commencé par la GameCube, puis je l'ai refait sur PS2 avec le nouveau mode jouable avec Ada, Separate Ways, que j'ai littéralement adoré. Autant j'avais apprécié incarner Ada dans Assignment Ada, autant Separate Ways lui était supérieur sur bien des points, notamment le développement du personnage et son "humanisation", car dans la campagne principale il faut dire qu'elle énerve, Ada, pourtant c'était mon perso féminin fétiche depuis RE2. Dans Separate Ways elle est juste parfaite. Juste, cette robe ridicule pas du tout adaptée aux circonstances agace un peu. Le costume militaire noir qu'elle porte dans Assignment Ada est mon costume bonus favori, hands down, et je rêve d'ailleurs qu'il soit de retour dans RE2 Remake.
Ensuite, j'ai refait le jeu sur Wii, peut-être sur PC, je ne sais plus. Sur PS3, sur PS4, aussi. J'y ai joué un paquet de fois à RE4. La version Wii était très plaisante. Très bonne expérience de jeu, répliques cultes et drôles, jeu long à décors variés. Juste, ça faisait pas du tout RE, quoi. Donc j'aimais ce jeu en tant que jeu, mais pas en tant que RE.

Ensuite, y'a eu Biohazard Outbreak File 2. Contrairement à Ritalman, car je ne suis pas toujours d'accord avec lui :p, je l'ai adoré, encore plus que le premier. Tout un niveau dans le commissariat, c'était magique. Le niveau que j'aimais le moins était Underbelly, c'est marrant parce qu'aujourd'hui j'y rejoue volontiers et je l'aime bien, comme quoi, on change d'avis avec les époques. Aujourd'hui c'est Wild Things que j'aime le moins, alors que je l'aimais bien, avant. On passait un temps fou à planifier nos parties dans le chat malpratique interne du jeu, surtout pour Desperate Times, où on planifiait avec soin qui allait faire quoi. On commençait un DT, on n'était jamais sûrs de le réussir, à l'époque, c'était chaud. J'ai passé encore plus de temps sur le 2 que sur le premier. Des heures et des heures. Expérience de jeu extraordinaire, des nuits blanches dessus, des parties à la pelle, ça a duré un bout de temps.
J'ai adoré presque tous les niveaux, c'était un pied de jouer à chaque.
Je me rappelle encore les moments où je rageais sur un ancien membre du forum qui voulait absolument faire des No Damage dans nos parties en ligne et qui ne nous aidait pas autant que je voulais pour les boss de fin, ça m'a énervé plus d'une fois, lol, ou d'un autre joueur que je ne nommerais pas qui utilisait le shotgun pour buter des corbeaux, mdr.
J'ai racheté le jeu en version euro pour y jouer aussi sur les serveurs euro, plus tard. Et puis après, on a tous plus ou moins arrêté de jouer, avec le temps, et les serveurs ont fermé en 2007. On espérait un File 3 après tous ces décors qu'on avait vus dans les images preview qui n'avaient jamais fini dans les jeux commercialisés, et puis, ce n'est malheureusement jamais arrivé.

Là on était en plein dans le renouveau de la série post-RE4. Y'a eu quelques égarements. Les Umbrella Chronicles, puis les Darkside Chronicles. Ces jeux avaient le mérite de me ramener une fois de plus à Raccoon City, mais j'ai détesté que ce soient des rail shooters, ça n'avait pas d'intérêt, pour moi, j'aurais aimé des remakes en bonne et due forme. Le recyclage des décors d'Outbreak pour en faire les décors de l'aventure de Jill dans le premier Chronicles n'a pas été tellement à mon goût, je dois dire, j'ai trouvé ça bâclé et partisan du moindre effort. Nemesis était foiré. Sa voix robotisée était une pâle et lointaine copie de sa voix magnifiquement inhumaine dans le RE3 original. Donc moi qui était toujours en quête de retrouver Raccoon City et les premiers épisodes, bien sûr, j'ai joué aux Chronicles, évidemment. Avec un sentiment mitigé sur l'intérêt de jouer au jeu en lui-même, et puis aussi de voir les multiples modifications faites par rapport aux jeux originaux, entre le 1, le Ø, le 3, et puis ces niveaux complètement foirés de "Umbrella's End" qui étaient bâclés et proposaient des environnements tristement vides et insipides avec des hordes de monstres mélangés n'importe comment qu'ils nous balançaient par paquets, c'était vraiment misérable. Et puis le Thalos, là. C'était nul.
J'ai bien aimé Sergei, par contre, c'était un ajout plutôt sympa.
Les musiques par contre sont très particulières et je n'aime pas tellement l'OST.

Ils ont remis le couvert avec the Darkside Chronicles pour cette fois couvrir les storylines manquantes des Redfield et de Leon. Graphiquement très différent, et promettant de reprendre cette fois le 2 et Code Veronica. J'espérais déjà un remake du 2 depuis des années, donc j'ai pris ce que j'ai pu avec les scénarios de Darkside Chronicles couvrant le 2. Globalement, malgré la nature de rail shooter du jeu, il y avait un vrai travail de recréation des décors de RE2, je ne pouvais pas rater ça et le rendu final était honnête, c'était plutôt pas mal. Juste, ils avaient décidé de faire d'Ada un personnage insupportable, en poussant à l'extrême une féminisation outrancière et ridicule du personnage, avec des attitudes cliché pathétiques (quand elle tire sur un cerbère avec un genou à terre, un oeil fermé et en tirant la langue... Minable), des gadgets débilos (son poudrier à la noix) et j'en passe, je me mettais à détester ce qu'ils étaient en train de faire d'elle.
La partie Code Veronica était assez foirée, par contre, à mon avis, beaucoup de raccourcis, de décors totalement modifiés, d'Alfred hystérique, c'est moins bien passé.
Quant au scénario nouveau avec Leon et Krauser, anecdotique, je ne sais même pas si je l'ai fini, je m'en foutais un peu, à vrai dire.
Magnifique OST par contre, rien à voir avec l'OST moisie du premier Chronicles, là-dessus c'était une réussite.

Donc à ce stade la série est passée à un nouveau tournant, les épisodes de la série principale se font maintenant sur le modèle de RE4, y'a des spin-offs qui sortent auxquels je joue mais qui me font grincer des dents, les premiers épisodes et les Outbreak s'éloignent, les années passent, mon intérêt pour la série s'émousse un peu, je délaisse le site, le forum, un peu tout.

Sort RE5, en 2009. J'ai acheté ma PS3 d'occasion pour la sortie du jeu, le jour où je reviens à la maison avec mon jeu en main, le lecteur optique me lâche. Ça commençait bien. Après avoir réglé ce problème, j'ai pu profiter du jeu, et je dois dire que c'est un bon jeu et une bonne expérience de coop. J'ai rejoué à ce jeu de nombreuses fois sur PS3 et je l'ai même racheté sur PS4. Tout ce qui avait fait le charme du gameplay du 4 est là, avec de nouveaux persos, un Chris super (un peu trop) costaud, des doublages de plus en plus fluides et réussis par rapport à ce qui se faisait dans les premiers épisodes, la présence de Wesker est un gros plus, les combats contre lui sont épiques, les graphismes sont d'une beauté à couper le souffle (et ce encore aujourd'hui, le jeu est toujours magnifique), les cinématiques sont dingues, etc. Tout comme le 4 ça fait pas très RE, certes, malgré l'attachement aux scénaristes de continuer le plot et d'implanter ce jeu, scénaristiquement, dans la continuité de la série. Mais à ce stade j'ai acté que RE1/2/3/Outbreak c'est malheureusement fini donc je prends ce qu'on me donne, quoi. Globalement de bonnes heures de jeu avec RE5 auquel j'ai beaucoup joué et auquel j'ai eu beaucoup de plaisir à jouer, le gameplay est fun, dynamique, le mode Mercenaries est vraiment bien, donc expérience positive dans un genre différent de ce qui m'a fait aimer RE à la base. J'ai bien aimé Lost in Nightmares qui faisait retrouver un semblant d'ambiance des jeux orignaux. Toutefois petit bémol pour le visage de Jill avec ce gros nez qu'ils lui ont fait là, sous des prétextes pas tellement crédibles, bon, ça c'était pas top.

