La mort de Wesker et son échec dans RE1

Répondre
Avatar de l’utilisateur
Gemini
Survivor
Messages : 987
Inscription : 16 févr. 2004, 22:11
Gamertag : Bio Gemini
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin (50)

20 avr. 2008, 02:19

Maintenant qu’Umbrella Chronicles est sorti, on ne devrait plus jamais avoir de nouvelles informations concernant la mort de Wesker ou son virus spécial, il est donc permis de trancher définitivement toutes les questions en rapport avec ce point du scénario.
Le but de ce topic est de récapituler toutes les informations et interrogations liées au plan de Wesker dans re1, de mettre en relief les points qui apparaissent obscurs, d’envisager les différentes options possibles, et de tenter de trouver une solution ou une histoire cohérente pour tout cela.
Je remercie affectueusement Sly et Grem, qui m’ont très fortement aidé à mettre en place toutes ces idées lors de nos discussions :wink
  • Le plan de Wesker
Wesker avait l’intention de trahir Umbrella et de rejoindre une société concurrente. Pour se faire, il avait besoin du T-002, et tout spécialement de ses données de combat, comme l’indique le Wesker’s Report : « In the midst of the whole affair I could take Umbrella's ultimate Bio-Organic Weapon, the Tyrant, and join forces with an opposing corporation of Umbrella. To buy into that opposing corporation I would need the actual combat data of the Tyrant. The surviving privileged members of S.T.A.R.S. were just the perfect bait ». C’est pourquoi, pendant re1, Wesker garde toujours un cobaye de réserve au frais dans la prison, au cas où personne d’autre ne survivrait. Il prévoyait que le Tyrant élimine les S.T.A.R.S. survivants, et une fois le ménage effectué, il pourrait tranquillement rassembler les données de combat, collecter un embryon du Tyrant, puis finalement tout faire sauter.
Quelle est cette société rivale d'Umbrella que Wesker souhaitait intégrer ? S’agit-il de l’Organisation d’Ada, de S, ou encore d’une autre société ? Je pense que Wesker voulait sûrement rejoindre la société S à la base, et le Tyrant était la clef qui lui permettait d’intégrer la société, mais ayant perdu le Tyrant, il échoue dans sa mission et ne peut rejoindre cette société S. Wesker doit donc se rabattre à servir l'Organisation qui lui a mis le grappin dessus, par le biais d’Ada. Si, durant re1, Wesker voulait rejoindre l’Organisation, on comprendrait mal en quoi sa mission s’est soldée par un échec, or c’est bien ainsi qu’il présente les choses à Chris dans Code Veronica : « you destroyed my plans, so now i sold my soul to a new organisation ». Wesker dit bien qu'il a vendu son âme à une nouvelle organisation comme si c'était là la conséquence de son échec, ce n’était donc pas ce qu’il désirait, et d’ailleurs, on apprend dans re4 qu’il fait tout pour s’éloigner de l’Organisation, et qu’il a des contacts réguliers avec S. L’entrée de Wesker dans l’Organisation, où il n’est plus qu’une sorte de pion, est clairement vécue par lui comme une défaite, d’où son ressentiment profond envers les S.T.A.R.S. qui, d’après lui, ont ruiné son plan (il faudra déterminer en quoi). Il doit tout reprendre à zéro en quelque sorte, et ce n’est que plus tard qu’il parviendra à devenir plus ou moins autonome.

Un autre élément du plan, tout à fait important et que Wesker met en avant, est la nécessité de sa mort. Sa justification nous est seulement donnée dans le Wesker’s Report, où l’on apprend que Wesker cherche à se faire passer pour mort aux yeux d’Umbrella : « I injected the virus I obtained from Birkin in advance. If I made Umbrella believe I was dead, it made it far more convenient to sell myself to the opposing corporation ». Or cela n’est pas sans poser problème, comme nous allons le voir.
Avant tout, il faut s’interroger par rapport à ce sur quoi se fonde la possibilité de sa mort et de sa résurrection, à savoir le virus fourni par Birkin.
  • Le virus miracle
Quelle est la nature du virus utilisé par Wesker ? Dans Umbrella Chronicles, nous apprenons que ce virus provient d’un des stocks de mutation : « The sample you have been given is from one of the mutation stocks ». Il est donc hautement probable qu’il s’agisse d’une mutation du virus-T, lui ayant conféré des propriétés extraordinaires. Le problème est alors le suivant : Qu’est-ce qui explique qu’on n’entende jamais parler d’un tel virus au potentiel plus qu’intéressant ? Des recherches étaient en effet déjà en cours, il serait donc tout à fait surprenant qu’elles n’aient fini par aboutir à des résultats intéressants pour Umbrella.
On sait que le virus commençait tout juste les tests et qu’il n’avait encore jamais été expérimenté sur des êtres humains (mais cela allait vite changer selon Birkin), ce qui permet déjà de penser que cette souche mutante du T « non zombifiante » est probablement assez récente. Une hypothèse consisterait à dire que cette souche n’existe et n’a été développée et étudiée qu’au laboratoire de Birkin, et donc que les seuls échantillons ainsi que toutes les données la concernant sont parties en fumée avec l’explosion de Raccoon City. Reste que logiquement, les données devraient être stockées dans l’U.M.F.-013 que dérobe Sergei, et que donc la Red Queen devrait disposer des données sur ce virus expérimental.
On pourrait penser que Wesker et/ou Birkin aient souhaité, étonnés devant le potentiel qu’ils percevaient déjà de cette mutation, que ce virus reste le plus longtemps inconnu aux yeux de tout le monde, sans doute par sorte de jalousie au départ. Le virus aurait pu être stocké comme simple variante parmi d’autres, tandis que des recherches sur lui seraient menées de manière plus ou moins secrète, c’est-à-dire sans que son existence ne soit rapportée dans les hautes sphères d’Umbrella ou que les données soient enregistrées et stockées dans l’U.M.F.-013. Wesker aurait pu, ayant aussitôt perçu le potentiel du virus, s’arranger pour en avoir la primauté en quelque sorte.
En un autre sens, on pourrait se dire qu’une fois ce virus intégré à son plan, Wesker se serait débrouillé pour que ce virus ne profite qu'à lui et à lui seul : avant la mission, il détruit tout ce qui concerne le virus, les échantillons, les données, et alors le virus n’a plus d’existence « officielle », de sorte qu’on pourra même dire qu’Umbrella n’aura comme jamais été au courant de l’existence d’un virus au potentiel aussi extraordinaire. Cette perte sera passée plus ou moins inaperçue, ou considérée comme n’ayant aucune conséquence grave, car le virus n’était classée que comme simple variante du T, et les études effectuées sur lui, en plus de commencer à peine, étaient marginales, non prioritaires. Ce virus pouvait même très bien être considéré comme un échec par les scientifiques d’Umbrella puisque, étant « non zombifiant », il ne devait pas permettre de produire des B.O.W.