Quelque part là dedans y'a eu Revelations 1, je n'avais pas de 3DS et je ne comptais pas en acheter, je n'ai jamais fait le jeu. Plus tard, quand il est sorti sur PS3, j'ai essayé d'y jouer, mais je n'ai jamais accroché, ni au look des personnages, ni à l'ambiance, ni à la mécanique du jeu.

Ensuite, y'a eu Operation Raccoon City. Ce jeu m'intéressait, évidemment, rien que le titre ; toutefois, les shooters moi ça m'emmerde, clairement, je ne trouve pas ça intéressant. Le jeu a eu le mérite de proposer quelques environnements sympas, mais je n'ai pas aimé ce qu'ils ont fait de l'hôpital ni du labo de RE2, les décors sont fades et vides, insipides, le commissariat est trop dénaturé. Dommage car on revisitait plusieurs lieux ou événements marquants de la première trilogie, mais c'était pas trop ça, niveau expérience de jeu. Dommage car l'idée d'incarner des membres de l'USS était une bonne idée, mais l'ensemble était juste foiré.
Par contre, l'OST est vraiment bien, y'a pas mal de morceaux qui sont une vraie réussite.
Donc là, je me dis qu'à chaque fois qu'ils ont une chance soit, de ressusciter Outbreak ou de nous ramener à Raccoon City, ils font des trucs pas très satisfaisants, donc je suis dans un cycle d'éternelle insatisfaction et j'ai perdu confiance en Capcom pour me faire retrouver les sensations des premiers épisodes. Je me contente des épisodes principaux "nouvelle formule" en mode résignation, en leur trouvant toutefois des qualités comme je l'ai dit plus haut.

RE6 arrive, en 2012. Il arbore un gameplay plus dynamique et un tas de personnages jouables, c'est la première fois qu'on a autant de campagnes et de persos jouables dans un épisode de la série principale. Le jeu est visuellement réussi bien qu'à mon avis, inférieur visuellement, graphiquement à RE5. A part les zombies de la campagne de Leon, j'ai détesté les ennemis des autres campagnes, aussi bien esthétiquement qu'au niveau des bruitages, entre les soldats de Star Wars et les j'avos bizarres, c'était pas une réussite à mon sens. Sans parler de Carla, le truc complètement foireux avec le faux mystère à deux balles pour nous faire croire que c'était Ada. J'ai néanmoins terminé le jeu, en restant mitigé sur l'expérience globale. Une fois de plus ils ont foiré Ada, un peu dans la continuité de ce qu'ils ont fait dans Darkside Chronicles, je n'ai pas aimé son personnage. Il y avait des passages réussis, d'autres moins. Dans l'ensemble j'ai peu rejoué à RE6 après l'avoir fini. Y'a plein de détails que je n'ai pas aimés, les prompts hideux en noir et blanc, l'inventaire qui ne m'a pas plu, le mode Mercenaries auquel je n'ai pas du tout accroché... C'était un peu parti dans tous les sens, c'était too much.

Y'a eu Revelations 2, que je n'ai pas du tout aimé. Je ne l'ai fait qu'une fois et je n'y ai plus jamais retouché. Je n'ai aimé ni l'ambiance, ni les personnages, ni rien du tout. Le jeu avait une vibe hybride bizarre, et je n'ai pas spécialement apprécié y jouer. Le scénario bonus avec Natalia j'ai détesté, l'ambiance était trop surnaturelle bizarre, aucun intérêt pour moi, je crois que je ne l'ai jamais terminé.

Donc là je me faisais rare, je ne postais plus rien sur le forum. Mon intérêt pour la série et surtout pour de nouveaux épisodes était proche du néant.

Janvier 2014, j'ai appris l'existence d'Obsrv, qui ressuscitait Outbreak en ligne. Enfin une bonne nouvelle. Faute de nouveaux RE intéressants ou d'un digne remake, c'était la meilleure nouvelle RE depuis longtemps. J'ai bidouillé pendant deux ou trois jours pour préparer ma config avec mon disque dur, car c'était impensable de souffrir à nouveau des loadings interminables du jeu, je voulais jouer dans les meilleures conditions possibles. J'ai d'aileurs passé du temps à poster un tuto détaillé pour expliquer la manoeuvre, sur le forum. Ça faisait un moment que je n'avais pas pris autant de temps là-dessus. Par la suite, j'ai passé pas mal d'heures pour redécouvrir le jeu, c'était à nouveau l'enchantement, et l'expérience était intacte. Cependant, après avoir connu le online sur des consoles plus modernes, je dois avouer que l'ensemble de la mécanique du jeu online sur PS2 (lancer des parties, accéder aux menus, la procédure de connexion) a pris un bon coup de vieux. Je n'ai cependant pas laissé ça me freiner.

En 2015 ou en 2016, je me suis refait quelques anciens jeux. J'ai refait RE3 à une période, sur PSP. J'ai refait RE4, RE5, je pense. Et puis, je n'y avais pas touché depuis des années, j'ai refait Code Veronica. Et comme j'en ai fait part dans le forum, ça a été une expérience plus que plaisante. Probablement à cause du fait que j'étais à la recherche d'une expérience RE classique depuis des années, et que c'était le RE "classique" auquel je n'avais pas joué depuis le plus longtemps, probablement bien dix ans. Mais j'ai su l'apprécier à nouveau, finalement, il a retrouvé grâce à mes yeux lol.

Ensuite RE7. Je n'ai jamais été emballé par ce jeu. Malgré une volonté de Capcom de quitter les mécaniques des jeux principaux depuis RE4 et de revenir à une formule qui se rapproche de l'expérience des premiers, pour moi la formule n'a pas tellement fonctionné. Le fait que ce soit un FPS, déjà, ne m'a pas plu. L'expérience VR a été une catastrophe pour moi, le jeu me collait littéralement la gerbe en moins d'une minute. Heureusement, ils proposaient un réglage dans le jeu final pour les gerbeux comme moi, qui m'a permis d'y jouer normalement sans être malade, sinon je n'aurais même pas pu faire le jeu.
Je n'y ai joué qu'une seule fois et je n'y ai plus jamais retouché depuis. Je n'ai même pas fait "Not a hero". Comme Ritalman, quand j'y ai joué, j'ai apprécié, je dois l'avouer. On retrouve une sensation familière, effectivement, c'est plutôt agréable. Mais dans l'ensemble, les ennemis humains qui sont soit hystériques soit comme possédés c'est pas mon truc, et puis j'ai trouvé le jeu trop flippant à mon goût. J'ai pas aimé les phases qui font trop surnaturelles. Le bestiaire qui n'a quasiment pas de variété, l'OST inexistante. Bref, RE7 est vite oublié, pour moi, et je me suis empressé de retourner sur Outbreak en ligne (sur le serveur Obsrv) après avoir fini le jeu.
J'ai trouvé très étonnant qu'ils aillent mentionner Alyssa des Outbreak, dans RE7. Je me suis demandé s'il fallait y voir là un signe qu'ils n'avaient pas oublié la série et qu'ils prévoyaient, peut-être de nous la ressusciter. Comme Capcom semble étrangement obstiné à vouloir ignorer les Outbreak depuis des années, quand ils y font référence ou des clins d'oeil, ça m'étonne toujours, mais c'était une bonne surprise qui m'a donné un peu d'espoir.

Des dernières annonces de Capcom, tout ce que j'attendais, c'était le remake du 2. Je me suis dit que c'était le meilleur pari pour retrouver ce que je recherche depuis des années. C'est la première fois depuis un bail que je suis à nouveau emballé par la sortie d'un nouveau RE, et pour l'instant, de ce qu'on a vu cette semaine à l'E3, ils ont piqué mon intérêt, même si tout n'est pas parfait, ça faisait longtemps que je n'avais pas ressenti ça pour un RE, mais là j'ai vraiment hâte de pouvoir y jouer.

Ce que je souhaite et que j'attends actuellement de la série, c'est qu'ils continuent les remakes. Je ne pense pas qu'un nouvel épisode saura m'intéresser aujourd'hui. Moi ce que je veux, c'est qu'ils fassent un superbe remake de RE2 (qui a l'air pour l'instant assez bien parti) et par la suite, de RE3. Et bien sûr, souhait ultime, qu'ils fassent un remake des Outbreak en un seul jeu qui rassemble tous les scénarios ainsi que de nouveaux, une nouvelle expérience améliorant l'ancienne.
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
 
Messages: 5428
Inscrit le: 27 Nov 2003, 17:11
Localisation: 94

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar Grem » 16 Juin 2018, 13:09

L'avantage de RE2 Remake c'est que ça permet de réunir tous les fans anciens et nouveaux donc c'est cool :))
Voir le retour de Cerby et ce genre de topic me ramène 10 ans en arrière donc c'est fun :dent

Je ne vais pas faire un gros pavé comme vous mais expliquer succinctement mon ressenti sur la série.

J'ai toujours suivi la série passionnément mais je dois avouer que depuis RE5 je ne suis plus aussi zélé qu'auparavant. Comme beaucoup, je jouais aux épisodes pour voir Wesker faire son boss :8 . Par la suite, RE6 a été une énorme déception pour moi. Je déteste la direction du jeu et le côté nanar' action. Si je n'avais pas aimé RE7 j'aurais probablement lâché la série pour être franc.

Il se trouve que j'ai adoré RE7. C'est une direction qui me plait pour la série. C'est un vrai Survival Horror qui reprend la structure des anciens épisodes tout en ajoutant une touche suffisante de nouveauté. La mise en scène est plus sobre et la direction horrifique me plait. Contrairement à beaucoup, la vue FPS ne me dérange pas et je trouve cette vue plus adaptée à un Survival Horror que la vue TPS.

Je n'ai pas de grosses attentes sur la série. Juste qu'ils continuent à produire des RE flippants avec une orientation survival. J'ai perdu un peu d'intérêt pour l'histoire de la série depuis RE6. J'ai beaucoup accroché à l'univers par le passé mais, désormais, je me fiche de ce que deviendra l'histoire (sauf ce qui concerne les RE classiques). Les spin-offs ne m'intéressent guère non plus. Les pièces de théâtre, manga et tout ça, c'est pas ma came :lol
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
 
Messages: 2441
Inscrit le: 15 Fév 2004, 01:40
Localisation: Brest

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar Iceweb38 » 16 Juin 2018, 13:35

J'ai commencé la série avec RE2 Claire puis RE2 Leon, RE3, RE1 et ainsi de suite.
La série à ses débuts a toujours su me faire plaisir par son avance technique (à l'époque), ses montées d'adrénaline, son scénario prenant, ses personnages attachants et son ambiance et bestiaires réussis (même si j'ai quelques réserves pour RE Zero :lol ).
Je crois que j'ai passé au final le plus de temps sur RE1, 3 et Remake ce qui a sans doute fait que Jill est mon perso favori. Remake étant toujours à ce jour THE opus qui m'est le plus cher tant c'est un bijou ce jeu! (et puis j'avais vraiment adoré le manoir!)

Pour la période plus orienté action, j'apprécie actuellement beaucoup plus RE5 et RE6 que RE4 qui pour moi a mis tout l'univers de RE à la poubelle pour faire un jeu bourré d'action et de fun.
RE4 m'a beaucoup amusé fut un temps mais aussi dérangé par son décalage total avec la série et je n'arrive pas à comprendre ceux qui reproche la direction plus action de la série tout en clamant que RE4 est le meilleur RE qu'il ait joué, c'est tellement contradictoire je trouve...ou de mauvaise foi, c'est selon.
Bref RE4 = Surfait à fond pour moi.

Capcom a su au moins remettre la série sur le bon rail au niveau scénaristique avec RE5 et RE6, même si je trouve que RE6 tombe souvent dans l'excès et que pas mal de scènes étaient largement dispensables, je trouve injuste de rabaisser constamment cet opus tant les efforts ont été consentis pour proposer un jeu très fourni et techniquement réussi tout en développant davantage l'histoire des personnages qui nous sont chers.
Ce qui m'énerve le plus c'est de voir les moutons décrier que Capcom a voulu faire du Call of Duty mais sans fournir aucun argument valable pour faire valoir ce point qui de toute façon est faux sur toute la ligne objectivement parlant. C'est ce qui me fait beaucoup apprécié les membres du forum BHFR quelque part, au moins vos avis ont le mérite d'être argumenté et nuancé :))

Néanmoins, Capcom a démontré aussi qu'ils étaient capables de faire des opus beaucoup plus équilibrés avec Revelations 1 (malgré les designs des persos à chier pour la plupart et le bestiaire pas aussi mémorable que d'habitude) et 2 (Un jeu réunissant Claire, Barry et sa fille? YES PLEASE) que je trouve excellent et je regrette amèrement qu'ils ne mettent pas plus de moyens dans cette sous-série qui a tous les moyens de concilier les différents types de fans. J'espère vraiment qu'un Revelations 3 sera dévoilé prochainement.

J'ai également beaucoup apprécié les Outbreak, une série tellement novatrice dans la série à l'époque avec un background très développé, et les Chronicles, des arcades rail shooters plutôt amusants et qui constituent de bons semi-remakes des premiers opus.
Par contre Operation Raccoon City, c'est niet, no way, nein. Tout bonnement à cause des nouveaux personnages inintéressants mais aussi et surtout de la réalisation immonde.
C'est vraiment dommage parce que sur le papier, le concept était au final très intéressant et aurait largement pu aller plus loin si Capcom avait mieux choisi le studio en charge du jeu et mis les moyens qu'il fallait.

Il faut également souligner qu'actuellement, RE2 Remake est l'opus qui me fait conserver mon intérêt tant je me contrefiche éperdument de RE7.
Qu'on s'y trompe pas, je pense que c'est un jeu bluffant d'un point de vue technique et qui a largement de quoi faire plaisir aux fans de jeux d'horreur. Mais je vois pas ce que les fans des RE peuvent y trouver:
1 c'est un FPS et j'en ai une sainte horreur, 2 la majorité du jeu est en totale coupure avec les opus précédents scénaristiquement parlant (même si on peut apprécier les quelques subtiles références ici et là), 3 Ethan est inintéressant au possible et n'a quasiment aucune réaction ou empathie durant les événements du jeu on ne peut pas s'attacher au personnage et 4, je ne digère toujours pas le Chris Redfield qui ne ressemble physiquement pas au personnage qu'on connait depuis REmake et le délire avec Blue Umbrella.
Le simple fait que Capcom n'ait vu aucun problème à déformer le personnage parce que "ha ben les moyens de modélisation des personnages ne nous le permettaient pas" avait vraiment de quoi m'inquiéter jusqu'à que je vois la modélisation de Leon et Claire plutôt correcte pour RE2 REmake.
Je ne parle même pas des DLC connus dès l'E3 2016 et qui étaient de toute évidence déjà développé à leur sortie. Sauf pour End of Mia et Not a Hero qui eux ont bien été développé après la sortie du jeu. Rien qu'à voir le prix exorbitant, je trouve ça dégueu.
Du coup, si RE8 continue sur la lancée de RE7, y a de fortes chances que j'abandonne pendant un certain temps les opus principaux.