Passons sur ces justifications (je n’ai rien trouvé de mieux…). Mais si Wesker s’arrange pour effacer toute trace du virus dans les archives d’Umbrella, cela suppose qu'il prévoyait bien d’utiliser le virus, et donc de mourir. C’est ce point qu’il faut maintenant interroger, à savoir le rôle que joue le virus dans la mise en application du plan de Wesker.
  • La mort de Wesker et son échec
Car il n’est pas certain que Wesker prévoyait nécessairement de mourir. La question qui nous guide est donc la suivante : Wesker avait-il intégré sa mort et sa résurrection dans son plan comme un fait qui devrait nécessairement se produire, ou sa mort pouvait-elle être évitée ?
  • Que Wesker ait effectivement bien l’intention de faire usage du virus, donc de nécessairement mourir face au Tyrant, le Wesker’s Report va bien sûr dans ce sens : « I unleashed an awesome Tyrant from its slumber and let it attack me ». Wesker se laisserait donc tuer tout en sachant bien qu’il y a 10% de chances pour qu’il ne revienne jamais à la vie, et qu’il n’a que 70% de chances d’acquérir de nouveaux pouvoirs. Plus que tout, il ne peut être certain des effets qu’aura le virus sur un être humain, lui-même étant le premier cobaye humain. Qu’est-ce qui justifie alors une telle prise de risque ? Quel est l’intérêt de se laisser délibérément transpercer par le Tyrant ? Si l’on suit le Wesker’s Report, le seul désir d’obtenir des pouvoirs surhumains ne suffirait pas. Pour deux raisons, dont l’une est que, dans le Wesker’s Report comme dans Code Veronica d’ailleurs, Wesker paraît regretter la perte de son humanité (d’autant plus qu’elle n’a servi à rien), c’est donc qu’il devait être pour une part hostile à l’utilisation du virus. La vraie motivation (deuxième raison) est donc qu’en simulant sa mort, Wesker avait essentiellement l’intention de se faire passer pour mort aux yeux d’Umbrella, comme on l’a déjà mentionné.