Mes envies actuels du coup:
* Remasteriser une bonne fois pour toutes les Outbreak!!!
* Continuer la série des Revelations qui présente un gros potentiel à mon sens et avec plus de budget please
* Un remake de RE2 réussi (je crois que sur ce point, on est bien parti :)) )
* Dans le futur, un remake de RE3 réussi également.
* Abandonner le gameplay en FPS pour Resident Evil 8 et proposer un gameplay à la 3éme personne tout en étant dans la continuité des personnages des opus précédents.
* Qu'ils arrêtent les portages de RE4 tellement ils sont fainéants actuellement ou alors proposer une vraie remasterisation avec des textures refaites et les scènes en 480p retravaillé pour passer correctement sur du 1080p. Quand on voit les cinématiques de Seperate Ways sur PS4/XB1, ya de quoi rire jaune franchement.
Image
Avatar de l’utilisateur
Iceweb38
Staff // Newsmaker
 
Messages: 2479
Inscrit le: 03 Avr 2009, 17:24
Localisation: Merignac (33)

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar Grem » 16 Juin 2018, 14:10

Pour compléter un peu mon avis, je tiens à préciser que j'ai commencé la série avec le premier RE de 1996 et que ce jeu reste ma référence absolue dans la série.

Tout jeu se rapprochant de RE1 de près ou de loin va automatiquement susciter mon intérêt. Ça explique surement en partie mon engouement pour RE7 qui propose une aventure clairement inspirée du premier épisode.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
 
Messages: 2441
Inscrit le: 15 Fév 2004, 01:40
Localisation: Brest

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar Iceweb38 » 16 Juin 2018, 14:20

L'architecture du manoir et son ambiance sont tellement énormes, je ne peux que te comprendre.
D'ailleurs, je recommande clairement à ceux qui ne l'ont pas encore fait Alone in the Dark : A new Nightmare.

https://store.steampowered.com/app/2591 ... Nightmare/

Ce jeu est une pure réussite, comparable à RE1. Le manoir est splendide, l'ambiance aussi et le background scénaristique est très travaillé, notamment sur la famille Morton. Je vous en dis pas plus ;)
Un portage retravaillé de ce jeu serait vraiment le bienvenue!
Image
Avatar de l’utilisateur
Iceweb38
Staff // Newsmaker
 
Messages: 2479
Inscrit le: 03 Avr 2009, 17:24
Localisation: Merignac (33)

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar cerberus » 16 Juin 2018, 17:51

ritalman a écrit:Pour Zero, c'était un peu différent, une nouvelle claque graphique, un nouveau système, un bestiaire varié mais aussi des points négatifs (genre les shotguns qui prennent deux slot d'inventaire). Au final j'ai aimé l'expérience mais... je n'ai pas trouvé Rebecca/Billy très attachants et je n'ai pas spécialement apprécié le concept des leeches donc... il reste en bas de la liste de la phase 1


:)) j'ai envie de te prendre dans mes bras :))
Image
Avatar de l’utilisateur
cerberus
Survivor
 
Messages: 792
Inscrit le: 27 Nov 2003, 18:44
Localisation: Au bout de mon mégot dans le 987

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar ritalman » 16 Juin 2018, 18:13

Je suis partisan des free hugs :calin3
GamerTag : WilliWaller / PSN : williwaller_bis
ritalman
Extreme Survivor
 
Messages: 1370
Inscrit le: 12 Jan 2005, 09:49
Localisation: Antony, France

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar Lurka » 17 Juin 2018, 10:37

J'ai commencé la série vers 9 ou 10 ans, je ne sais plus et chez un ami. C'était RE2, il ne le connaissait pas et moi non plus. Ca a été le traumatisme dés qu'on a assister à la première scène bien dégueulasse du gars qui se fait bouffer au début, dans le magasin. La musique, le cri... Direct on a éteint la console et on a jamais continué. Mais j'ai repris, quelques années plus tard pour le finir. Je me souviens même de la joie exprimer quand je venais d'atteindre le commissariat : C'était comme si je venais de finir Zelda Ocarina of time :p
Ce jeu pour moi est mémorable grâce à sa musique, son environnement, son bestiaire et surtout William Birkin qui reste le meilleur boss de la série (avis perso).

Entre temps, chez un autre ami, il m'a fait découvrir un jeu sur Dreamcast ou tu incarnais au début une femme avec une mitraillette et entouré de Zombies. Poursuivie par un monstre qui s'éclate à hurler " STAAARS " (Je savais pas que c'était un RE et encore moins le 3). Direct, le coup de foudre. Je revenais souvent chez lui avec pour espoir d'y jouer car il avait trop peur.
Le 3 au final après l'avoir terminé, je l'ai bien aimé car tu te balades dans RC. Ce qui m'a gêné est le fait d'être non stop en stress à cause de Nemesis qui est toujours derrière tes fesses, et tu ne sais jamais quand il va débarquer.

L'épisode suivant, est celui qui m'a permis d'accrocher véritablement à la série au point qu'elle en devienne ma préféré. Il s'agit du célèbre RE4. Game One ne faisait que d'en parler et direct j'ai aimé l'ambiance très rustique et boisé au début du jeu. De plus, savoir Léon en tant que protagoniste ne faisait que m'enchanté vu qu'il était mon favori (grâce à RE2).
A l'heure d'aujourd'hui, RE4 est l'un des épisodes que j'aime le moins car à partir du château, je me fais suis vraiment ennuyé durant le reste de l'aventure. Mais qu'est-ce que j'adore les boss Salazar et Saddler !
C'est grâce au mode mercenaire que j'ai fais la connaissance du big badass aux lunettes noires : Albert Wesker. On s'est compris lui et moi en peu de temps ^^. Et ce mode là reste mon préféré à ce jour parmi ceux de re5 et re6 parce que tout simplement tu te tapes pas la même musique sans arrêt.

Ensuite, je venais d'acquérir une DS avec le jeu Deadly silence. Doux Jésus, ce manoir, cette ambiance bien sinistre... Ça me rappelait un peu RE2. J'ai passé des heures et des heures dessus jusqu'à ce que je vois dans un magasin le fabuleux Rebirth. Alors là, des étoiles pleins les yeux. J'ai été conquis par cette architecture refaite, cette ambiance encore plus glauque que le jeu DS et surtout Lisa Trevor. Quel bon souvenirs du collège où je l'imitais avec son " Motheeeeer " pour faire peur aux gens =)

Code Veronica reste à ce jour mon préféré. Des personnages uniques dont certains vraiment frappés (dédicace à Alfred), un bestiaire varié et une musique inoubliable ! Il reste l'opus qui possède la meilleure histoire et offre un combat Chris/Wesker épic.

Resident Evil 5... C'était la première fois que j'avais de la hype pour un jeu officialisé. Je regardais en boucle le trailer où l'on voyait Wesker contre Chris et Sheva. Puis la musique ! Quand je l'ai vu enfin devant moi le 13 mars 2009 :jumper
Bon certes, c'est pas le meilleur, mais il reste l'un de mes préférés. Déjà parce qu'il possède de magnifiques cinématiques, puis aussi parce que c'est le dernier RE en date à avoir une OST sublime. J'ai du passer au moins 400h dessus sur ps3 grâce à son mode mercenaire varié et le mode affrontement.
La fin je l'ai pas aimé, je pense que vous savez tous pourquoi. La première fois que je l'avais terminé, j'étais vraiment dans un sale état surtout avec cette musique derrière en office de crédits. Et je l'aime toujours pas !

Le controversé RE6... Que dire du plus mauvais opus... Déjà son scénario ultra cliché est un désastre. Entre des personnages bien cheat (dédicace à Ada qui ferme une porte de sous marin à coup de pied), le fils de Wesker (soit l'homme qui hait l'humanité) et un Umbrella fake sortit de nul part... Je me suis jamais ennuyé dans un jeu et limite j'ai préféré la campagne de Chris pour son dynamisme. Ensuite, les fichiers du jeu sont incohérents avec le reste de la série, à croire que les développeurs ne la connaisse pas. Des monstres qui débarquent en parachute, armés de lance-roquettes. Nan sérieux, je sais pas ce qui leur a passé par la tête.

Resident Evil 7. Lorsque j'ai vu son annonce en direct à la conférence sony E3 2016, j'ai mis du temps à comprendre que j'avais devant moi un RE. Déjà parce que son orientation est radicalement différente, avec un mode à la première personne. Moi qui n'aime pas ce mode là, je lui ai quand même laissé sa chance simplement par curiosité. Franchement, j'ai adoré la famille Baker qui reste LE gros point fort de ce jeu. Je l'avais essayé en VR dans un événement à Lyon, organisé par Sony. Voilà ce qui m'a fait acheté le casque, afin de jouer à RE7 la première fois en VR. Et god que c'était bon ! L'immersion est totale, et le jack quand il vous poursuit ahah avec son fameux " Ethan, Ethan, Ethaaaaaan ! "
Le reproche que j'ai à faire à ce jeu est son bestiaire trop limité et une musique absente (sauf le thème principal qui est magique).
J'oublierai jamais la Gamescom 2016 qui m'a permis de rencontrer Masachika Kawata, l'un des producteurs principaux. Quand je l'ai entendu me dire " Hé Wesker ! " dés l'instant où il m'a vu arriver en cosplay. Et je ne me séparerais jamais de l'affiche de RE7 avec sa signature.

Le premier Révélations sortit en 2012 sur 3DS, je l'ai détesté. Allez savoir pourquoi, moi même je n'en sais rien. Autant sa version console je l'ai aimé. Ce n'est pas le jeu du siècle, mais il reste sympa à faire malgré son histoire un peu trop prévisible.
Le Révélations 2 je l'ai adoré parce que déjà tu retrouves Claire et Barry. Puis le format épisode pour cet opus marche vraiment bien. De plus, le mode commando est très riche et tu passes de longues heures dessus si tu accroches bien entendu.

ORC et Umbrella Corps, comment qualifier ces deux-là ? Un seul mot suffit : Mauvais.
Umbrella Corps, c'est LE jeu qu'il fallait surtout éviter. Même s'il reste globalement un jeu de tir multijoueur, il est sacrément mal fait. La jouabilité est affreuse à cause de sa caméra bien trop proche de ton avatar et les déplacements de celui-ci. Franchement, je vois pas l'intérêt de ce jeu là.
ORC quant à lui, part d'une bonne intention. Jouer une infanterie d'Umbrella dans les rues de Raccoon city pouvait se montrer surprenant et plaisant. Sauf que là, ils ont fait la fâcheuse erreur de retoucher l'histoire et d'offrir un gameplay parfois exagéré. Des Hunters qui veulent pas mourir avec des chargeurs incalculables dans la tronche.
Le mode multijoueur lui par contre est varié et certains modes sont jouissifs comme le mode Héro par exemple.

Le remake de Resident Evil 2... Annoncé ce mardi 12 juin vers 3h30. Oui, je l'ai vu en direct à la conférence Sony car je savais qu'il allait être présenté. Un grand moment ! Je n'y croyais pas quand j'ai vu Léon tirer sur le zombie malgré l'émotion du public présent dans la salle et le pote chez moi qui me disait : " Mec, c'est re2 " Mais quand j'ai vu Léon marché devant le commissariat, c'est à ce moment là que j'ai dis " Par la crois de Jésus accouplé à Uroboros " car les années d'attentes venaient de s'achever. Et je ne suis pas déçu car c'est exactement ça que je voulais voir. Surpassera-t-il Code Veronica ? Ahah réponse le 25 Janvier.

Resident Evil reste unique pour moi parce que la série sait se renouveler, même si parfois ça ne marche pas. Mais j'admire Capcom pour sa prise de risques et souhaite par-dessus tout apporter à chaque fois quelque chose de nouveau contrairement à beaucoup d'autres franchises.
La transition entre Code Veronica et RE4 ne m'a pas gêné. Par contre celle entre RE6 et RE7, j'aime pas du tout. Le point fort de la série vient en partie de son gameplay. Là, j'ai plus l'impression de jouer à un jeu d'horreur lambda comme on peut voir de partout, et c'est dommage. Non, s'ils doivent abandonner définitivement les caméras fixes, il faut laisser la caméra à l'épaule tout en gardant l'ambiance du 7. La série doit également offrir de meilleurs musiques car depuis RE6 (lui-même inclus) on a plus rien, et c'est dommage.
Je n'attends rien en terme de scénario car pour moi, il est terminé dans RE5. Je ne suis néanmoins pas contre de voir de nouvelles histoires à la RE7 tant que cela tient la route et ne dévie pas comme dans RE6.

Comme la plupart d'entre vous, je suis pour un HD des deux outbreak que je n'ai pas eu l'occasion de faire. Et je crois que c'est prévu pour bientôt. J'ai lu un article récemment qui disait que Capcom avait demandé à un studio Canadien ou quelque chose comme ça de s'occuper de la refonte des outbreak, en 2016. Quand j'ai vu les sources du site residenteviloutbreak.com, celui-ci affiche un OK comme pour RE2 avant. Il a été mis à jour en avril 2018 et j'ai vu Toronto. Voyez par vous-même.

Spoiler :
Image
Image
ID PSN : Wesker_190
Avatar de l’utilisateur
Lurka
Rookie
 
Messages: 192
Inscrit le: 01 Sep 2014, 18:00
Localisation: Lyon

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar GTK » 17 Juin 2018, 11:45

C'est marrant, en lisant ce topic je me suis fait la réflexion qu'on évoque tous ORC et Umbrella Corps, mais personne n'a parlé de Gaiden, Survivor, Survivor II et Dead Aim :lol (logique puisque je vois mal l'un de ces épisodes avoir réelle importance dans l'intérêt qu'on porte à la série, contrairement aux Outbreak et aux Revelations)
Je me demande si avec le temps, ORC et UC font les rejoindre dans les limbes de l'oubli (pareil avec les Chronicles, même si là c'est pas pareil puisque c'est plutôt des "résumés" que des jeux inédits).
Ou peut être est-ce par ce que les 4 premiers sont sorti à la grande époque, donc osef qu'un mauvais spin-off sorte, alors que les deux derniers sont sorti à un moment où l'avenir de la série, en terme de qualité du moins, était (est toujours même) plus qu'incertain.
Avatar de l’utilisateur
GTK
Rookie
 
Messages: 167
Inscrit le: 29 Juin 2013, 09:52

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar cerberus » 19 Juin 2018, 08:26

Pour étayer un peu mon précédent post, je dois dire que RE 1 a été une claque, comme la plupart d’entre nous finalement, premier du genre, je ne suis pas mais alors pas du tout film d’horreur mais je pense avoir passé ma période « frisson » avec les RE justement ^^.

RE1 : Le côté mystérieux du manoir m’a tout de suite plu et au-delà, le dédale qu’il proposait, un peu dans la veine « Alone in the dark » ou on ne sait pas dans quelle atmosphère on se situe, les zombies sont là pourquoi ? Paranormal, recherche qui a mal tourné et que l’on ne saura qu’à la toute fin et en apothéose avec le tête de Wesker (toujours avec ses lunettes) sur diapo géante !