    Le problème est maintenant de taille : Concrètement, comment Wesker avait-il prévu de s’y prendre pour qu’Umbrella le croit mort ?
    • La seule réponse qui vienne d’abord à l’esprit consiste à dire que les S.T.A.R.S. survivants rapportent la mort de Wesker dont ils sont témoins, comme cela se produit de fait dans l’histoire, et par l’intermédiaire d’Irons principalement, Umbrella considère Wesker comme mort. Reste que Wesker avait bien l’intention de liquider tous les S.T.A.R.S., il le dit lui-même, qu’il compte se débarasser des S.T.A.R.S. en même temps que le laboratoire. Ultimement, les survivants devaient affronter le Tyrant, ce qui permettait à Wesker d’obtenir ses données de combat, or il s’attendait bel et bien à ce que la créature élimine les soldats. La défaite du Tyrant est une surprise pour Wesker, c’est donc que la survie éventuelle de certains membres n’était pas envisagée dans son plan. L’imprévu est donc la victoire des S.T.A.R.S. sur la créature, ainsi que l’activation du système d’autodestruction par ceux-ci, ce qui rend la récupération du Tyrant impossible parce qu’elle presse Wesker, qui n’a plus d’autre option que de fuir les lieux le plus vite possible. Ce qui justifie la haine de Wesker envers les S.T.A.R.S., et envers Chris plus particulièrement dans Code Veronica, c’est bien la perte du Tyrant, causée d’abord par l’activation du système d’autodestruction, puis finalement par le Lance-Roquettes qui l’atomise complètement. Cela signifie que Wesker avait bien l’intention d’embarquer tel quel le T-002, ou de prélever quelque chose sur lui, et que les données de combat seules ne devaient pas être suffisantes. Quoiqu'il en soit, cette première réponse est bien entendu à rejeter complètement.
    • Une autre hypothèse serait de dire que Wesker est surveillé par Umbrella dans sa mission, par des caméras qui filment tout ce qu’il se passe au laboratoire, mais qui s'éteignent une fois l'autodestruction activée. Cette hypothèse se base sur les faits d'Umbrella Chronicles : Wesker, qui aurait programmé l'autodestruction de telle sorte qu'elle s'active une fois le Tyrant libéré, s'arrange ainsi pour que seule sa mort soit filmée. Il faut alors présupposer que ce soit normal que l'autodestruction s'active quand le Tyrant explose sa capsule dans Umbrella Chronicles, mais si tel était le cas, Wesker ne se laisserait pas assez de temps pour récupérer le Tyrant sans risque, donc cela paraît impossible. Sans compter qu'il doit être assuré que le Tyrant l'embroche à peine éveillé. Les risques d'échec sont beaucoup trop élevés... Remarquons au passage qu'il semble que tout soit bien filmé d’une manière ou d’une autre. Sans doute faut-il prendre les informations du Resident Evil Archives avec précaution, mais selon lui en effet, Umbrella a pu récupérer les données de combat du Tyrant lorsqu’il se mesurait aux S.T.A.R.S. (si je ne dis pas de bêtises, cela n’est mentionné nulle part ailleurs dans la série). Le laboratoire devait donc bien être sous surveillance. Partant, comment Wesker envisagerait-il de faire croire à sa mort, si les caméras filment aussi sa résurrection ? Si l’on prend l’hypothèse selon laquelle les caméras s’éteignent lors de l’activation de l’autodestruction, alors Umbrella ne pourrait pas filmer le combat entre le Tyrant et les S.T.A.R.S. (sauf à considérer que l'autodestruction s'active après le combat, mais alors Wesker n'en est pas responsable puisqu'il doit être en état de mort, et du coup rien ne pouvait l'assurer que le système serait déclenché), donc ces deux points semblent bien incompatibles. Cette hypothèse aussi doit être rejetée.
    Par ailleurs, ne pas imputer aux S.T.A.R.S. l'autodestruction rend difficile d'interprétation la haine de Wesker à leur égard. Or dans Umbrella Chronicles, ce ne sont plus les S.T.A.R.S. qui activent le système d’autodestruction, car celui-ci se déclenche en raison du fait que le Tyrant explose sa capsule. Pourquoi est-ce le cas ? Il est très peu probable que ce soit Rebecca qui l’active par hasard en même temps, on voit parfaitement que c’est la libération du Tyrant qui cause l’activation du système. Il est tout aussi peu probable que Wesker ait libéré le Tyrant en sachant que cela activerait le système, pour la raison déjà évoquée. L’autodestruction est une surprise pour lui, qu’il constate en se réveillant, il s’agit donc du premier imprévu dans son plan. La seule hypothèse recevable consiste à dire qu’ayant compris les intentions de Wesker de doubler et trahir Umbrella, Sergei le devance et relie le système d’autodestruction au Tyrant, de telle sorte que si Wesker touche au T-002, tout vole en éclat. Piéger la capsule est une mesure de sécurité mise au point par Sergei, pour s’assurer que Wesker respecte la consigne d’Umbrella, et éviter ainsi que le Tyrant ne soit volé.
    Ajouté aux deux surprises de l’autodestruction et de la victoire des S.T.A.R.S., Wesker est surpris lorsque, faute de mieux, il se rabat sur les données, car l’accès à ces données lui est refusé par la Red Queen. Puisqu’il avait senti la trahison de Wesker envers la société Umbrella, Sergei lui a en conséquence retiré ses droits d’accès aux informations privées. Wesker était sur le point de recueillir les données de combat sur le T-002 et les B.O.W., son pass pour rejoindre la société concurrente. Ce serait donc Sergei qui aurait en grande partie fait échouer son plan.
    Dans Umbrella Chronicles, quel rôle les S.T.A.R.S. ont-ils encore à jouer dans l’échec du plan de Wesker ? Si Wesker n’a que faire du Tyrant en lui-même, mais qu’il a simplement pour tâche de récolter ses données de combat, les S.T.A.R.S. n’ont-ils pas agi comme il le souhaitait, en se mesurant au Tyrant ? Que celui-ci perde ou non au final, peu importe en effet, si le combat a eu lieu, il a permis de mesurer les capacités combatives du monstre. Ou alors, Wesker serait fâché que le Tyrant ait perdu, car il pense ainsi que les données récoltées seront trop mauvaises, et qu’elles ne permettront pas d’analyser les réelles capacités du Tyrant. Mais rappelons toutefois que si le Tyrant éliminait les S.T.A.R.S. lors du premier round dans le jeu, alors les données ne seraient pas complètes, et elles ne feraient voir approximativement que la moitié des capacités du Tyrant. Une fois mis K.O. en effet, le Tyrant doit se transformer en « Super Tyrant », et devenir ainsi plus puissant (voir le combat sur l’héliport). Si l’on pense ainsi, loin de faire échouer le plan de Wesker, ce dernier devait au contraire se réjouir que les S.T.A.R.S. ne meurent pas de la griffe du Tyrant en « première forme », car cela permet au Tyrant d’être poussé dans ses derniers retranchements, et de développer toutes ses facultés de combat. Mais, le système d’autodestruction ayant été activée, Wesker ne pourra jamais récupérer les données du « Super Tyrant », qui étaient sans doute pour lui les données capitales. Reste que, l’autodestruction n’étant pas activée par les S.T.A.R.S., ils ne peuvent aucunement être incriminés dans l’échec du plan de Wesker, dont la haine devient par-là incompréhensible.