RE2 :Pour la petite anecdote, j’avais aidé un ami à déménager à l’époque et pour me remercier, il m’avait passé la démo RE2, que j’avais retourné dans tous les sens (je crois d’ailleurs que l’on peut avoir deux remingtons, un quand Kendo meurt et l’autre dans le commissariat).

La sauce a carrément prise avec moi, j’ai beaucoup aimé pouvoir me balader dans tout le commissariat, les égoûts et finir dans les sous-sols de la ville ! Avec les arrivées tonitruantes de M. X qui est toujours là au mauvais moment et le changement de musique qui vous informe que les choses corsées dans … maintenant !! Et les différentes mutations de Birkin… du bonheur !!

Je crois que je n’ai eu le scénario forth survivor que 4 ou 5 mois après parce que je croyais que c’était un fake … il aura fallu que je fasse une virée à boulevard République dans nos boutiques préférées pour attrapper de l’import pour apercevoir l’écran titre forth survivor sur une play 1 qui tournait… Qu’à cela ne tienne, le lendemain, je me faisais un run pour avoir 3 rank A, donc j’avais compris qu’il fallait sauvegarder moins de trois fois et aller vite ! J’ai eu le scénario forth survivor et je dois admettre que sur la multitude de tentative, j’ai du emmener hunk 3 fois sur le toit du commissariat ^^.

RE3 : Quand j’y ai joué à celui-là, j’ai eu une grande sensation de liberté dans le scénario, que ce soit en me baladant dans la ville, ou le choix et l’ordre des lieux à explorer !! C’était une dinguerie avec les poudres à mélanger, les pièces d’armes en récupérer, les « quick décisions », le némésis qui te collait au train, surtout au début ou je ne préférais pas l’attaquer vu que j’avais 12 balles (et qu’il ne voulait pas partager) et un couteau … Tu rentres dans le commissariat, et tu dis c’est tranquille mais non, il passe par la fenêtre, il crie STAAAAAAAAAAAAARRSSS et la musique change drastiquement de l’inquiétant à carrément flippant ! Mention + pour le mode mercenaire qui débloque des bonus dans les nouvelles parties.

RE outbreak 1 : Ce que j’ai beaucoup aimé, c’est le fait de mettre des civils en lumière pendant l’épisode de raccoon. Avant c’était toujours des troupes entrainées (STARS, policier, bon, il y avait Claire mais comme c’est la sœur de Chris et qu’ils faisaient des concours de bras de fer… ). Non, là, on jouait avec des docteurs, journalistes, plombiers, étudiants, chauffeurs,… et qui en plus avaient leurs compétences et ça, j’ai trouvé super excellent quand même et ça permettait aussi de revoir certaines séquences sous un autre angle ! Mention spéciale au zombie-sangsue qui m’a bien cassé les pieds au début quand même !

RE1 REBIRTH : Quand j’ai joué à celui-là, je ne me suis pas senti super bien, c’est normal, je venais de prendre deux patates : l’amélioration graphique et les nouveautés dans le scénario… Qu’est-ce que j’ai pu y jouer et qu’est-ce que j’ai pris mon pied en me rappelant les parties que j’avais fait dans le 1 et cherchant les différences.

RE0 : Ma première tâche noire au tableau, bon, une préquelle, pourquoi pas, partner zapping, pourquoi pas, disparition des coffres, Marcus, l’un des fondateurs d’Umbrella qui a été évincé, pourquoi pas et qui devient aussi sa propre création, ça devient lourd là… Non, j’ai pas accroché à c celui-là, il est beau, bien fait mais je ne sais pas … Ca ne l’a pas fait. Je pense que les personnages n’ont pas aidé non plus. J’avais pris une soluce pour le terminer et je ne l’ai même pas fini tellement ça m’a saoulé.

RE code véronica : L’un des premiers résident ou l’un des héros meurt, et Wesker qui refait surface, j’ai eu une sensation mitigée sur celui-là et là encore un dernier boss qui est quelqu’un qui s’injecte le virus… j’ai aimé et je me suis senti lassé en fait le scénario est finalement toujours le même et il y a peu ou pas de fraîcheur dans tout ça. J’ai beaucoup aimé le retour de Chris et rejouer Claire ainsi que la référence à Léon. C’est là aussi que je me suis rendu compte que Wesker faisait le collectionneur de virus, dans quel but, on ne le saura que plus tard… Je l’avais fait sur Dreamcast celui-là et j’avais aussi fait la complete edition.

RE4 : Le début de la fin pour moi, Léon revient, c’est mon préféré, même s’il est stéroïdé. Je suis en kiff total et quand je vois progressivement où il est et ce qu’il fait, trucider du paysan espagnol … ben j’en reste comme deux ronds de flan… Les zombies sont remplacés par des ganados mais ça ne me met pas en joie plus que ça. Graphiquement, c’est super, l’action est omniprésente et le gameplay punchy mais j’accroche moyennement à l’histoire qui transpire à grosses gouttes que CAPCOM ne sait plus quoi faire de sa série. Je termine le jeu avec un goût pas terrible.

RE5 : Je ne le savais pas encore mais ce sera mon dernier RE en fait, je suis content de retrouver Chris, même s’il est sous stéroïdes lui aussi. Je finis le jeu par principe (le même que je n’ai pas pu appliquer à RE0). Mais je n’y reviendrai pas plus que ça.

RE6 : Je n’ai pas dépassé le stade de la démo, le principe avait l’air sympa mais la braise de la passion s’est fortement atténuée pour les RE « next gen ». Je n’y voyais plus qu’un jeu qui était à l’image des films de Paul ANDERSON et des références très lointaines à ce qui m’avait fait apprécier la série : le survival horror. Je comprends que d’autres aient adhéré au truc mais je ne me suis pas reconnu dans tout ça…

Pour finir, j’ai regardé RE6, 7, outbreak 2 et les révélations en long play. Je n’y ai pas joué.

Je dois avouer quand même que si le RE2 remake tient ses promesses, ça pourrait potentiellement me faire acheter une PS4 (d’occasion), ne serait-ce que pour rencontrer, l’espace d’un instant, mon moi de 20 ans et me rappeler toutes les théories et développements que je prenais plaisir à partager sur le forum.

Ce serait super n’empêche que CAPCOM reprenne les idées non retenues de RE 1,5 ou qu’ils nous fassent rencontrer des personnages des autres RE, comme les RE outbreak, que ce soit par le biais de documents ou rencontres, comme Kevin qui a échoué à l’examen des STARS et qui est officier de police.

Ou alors, inclure une partie de RE3 dans le remake du 2, faire un remake 2.5 qui ferait s’entrecroisent le 2 et le 3 !

Oui, ce serait chouette.
Image
Avatar de l’utilisateur
cerberus
Survivor
 
Messages: 792
Inscrit le: 27 Nov 2003, 18:44
Localisation: Au bout de mon mégot dans le 987

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar Patrick » 19 Juin 2018, 11:34

J'ai débuté dans la série avec Resident Evil 1 en 1997 alors que j'avais seulement 13 ans. Sur le coups j'étais pas vraiment fan du fait que les ennemis de base étaient des zombies car j'ai jamais vraiment aimé ce genre.

Mais après avoir vue l'intro du jeu et affronter des chiens zombies, des corbeaux et combattu un serpent géant dans mes trois première heures de jeu j'ai alors compris que je jouait à un jeu d'horreur de monstres! J'ai été énormément séduit et j'en voulais plus.

Le problème était qu'après 30 minute de jeu j'avais déjà peur d'ouvrir d'avantage de portes par crainte de tomber sur une nouvelle abomination. Il s'agit de cet sensation nouvelle de peur du mystère que Resident Evil m'a fait devenir fan du genre survival-horror.

Ensuite Resident Evil 2 est sortie et étant devenu un mordu du scénario de la série j'ai sauter sur toutes les suites et spinoff que la franchise pouvait me pondre.

Je possède tous les épisodes de la franchise des jeux vidéos et je les ai tous adoré. J'ai jamais vraiment eu de déception concernant la série car je suis quelqu'un qui en demande peu et j'ai jamais eu des attentes particulière. Mon seule souhait était d'avoir la chance de me procurer un nouveau épisodes à chaque deux ou trois ans et d'y jouer afin de savoir vers ou et quoi le scénario évoluera. À cet instant j'étais devenu d'avatange fan du contenu scénaristique du jeu que de son concept d'origine, le survival-horror.

Ma plus grande déception concernant Resident Evil a été les films live-action de Paul Anderson. Ils ont été tellement mal fait que même des spinoff comme les Chronicles faisait d'avantage plus Resident Evil que les films eux même.

Ironiquement c'est mon désire de suivre l'actualité du développement du premier film Resident Evil que j'ai découvert le portail Biohazard France à travers le REsitez en 2000 ou 2001. J'ai décidé de devenir membre du forum en 2004 sous mon premier pseudonyme ''Wesker1984''. Des complications ne m'ont pas permis de garder le nom alors j'ai décidé d'utilisé mon véritable prénom pour rejoindre cet grande communauté de fans francophone de la franchise Biohazard!

Aujourd'hui je suis content de faire partie des membres les plus anciens du forum et à travers plusieurs années je me suis attaché à plusieurs membres et administrateurs de cet communauté passionnante. :))
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1416
Inscrit le: 09 Mar 2004, 22:38
Localisation: Québec, Canada

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar Ada » 19 Juin 2018, 12:01

Lurka a écrit:Comme la plupart d'entre vous, je suis pour un HD des deux outbreak que je n'ai pas eu l'occasion de faire. Et je crois que c'est prévu pour bientôt. J'ai lu un article récemment qui disait que Capcom avait demandé à un studio Canadien ou quelque chose comme ça de s'occuper de la refonte des outbreak, en 2016. Quand j'ai vu les sources du site residenteviloutbreak.com, celui-ci affiche un OK comme pour RE2 avant. Il a été mis à jour en avril 2018 et j'ai vu Toronto. Voyez par vous-même.

Spoiler :
Image


Alors, la dernière fois que Capcom a filé un RE à faire à un studio externe (canadien en l'occurence, si je ne me trompe pas : Slant Six Games), ça a donné Operation Raccoon City, donc c'est pas le genre de nouvelle qui me ferait sauter de joie, lol.
Il y a eu effectivement une période de rumeurs sur un remake d'Outbreak il y a deux ans, mais il n'y a jamais eu quoi que ce soit d'annoncé derrière, et si mes souvenirs sont bons il ne s'agissait que d'intox et rien de plus.
Le fait qu'il y ait écrit "Toronto" sur les informations du domaine residenteviloutbreak.com ne veut rien dire. Si Capcom avait en effet confié la refonte à un studio canadien, ça ne change rien au fait que c'est Capcom USA qui gère les noms de domaine de leurs sites US, pas le studio canadien chargé de refaire le jeu. S'il y a écrit Toronto sur ton screenshot c'est parce que l'entreprise par laquelle Capcom est passé pour acheter le nom de domaine, est canadienne. Rien de plus.

Je ne désespère pas que Capcom finisse par écouter les joueurs qui demandent le retour d'Outbreak depuis des années, à force de demander, on a bien fini par avoir Bio2 - même si ça aura pris 17 ans pour qu'ils annoncent le remake. Après, je suis bien consciente que Outbreak ce n'est pas Bio2, qui s'est vendu à des millions d'exemplaires et qui a été porté 114 fois sur X supports différents, ce serait bien sûr beaucoup plus risqué pour eux. Mais si Biohazard RE:2 est un succès commercial ils pourraient surfer sur cette vague pour faire un Outbreak qui reste familier à l'univers de ce remake (et RE3 évidemment :wink).

GTK, très pertinente ta remarque, oui, en effet, je n'ai même pas pensé à parler de ces jeux (Survivor etc) dans ma rétrospective personnelle, parce que clairement, comme tu l'as bien souligné, les jeux de la série principale étaient solides donc si y'avait des spin-offs foirés on était pas trop regardants, c'est vrai :lol

Cerberus tout comme toi je souhaite qu'ils consolident les liens entre les différents épisodes qui se passent à Raccoon City en rassemblant les personnages, les événements, les lieux qui ont été créés petit à petit, etc. J'aimerais bien croiser Kevin aussi, ou d'autres survivants d'Outbreak, ne serait-ce que de loin, en incarnant Ada perchée sur un toit qui regarde ce qui se passe dans la rue avant de rejoindre le commissariat, par exemple. Ça me suffirait à être contente :))
Au niveau des idées non retenues de RE1.5 Capcom a clairement décidé de ne pas ignorer les fans du 1.5 dans ce remake, y'a plusieurs trucs qui en sont directement issus comme ça a été passé en revue, après si tu attends que Kendo et Marvin survivent toute l'aventure et escortent Leon et Claire comme ça avait l'air d'être le cas dans le 1.5 avec Leon et Elza, là je pense que c'est un pas qu'ils ne franchiront pas.
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
 
Messages: 5428
Inscrit le: 27 Nov 2003, 17:11
Localisation: 94

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar cerberus » 19 Juin 2018, 16:35

Comme toi Ada, ça me ferait plaisir de voir les autres personnages avec lesquels on a joué dans d'autres aventures, même un signe de la main à 200 mètres.

Ce serait bien que l'on soit accompagné, même temporairement, comme dans RE 5 avec Shiva.

Je ne demande plus, ni la continuité, ni la révolution à CAPCOM, je verrai ce qu'ils feront et je prendrai en fonction, j'ai appris à ne plus être exigeant avec eux ou du moins à modérer mes envies ^^.
Image
Avatar de l’utilisateur
cerberus
Survivor
 
Messages: 792
Inscrit le: 27 Nov 2003, 18:44
Localisation: Au bout de mon mégot dans le 987

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar Patrick » 26 Juin 2018, 07:47

Ada a écrit:Alors, la dernière fois que Capcom a filé un RE à faire à un studio externe (canadien en l'occurence, si je ne me trompe pas : Slant Six Games), ça a donné Operation Raccoon City, donc c'est pas le genre de nouvelle qui me ferait sauter de joie, lol.

C'est Capcom Vancouver qui sait occuper du développement de Dead Rising 4. C'est peut-être cet équipe qui se chargera d'une refonte des Outbreak si l'information est vrai.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
 
Messages: 1416
Inscrit le: 09 Mar 2004, 22:38
Localisation: Québec, Canada

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar Dark knight » 27 Juin 2018, 16:15

Ouf de ouf de ouf….

J’avais je crois 14 ans quand j’ai joué à une démo jouable sur PC de Résident Evil 2. J’étais facilement impressionnable à l’époque alors la nuit même, j’ai eu un peu de mal à dormir. Mais ma première exposition à Resident Evil devait plutôt remonter à 1996/1997 quand j’avais été chez une amie de mon père, dont le mari était gamer.

Il possédait une PS1 et il avait une copie de Résident Evil. Par curiosité, j’ai feuilleté un guide illustré du jeu qui trainait sur sa table de salon et WAH ! Je crois que c’était la première fois que je réalisais qu’un jeu aussi violent pouvait exister.