    Comment donc concilier le Wesker’s Report et Code Veronica, qui apparaissent obsolètes désormais, avec Umbrella Chronicles ? Dans ce dernier jeu en effet, les S.T.A.R.S. semblent n’avoir plus aucun rôle à jouer pour la défaite de Wesker, et en 2003, Wesker ne fait état d’aucun sentiment de haine à leur égard. Tout son ressentiment est reporté sur Sergei et la Red Queen. Comment justifier la haine de Wesker envers les S.T.A.R.S., ainsi que cette histoire de se faire passer pour mort aux yeux d’Umbrella ? Ces deux points constituent à mon avis le coeur du problème dans l’affaire touchant la mort et l’échec du plan de Wesker.
    Comme vous l'aurez sûrement noté, ils sont liés à deux autres interrogations, qui peuvent sensiblement faire varier les données selon la réponse qu'on leur apporte :
    - Pour rejoindre la société rivale, les données de combat du T-002 étaient-elles suffisantes à Wesker, ou bien avait-il besoin d'autre chose concernant le Tyrant (le Tyrant lui-même, un embryon, ses cellules, un échantillon de son sang...) ? Le Wesker's Report est ambigu là-dessus, laissant parfois supposer que Wesker avait l'intention de récupérer le T-002 lui-même : « I could take Umbrella's ultimate Bio-Organic Weapon, the Tyrant, and join forces with an opposing corporation of Umbrella. » « I lost the Tyrant and the plan I devised which cost me my humanity ended in failure. »
    - A qui peut-on imputer, dans l'histoire, l'activation du système d'autodestruction ?
    La difficulté d'apporter des réponses sûres et définitives vient, bien entendu, de ce qu'il n'existe pas de scénario officiel pour re1, mais que les versions du scénario de Chris, de Jill, et de Umbrella Chronicles, bien que divergentes sur ces points, doivent nécessairement être toutes trois prises en compte et se compléter. Un indice qui peut nous aiguiller toutefois, c’est que Code Veronica et Umbrella Chronicles semblent privilégier le scénario de Chris par rapport à celui de Jill. Il y aurait donc extrêmement peu de chances que Wesker soit celui qui enclenche directement le système d’autodestruction. Et pour ma part, je considère que ce n’est pas le cas, car je trouverais cela incroyable que Wesker se condamne lui-même à échouer. En outre, s’il fait cela pour empêcher aux S.T.A.R.S. de s’échapper, il devrait néanmoins savoir que par son geste, il ouvre aux S.T.A.R.S. l’accès à l’héliport, et donc augmente leurs chances de s’échapper, ce qui me laisse perplexe. Si ce sont les S.T.A.R.S. qui activent l’autodestruction, et si Wesker ne devait pas simplement récolter les données de combat, mais aussi récupérer quelque chose du Tyrant, alors on comprend déjà mieux sa haine envers les S.T.A.R.S. Je pense que c’est ainsi que le Wesker’s Report et Code Veronica supposent les événements de re1, malheureusement cette vision est remise en cause avec Umbrella Chronicles : l'autodestruction n'est plus le fait des S.T.A.R.S., et plus encore, le T-002 n'a plus l'air d'intéresser Wesker. Lorsqu’il est réanimé en effet, Wesker constate que le Tyrant est mort : « I found the Tyrant that killed me was dead ». Or, il doit pertinemment savoir que tel n’est pas le cas, et que le T-002 possède les capacités régénératives du T qui le feront muter en « Super Tyrant », comme cela arrive d'ailleurs sous ses yeux avec le Proto-Tyrant. Autrement dit, le Tyrant devrait encore présenter un intérêt majeur pour lui, et s’il en avait besoin, ou s’il avait besoin de prélever quelque échantillon sur lui, c’était maintenant ou jamais. Or, Wesker a l’air de se moquer éperdument du Tyrant à présent, alors qu’il ne lui reste pourtant plus que cela. Il ne cherche pas à le récupérer sur l'héliport non plus, partant, qu'importe ensuite pour lui la victoire des S.T.A.R.S., ou le fait qu’ils explosent le monstre (d’ailleurs cela n’arrive même plus dans Umbrella Chronciles…), chose dont il ne peut même pas être au courant. Cette indifférence elle aussi jette l’incompréhension sur sa haine envers les S.T.A.R.S.
    Indépendamment de ce point, il restait néanmoins encore le problème de la fausse mort à justifier… Une solution serait de ne pas prendre en compte le Wesker’s Report sur cette question, et donc de rejeter purement et simplement cette histoire de vouloir se faire passer pour mort. Mais alors, le seul désir d’obtenir des pouvoirs surhumains semblerait être l’unique motivation qui pousserait Wesker à ordonner au Tyrant de le tuer. Non seulement que cela est assez risqué (30% de chances d'échouer, dont 10 de mourir définitivement), on ne comprend pas très bien pourquoi précisément mourir devant et par le Tyrant dans ce cas. Pourquoi ne pas mourir dans d’autres circonstances, autre part et à un autre moment ? Peut-être Wesker tenait-il à l’aspect symbolique des choses, à renaître à travers ce qu’il considère comme la forme de vie ultime…
  • Ces explications étant plutôt bancales, ne faudrait-il pas plutôt admettre cette idée que le virus n’est qu’une mesure de sécurité, au cas où les choses tourneraient mal ? L’air de rien en effet, comme on l’a déjà mentionné, Wesker a tout de même 10% de chances d’y rester définitivement s’il se laisse tuer, et il n’est assuré en rien des effets que pourrait produire le virus sur un être humain, il serait donc parfaitement normal qu’il n’utilise ce virus uniquement qu’en dernier recours. Dès lors, son rôle se trouve défini de la manière suivante : le virus n’est qu’une contre-mesure au cas où le Tyrant se rebellerait. Wesker est le mieux placé pour savoir que le T-002 n’est pas parfaitement achevé, donc il est loin d’avoir l’absolue garantie que le Tyrant soit en son contrôle, ce qui l’amène à prendre ses précautions. En bref, Wesker sait que sa mission est extrêmement risquée, qu’il a des chances de mourir, donc envisageant la possibilité d’y passer, il se donne le moyen de pouvoir revenir à la vie en cas d’échec. Dans ce cas-là, pourquoi est-ce qu’il ne s'injecterait pas le virus avant le début de la mission ? Pourquoi attendre d'être devant le Tyrant, alors qu’il pourrait mourir bien avant ? Une réponse tout à fait recevable consisterait à dire que le virus, une fois inoculé, ne fait plus effet au bout d'un certain temps et que Wesker, étant sûr de survivre sans problème jusqu'au Tyrant, ne l'emploie que lorsqu'il se trouve face à lui pour maximiser sa chance de résurrection si les choses tournent mal. Le mieux serait en effet de supposer cela, à savoir que passé un certain temps, si l’hôte ne meurt pas, les défenses immunitaires de l’organisme éliminent le virus, ce qui rend son usage limité, l’utilisateur devant prévoir l’instant de sa mort.
    Remarque : Wesker pourrait être en position d’hésitation, car malgré tout, il doit sûrement désirer obtenir les pouvoirs surhumains qu’est susceptible de conférer le virus. Ce serait un peu comme s'il hésitait au laboratoire : bien qu’il ne soit pas nécessairement prévu que le Tyrant se rebelle, quelque part Wesker n’attendrait que cela. Cela expliquerait pourquoi il se place devant sa capsule comme une proie facile, bien en évidence devant le Tyrant.
    Reste que dans Umbrella Chronicles, Wesker présente sa mort comme un élément essentiel de son plan, comme si elle avait bien été voulue et prévue nécessairement comme devant se produire. En quoi cette mort est-elle alors une « necessary component of the big picture » ? Sans doute déjà parce qu’elle était envisagée, prise en compte comme une possibilité dans son plan, mais on peut également se dire que Wesker déforme quelque peu la vérité à travers son récit, que son plan a lamentablement échoué mais qu'il fait comme si sa mort était prévue comme ayant nécessairement dû se réaliser ensuite, parce que finalement, il est fier de ses pouvoirs qui lui ont sauvé la mise, et qui ont assuré la réussite de l’attaque fatale portée à Umbrella en 2003. Wesker étant le narrateur du jeu, et lui-même avouant à la fin réécrire l’histoire à sa façon, cette hypothèse n’a rien d’invraisemblable. Wesker ne veut simplement pas reconnaître son échec comme tel. Car il est bien étrange en effet de le voir, à la fin de « Rebirth », faire le fanfaron tandis qu’il s’est fait entubé par Sergei et la Red Queen… C’est seulement que Wesker, en tant que narrateur du jeu, retrace les événements avec une vision qui a évolué, car désormais le voilà au sommet de sa gloire si l’on peut dire. Ce qui se passe réellement, c’est que sa mort est un échec, il n’y a qu’à voir ce qu’il en dit dans le Wesker’s Report et dans Code Veronica, plus fidèles à sa vision des choses en 1998 : il a échoué, regrette d’avoir perdu son humanité, et ses pouvoirs ne sont en quelque sorte qu’une consolation, ce qui lui donne une seconde chance. Son virus l'a préservé d’un échec total, il a réussi à s'échapper, mais il doit tout recommencer à zéro. Il n’a pu rejoindre la société S, et l’Organisation lui a mis le grappin dessus par l’intermédiaire d’Ada. Cinq ans plus tard, la victoire lui est acquise, il récupère toutes les données perdues, avec en prime les données sur T.A.L.O.S. Avec un retard considérable, ses plans sont donc menés à bien, et ses pouvoirs ayant fortement contribué à son succès, il ne voit plus les choses sous le même angle, mais considère sa résurrection comme un élément nécessaire et décisif de son plan, d’où son récit déformé sur les événements du manoir.
    Le seul point obscur dans tout cela, c’est qu’on ne rend toujours pas compte de la haine que Wesker affiche envers les S.T.A.R.S. dans Code Veronica, et s’il est facile voire légitime de rejeter le Wesker’s Report sur les points délicats, il n’en est pas de même concernant un épisode majeur de la série. Umbrella Chronicles nous présente la vision des choses selon Wesker, or ce que l'on voit dans le jeu, c'est que ce ne sont pas les S.T.A.R.S. qui activent le système d'autodestruction. Si Wesker ne leur impute pas ce fait, et que toute la faute est rejetée sur Sergei et la Red Queen, d'où vient que Wesker considère que Chris ait ruiné ses plans, et qu'il voue une haine farouche aux S.T.A.R.S. ?
La seule solution envisageable, selon moi, reste quand même d’ignorer l’autodestruction telle qu’elle apparaît dans Umbrella Chronicles, en considérant qu’il n’y a strictement rien de plus à y voir qu’un raccourci scénaristique comme il y en a tant d’autres dans ce jeu (par exemple l'absence de Barry, qui joue pourtant un rôle essentiel dans l'application du plan de Wesker, montre que même de son point de vue, l'histoire n'est que résumée) et de la mettre au compte des S.T.A.R.S. L’autodestruction presse Wesker, en conséquence il ne pourra pas récolter les données de combat du « Super Tyrant », qui devaient pourtant être celles qui l’intéressaient au plus haut point. Impossible également de récupérer le Tyrant ou de prélever quelque échantillon sur lui, et à supposer que Wesker ait voulu tenter le coup, il aurait vu Chris réduire le Tyrant en miettes. Ces deux points peuvent déjà suffire à attiser sa haine. Mais outre cela, il ne faut pas oublier que c’est l’enclenchement du système d’autodestruction qui active la Red Queen, et qui rend donc impossible à Wesker la saisie des données qu’il aurait pu encore acquérir, eut-elles été incomplètes. Même si cela est involontaire, en activant le système d’autodestruction, les S.T.A.R.S. auraient indirectement empêché Wesker de récolter les données qu’il convoitait. Dès lors, sa haine envers les S.T.A.R.S. et plus particulièrement envers Chris, celui qui a vaincu le Tyrant et activé le système d’autodestruction, devient tout à fait compréhensible.
Si l’on voulait vraiment coûte que coûte intégrer l’autodestruction d’Umbrella Chronicles, on pourrait encore émettre cette hypothèse que, bien que ce soit en réalité un coup de Sergei, Wesker l’attribue faussement aux S.T.A.R.S. En effet, il était déjà mort ou inconscient au moment où l’autodestruction s’active, dès lors, il n’aurait pu prendre conscience du piège de Sergei, et en se réveillant, il aurait spontanément imputé l’activation du système d’autodestruction à Chris. On pourra alors penser qu’il n’aura appris la vérité que bien plus tard (pourquoi pas dans les archives d’Umbrella qu’il récupère en 2003 par exemple, si la Red Queen a gardé en mémoire cette donnée…), et qu’il adapte alors son récit en fonction des connaissances qu’il a obtenues.
Concernant l’idée que Wesker voulait se faire passer pour mort aux yeux d’Umbrella en utilisant son virus, je sèche, mais même si j’aurais voulu sauver le Wesker’s Report, considérer qu’il n’a usé du virus que comme dernier recours par précaution ne me dérange pas vraiment, d’autant que cette hypothèse se justifie très bien à mon avis.

J'espère n’avoir pas été trop confus dans mes propos.
Toute idée venant rectifier ou compléter ce que je viens de dire est la bienvenue, car ce point du scénario, eu égard à toutes les sources (divergentes sinon contradictoires) qui y sont rattachées, m'apparaît toujours obscur et délicat à interpréter.
Dernière modification par Gemini le 20 avr. 2008, 18:20, modifié 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Marvin
Rookie
Messages : 103
Inscription : 12 janv. 2008, 16:17
Localisation : dans le 13

20 avr. 2008, 17:53

Eh ben :dent !Ceci est très interessant :wink .Bravo pour cette rreflexion ;) !
P.S:Je n'ai pas trouvé tes paroles confuses :lol5 .
Cherche explication pour créer des skins de personnages.
Merci pour tout conseil.
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5623
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

27 juil. 2008, 21:41

En dehors de toute considération purement scénaristique, le problème avec Wesker c'est qu'il était censé être mort dans RE1 et beaucoup de choses qui le concernent, depuis, ne sont qu'un vaste rafistolage quand même assez mal cousu au reste...

Je trouve que le personnage de Wesker change, également, au fil des épisodes qui se succèdent dans lesquels il apparaît. Cependant sa personnalité semble s'être "fixée" depuis Bio4, on reconnaît bien le personnage dans Umbrella Chronicles, qui est clairement orienté dans le même esprit.

Le Wesker's Report est définitivement une grosse merde, et Umbrella Chronicles est venu achever le peu de cohérence qui lui restait. Concernant Wesker, déjà, mais également concernant Ada. Wesker dit dans le WR qu'elle échoue, qu'elle ne revient pas avec le virus G. Ce qui s'avère faux dans Death's Door puisque Ada se balade avec un échantillon qu'elle a prélevé sur le cadavre de Birkin...

Sinon la façon dont tu as recollé les informations entre Bio4 et UC semble la plus probable en effet, lorsque tu dis que la société S est la même société que Wesker cherche à rejoindre depuis 1998.

Je ne trouve pas que Wesker ait particulièrement l'air de regretter la perte de son humanité dans Code Veronica, même s'il dit dans le WR que le plan qu'il a échaufaudé blabla qui lui a coûté son humanité s'est soldé par un échec, il a l'air tellement enthousiaste à la fin de Code Veronica Complete Edition quand il tabasse Chris...
Par contre il se pose des questions oui, comme l'introduit ce document dans Umbrella Chronicles où il dit un truc du genre que voyant le monstre qu'est devenu Sergei, un monstre torturé et tout ça, à l'image de ce qu'il était quand il était encore humain, Wesker se demande ce qu'il va advenir de lui (--> je pense que c'est une ouverture vers Bio5, ça, d'ailleurs, enfin j'en parlais déjà plus ou moins dans le topic Bio5). Mais de la façon dont moi je le perçois, je ne sens pas Wesker regretter la perte de son humanité.

Quant à son plan de s'injecter le virus pour se faire passer pour mort aux yeux d'Umbrella, franchement, malheureusement il ne faut pas chercher... Ca fait partie des failles du scénario où il ne faut pas s'amuser à chercher midi à quatorze heures, c'est pas expliqué, c'est tout. Oui, le plus simple serait de se dire qu'il comptait sur ces fameuses caméras introduites dans Umbrella Chronicles, et qu'elle soient désactivées comme par hasard quand il revient d'entre les morts...
Pour moi d'ailleurs ce super virus c'est vraiment du gros bidon, je pense que s'il avait été prévu, depuis le départ de la série, qu'un tel virus existe, il aurait beaucoup plus intéressé Birkin que son virus-G à la noix qui transforme les gens en monstres dégoûtants, c'est encore une fois du rafistolage mal foutu. Tes hypothèses sont effectivement très intéressantes car tu essayes de tout faire coller au maximum, mais on sent quand même que c'est fragile derrière, lol.

En ce qui concerne l'activation du système d'autodestruction, j'avoue que je ne sais pas trop quoi penser, c'est un sujet un peu délicat. Est ce qu'on doit prendre Mansion's Incident comme la vraie version du manoir et oublier le remake comme version officielle ? Non, pas vraiment, car ça voudrait dire que Barry n'a jamais existé, c'est un peu louche. Donc dire que "quelqu'un" a activé le système d'auto-destruction ou qu'il s'est déclenché tout seul dès que le Tyrant a été libéré, je ne sais pas si c'est exact ou s'il s'agit tout simplement d'un raccourci lié à la nature du jeu. Sur ce truc là c'est assez difficile de trancher mais moi j'aurais plutôt tendance à dire qu'il ne faut pas en tenir compte... Mais bon, si on en est réduits à choisir nous-mêmes ce qu'il faut prendre en compte comme étant la vraie version du jeu, on n'a pas fini, c'est clair.

Et comme tu l'as dit, il est fort probable qu'on ne sache plus rien de plus maintenant puisqu'avec Umbrella Chronicles, la boucle est bouclée pour l'ancienne série.
Avatar de l’utilisateur
Gemini
Survivor
Messages : 987
Inscription : 16 févr. 2004, 22:11
Gamertag : Bio Gemini
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin (50)

27 juil. 2008, 22:58

Ada a écrit :concernant Ada. Wesker dit dans le WR qu'elle échoue, qu'elle ne revient pas avec le virus G. Ce qui s'avère faux dans Death's Door puisque Ada se balade avec un échantillon qu'elle a prélevé sur le cadavre de Birkin...
Je ne comprend pas bien tes propos. Justement, REUC n’appuie t-il pas le Wesker’s Report sur ce point du scénario ? Wesker dit qu’Ada n’a pas réussi à récupérer l’échantillon, donc elle se rabat sur le cadavre de Birkin : « we succeeded in gathering samples of the G-Virus from his dead body ». Quand Wesker dit « nous » il parle après coup, mais il veut dire qu’Ada a finalement réussi à ramener un échantillon du G à partir du corps de Birkin. Si REUC ne prenait pas à compte le Wesker’s Report, il aurait suffi de garder la version LeonB telle qu’elle était, et Ada aurait alors porté le pendentif de Sherry qui contient l’échantillon.
On voit parfaitement que REUC tente de coller au Wesker’s Report le plus possible, sur la mort de Wesker comme sur la mission d’Ada, et c’est bien là où se situe tout le problème en un sens. Si REUC avait contredit en bloc le Wesker’s Report plutôt que de chercher à le justifier, alors on aurait pu définitivement jeter ce document aux ordures.
Ada a écrit :Je ne trouve pas que Wesker ait particulièrement l'air de regretter la perte de son humanité dans Code Veronica, même s'il dit dans le WR que le plan qu'il a échaufaudé blabla qui lui a coûté son humanité s'est soldé par un échec, il a l'air tellement enthousiaste à la fin de Code Veronica Complete Edition quand il tabasse Chris...
Il y aurait une évolution je dirais : à l’époque du Wesker’s Report, qui se situe un peu avant RECV théoriquement, Wesker n’a pas encore bien réalisé l’étendue des pouvoirs que lui confère son virus. S’injecter celui-ci et perdre son humanité était une sorte de sacrifice à faire pour mener ses plans à bien, mais cela n’a servi strictement à rien finalement. Wesker a encore les yeux rivés sur son échec et reste plein d’amertume, donc il ne prend pas encore conscience des avantages qu’il a acquis. Cela viendra lorsqu’il attaquera Rockfort Island et qu’il se mesurera à Alexia et Chris, d’où sa réaction dans la cinématique finale : Wesker devient fier de ses nouveaux pouvoirs, il réalise pleinement qu’il a gagné au change.
C'est peut-être ce qui peut expliquer que Wesker paraisse différent dans sa personnalité lors de RECV. Dans cet épisode, il se « lâche » bien plus et apparaît moins calme que les autres fois, parce qu’il découvre pour ainsi dire ses nouveaux pouvoirs, et cela le rend assez euphorique. Malgré tout, je ne constate pas de changements énormes ou significatifs dans la personnalité de Wesker au fil des épisodes, je trouve qu’il est toujours resté le même.
Ada a écrit :le plus simple serait de se dire qu'il comptait sur ces fameuses caméras introduites dans Umbrella Chronicles, et qu'elle soient désactivées comme par hasard quand il revient d'entre les morts...
Tu veux parler des caméras que l’on aperçoit lors des séquences d’introduction ?
Sinon, on peut voir lors de la séquence d’introduction du Pachislot qu’à partir du laboratoire, Wesker observe les S.T.A.R.S. déambuler dans le manoir, donc il y aurait bien des caméras quelque part qui filment tout. Si l'U.R.C. est bien filmé de part en part dans REØ, il est sans doute normal qu'il en soit de même pour le manoir de Spencer. Et puisque Umbrella aurait récupéré les données de combat du T-002 lorsqu’il se mesurait aux S.T.A.R.S selon le Archives, il y a à parier que toutes les vidéos ont été automatiquement transférées sur l’U.M.F.-013 une fois le système d’autodestruction activée. Partant, doit-on s’imaginer que Wesker aurait prévu de filmer sa mort et que, une fois sur pieds, il aurait fait en sorte de « bidouiller » les vidéos, de telle manière à ce que seule sa mort soit rapportée à Umbrella ? Son plan aurait alors échoué à cause de l’activation prématurée du système d’autodestruction, qui lui empêche de trafiquer les données.
Ada a écrit :ce super virus c'est vraiment du gros bidon, je pense que s'il avait été prévu, depuis le départ de la série, qu'un tel virus existe, il aurait beaucoup plus intéressé Birkin que son virus-G à la noix qui transforme les gens en monstres dégoûtants
A moins qu’il ne s’agisse d’une mutation accidentelle et extraordinaire du virus-G plutôt que du virus-T, difficile en fait d’affirmer quoique ce soit là-dessus. Birkin a su garder l’avancée de ses recherches sur le virus-G plus ou moins en secret, car Umbrella est contrainte d’envoyer ses forces spéciales pour lui arracher son travail. Si le virus de Wesker était une mutation issue du virus-G, cela pourrait expliquer que les données le concernant ne soient pas stockées dans l’U.M.F.-013, qu’Umbrella n’en connaisse pas l’existence et donc que ce virus n’ait eu aucun avenir. En outre, on connaît mal les effets du virus-G lorsqu’il est bien maîtrisé (Birkin a clairement subi une « overdose » dans BH2).
Désormais, la seule manière d’avoir des informations sur ce virus mystérieux, c’est d’attendre la mutation de Wesker, et alors peut-être que son apparence nous donnera quelques indices sur la nature du virus.
Ada a écrit :Est ce qu'on doit prendre Mansion's Incident comme la vraie version du manoir et oublier le remake comme version officielle ? Non, pas vraiment, car ça voudrait dire que Barry n'a jamais existé, c'est un peu louche.
Oui, je vais rester sur ma position en disant que ce sont bien les S.T.A.R.S. qui ont activé le système, ce qui de cette façon les rend indirectement responsables de l’échec de Wesker, justifiant par-là sa haine envers eux.
Sinon, la rage de Wesker ne pourrait être due qu’à la défaite du T-002 face aux soldats, à une sorte de désillusion : Wesker, qui considérait le Tyrant comme la forme de vie ultime, réalise que la créature n’a plus grande valeur puisqu’elle s’est faite éliminée facilement par les S.T.A.R.S. C’est tout de même léger, et pas spécialement cohérent (mais qu'est-ce qui l'est réellement ?), puisqu’en toute logique Wesker n’a observé que le résultat du combat où le Tyrant avait encore sa puissance restreinte.
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5623
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

28 juil. 2008, 00:06

Gemini a écrit :Justement, REUC n’appuie t-il pas le Wesker’s Report sur ce point du scénario ? Wesker dit qu’Ada n’a pas réussi à récupérer l’échantillon, donc elle se rabat sur le cadavre de Birkin : « we succeeded in gathering samples of the G-Virus from his dead body ». Quand Wesker dit « nous » il parle après coup, mais il veut dire qu’Ada a finalement réussi à ramener un échantillon du G à partir du corps de Birkin
Pour moi dans ce paragraphe, quand Wesker dit "we" il n'est pas question d'Ada, dont le compte est réglé dans le paragraphe précédent : But she was still of some use. I had to save her life. Il enchaîne après sur ses hommes qu'il envoie ramasser le Virus-G que Leon a jeté par-dessus la passerelle du labo, et explique qu'ils ont été devancés par Hunk. Et c'est après qu'il dit Although Birkin lost the battle to Leon and Claire, we succeeded in gathering samples of the G-Virus from his dead body, franchement à la lecture de ça on dirait qu'il n'est plus du tout question d'Ada là, mais de ses hommes, les mêmes qu'il a envoyés ramasser le Virus-G que Leon a jeté par dessus la passerelle du labo...

J'ai toujours eu cette impression en lisant ce texte, pour moi il parle de ses hommes et pas d'Ada. C'est vrai, ton interprétation du texte se retrouve appuyée par Umbrella Chronicles, mais je garde toujours le même sentiment en lisant ce texte, c'est que ce n'est pas ce qui était dit au départ. Enfin bon. Il faudrait voir ce que dit la version japonaise du texte, qui est peut-être plus précise.
Si REUC ne prenait pas à compte le Wesker’s Report, il aurait suffi de garder la version LeonB telle qu’elle était, et Ada aurait alors porté le pendentif de Sherry qui contient l’échantillon.
Oui, c'est vrai.
C'est peut-être ce qui peut expliquer que Wesker paraisse différent dans sa personnalité lors de RECV. Dans cet épisode, il se « lâche » bien plus et apparaît moins calme que les autres fois, parce qu’il découvre pour ainsi dire ses nouveaux pouvoirs, et cela le rend assez euphorique. Malgré tout, je ne constate pas de changements énormes ou significatifs dans la personnalité de Wesker au fil des épisodes, je trouve qu’il est toujours resté le même.
C'est une explication plausible, en effet, mais moi j'ai toujours cette impression, au-delà des explications qu'il faut à tout prix chercher, que ceux qui ont fait Code Veronica avaient une approche différente du personnage tel qu'ils l'ont fait revenir. En tout cas, pour moi, le Wesker de Code Veronica et celui du remake, de Bio4 et d'UC, ne dégage pas la même chose, et pas seulement à cause de cette histoire d'euphorie liée à la découverte et à la maîtrise de ses pouvoirs. Peut-être que le doublage y est pour quelque chose aussi, enfin là c'est un autre sujet. Juste mes impressions.
Tu veux parler des caméras que l’on aperçoit lors des séquences d’introduction ?
Oui, lorsqu'on voit l'intro du remake à travers cette fameuse caméra. Pour moi au début c'était un exercice de style ce truc, mais lorsque tu en as parlé effectivement j'ai envisagé les choses autrement. Après tout, dans UC ils mettent une touche de modernité et mettent l'accent sur le système informatique, qui n'avait jamais eu plus d'importance que ça dans les deux premières "versions" de RE1. Donc y ajouter les caméras n'est pas si farfelu que ça, donc j'approuve.
Sinon, on peut voir lors de la séquence d’introduction du Pachislot qu’à partir du laboratoire, Wesker observe les S.T.A.R.S. déambuler dans le manoir, donc il y aurait bien des caméras quelque part qui filment tout.
Exact, ça confirme ce que tu dis. Par contre reste à savoir où est la fameuse salle d'où Wesker observe tout dans l'intro du Pachislot (j'aurais bien vérifié pour être sûre mais je n'arrive pas à visionner l'intro), car dans BioØ on sait que c'est à côté du gros monte-charge, et dans mes souvenirs, ça ne semble pas être là dans la vid du Pachislot. Encore un truc bizarre, a priori. Faudrait que je revoie ça.

L'idée de Wesker qui comptait sur son accès au système informatique pour bidouiller les vidéos et virer les vidéos de sa résurrection, est bonne. Mais encore une fois ça lui donne plus de raisons d'avoir les nerfs contre Sergei et Spencer plutôt que contre les S.T.A.R.S. comme tu l'évoquais plus haut.
Birkin a su garder l’avancée de ses recherches sur le virus-G plus ou moins en secret, car Umbrella est contrainte d’envoyer ses forces spéciales pour lui arracher son travail. Si le virus de Wesker était une mutation issue du virus-G, cela pourrait expliquer que les données le concernant ne soient pas stockées dans l’U.M.F.-013, qu’Umbrella n’en connaisse pas l’existence et donc que ce virus n’ait eu aucun avenir.
Oui, c'est effectivement possible. Mais l'absence d'explications à ce propos permet tous les doutes là-dessus. Pour que le truc soit bien intégré, il aurait fallu qu'ils l'expliquent, et ça n'a pas été fait, c'est frustrant.
En outre, on connaît mal les effets du virus-