Mes parents n’étant pas particulièrement riches, c’est en 2000 je crois que j’ai eu ma première PS1 et chaque fois que j’en avais l’occasion, je me louais Resident Evil 2 avec un pote et on essayais de tout finir. Durant cette même période, je me suis inscris sur le forum de Survivhor, tenu par Wesker à l’époque ou son fanzine était pas mal ma seule référence…. et je vais épargner certains détails (quoi que c’est assez drôle en y repensant) car j’étais un vrai petit connard à l’époque, Nemesis, Wesker et Ada avaient tous envie de m’étrangler je crois (au sens figuré). Les trolls post 2010 ne connaîtront jamais cette joie ! ! ! :lol

Malgré tout, c’était une époque qui a eu ses moments fun, je me tenais également sur un autre forum francophone donc j’ai complètement oublié le nom (biohazard extreme peut-être?) et j’étais aussi un régulier de VGcenter alors tenu par Claire et son conjoint de l’époque, Angel. Ce qu’on pouvait s’éclater parfois !

Mais oulah Bref! Pour éviter de trop m’écarter. Résident Evil 3 Nemesis à été le premier RE donc j’ai faite l’acquisition. J’y jouais énormément et j’ai continué de suivre les forums et de regarder les nouveautés à venir…. jusqu’à l’annonce de Resident Evil 4. Alors là je raffolais pas trop de la direction prise par la série et je crois que c’est à ce moment que j’ai été désintéressé par la série et de toute manière, j’étais désormais à fond sur Silent Hill.

Ce n’est que des années plus tard, avec l’annonce de Résident Evil 7 que j’ai dépoussiéré mes consoles et que j’ai décidé de redécouvrir la série et alors-là, j’ai eu un flot d’image de mon adolescence et de chaque moment de pourquoi j’avais adoré cette série.

J’ai presque 33 ans maintenant, Résident Evil VII à ravivé mon intérêt pour cette série, le Remake de Résident Evil 2 me fait très envie franchement et…. je ne me vois pas ranger mes consoles de sitôt.
Avatar de l’utilisateur
Dark knight
Rookie
 
Messages: 193
Inscrit le: 13 Déc 2003, 23:34
Localisation: Canada QC ville de Val-D'or

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar Jericho » 01 Juil 2018, 23:56

Pour ma part, j'ai commencé la saga RE en Décembre 1996. Je venais juste d'avoir ma Playstation. Le jeu fut un immense choc :eek2, faut dire que je découvrait au mème moment la saga zombie de Romero. Et pendant des années, ma passion pour RE n'a cessé de grandir. Puis et venue RE 5, ça était le drame :poisse . Comment une licence aussi grandiose pouvait elle tomber si bas. Brutalement, j'ai commencé à m’éloigner de RE. Après, le cataclysmique RE 6 j'ai complètement abandonné les RE, la faute a une action outrancière, une histoire a coté de la plaque et surtout des doublages Français catastrophiques :desespere qui n’ont rien a faire dans un RE. Quelque temps après, RE Révélation 2 a ravivé la flamme RE qui était en moi. Ensuite sont venues les remaster de RE et de RE0 et surtout le sept qui m'ont complétement remis dans le bain. Aujourd’hui, je suis redevenu un fan hardcore de RE, et j’espère pour encore longtemps.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Survivor
 
Messages: 558
Inscrit le: 29 Mar 2009, 03:01
Localisation: Talence (33)

"Biohazard 6"

Messagepar Jill » 02 Juil 2018, 18:02

Jericho a écrit:Après, le cataclysmique RE 6 j'ai complètement abandonné les RE, la faute a une action outrancière, une histoire a coté de la plaque et surtout des doublages Français catastrophiques :desespere qui n’ont rien a faire dans un RE.

Je ne vois pas où est le problème avec l'action dans un Biohazard depuis l'épisode 4. Si on suit la logique des choses, des événements bref, de l'histoire, c'est normal d'y retrouver de l'action à foison comme dans Biohazard 6. Le monde a évolué avec le Bio-terrorisme et donc ce n'est pas étonnant à ce que les êtres humains, j'entends par là les soldats, les agents secrets, les militaires et autre organisations qui ont vu le jour pour contrer cette menace, soit aussi expérimenté et tape dans l'action pure et dure (bien que parfois à la limite du réalisable comme avec un certain Leon S. Kennedy) en usant de techniques d'action Ninjitsu en tout genre.
Je n'ai pas encore toucher à Biohazard 7 mais de ce que je sais, on incarne un simple être humain qui ne fait pas dans l'action. Voilà qui a du te faire plaisir car on ne peut pas se défendre comme le ferai Chris Redfield par exemple.
J'ai évoluée avec la saga moi aussi. Maintenant, je pense que j'aurais du mal à revenir en arrière en incarnant un tout nouveau personnage qui ne sait pas se défendre. Dans un monde bouffé par le Bio-terrorisme, j'avoue qu'y retrouver un simple être humain et donc, un Survival Horror par la même occasion, même si je sais que je risque d'aimer, ça me parait un peu or propos avec l'évolution, la tournure qu'à prit la saga.

Côté histoire et désolée de le dire, mais Biohazard 6 est sans doute l'épisode qui a l'histoire la plus intéressante, grâce notamment à ses personnages assez approfondis. Les premiers épisodes possédaient des scénarios dignes des fims d'horreur, ce qui veut dire pas vraiment intéressantes.

Pour ce qui est de la version française que je trouve aussi qui n'a rien à faire dans une histoire comportant des américains qui doivent parler normalement anglais en Amérique et même dans d'autres pays (comme la Chine), je trouve que ne pas aimer un épisode à cause du doublage français est un argument totalement absurde. Biohazard 6 possède pourtant le doublage anglais pour une meilleure immersion.

Quelles sont mes envies concernant la saga :

1/ Finir d'obtenir les 3 dernières médailles et les 22 derniers titres aux rangs 4 étoiles sur Biohazard 6.
2/ Même si je suis contente qu'un remake de Biohazard 2, qui est mon épisode préféré va sortir, je préfèrerais que Capcom continu d'avancer dans l'histoire de la saga avec Biohazard 8, voir la conclue. J'en ai marre des remakes et des sauts dans le passé !
3/ Acheter les autres Funko Pop de la série. Ma petite Jill Valentine est bien seule sur mon étagère, posée sur les romans de S. D. Perry (même si Rick Grimes version Shérif de la saison 1 de The Walking Dead lui tient compagnie).
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1133
Inscrit le: 29 Mar 2009, 14:39
Localisation: Le Rove (13)

Re: Quels sont vos envies ou votre bilan RE ?

Messagepar Hunk » 02 Juil 2018, 20:07

Jill, ce topic est fait pour dresser ton bilan et tes envies RE, pas pour rentrer dans le lard à celui qui pense différemment de toi, même si tu penses qu'il se trompe dans son analyse. :wink

Tu aurais juste posté ton historique de comment tu as découvert la saga et comment tu l'as ressentie au fil des années, comme les autres l'ont fait, ça aurait été bien mieux. ;) Désolé, mais tu es un peu hors sujet comme pour le 1 et le 3 de tes envies. Fallait que je te le dise :dent
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Webmaster
 
Messages: 11804
Inscrit le: 27 Nov 2003, 21:26
Localisation: Lille

"Biohazard"

Messagepar Jill » 02 Juil 2018, 20:22

- Pas grave, il reste le 2 de mes envies qui est valable et donc, mon message valait le coup. :p Le reste, on va dire que c'était du remplissage.
Quant à ma découverte de la saga, je l'avais déjà posté dans un autre même sujet, il y a quelques années. Je ne me sentais pas de refaire un copier/coller.
Image
Avatar de l’utilisateur
Jill
Extreme Survivor
 
Messages: 1133
Inscrit le: 29 Mar 2009, 14:39
Localisation: Le Rove (13)


Retourner vers biohazard discussion

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités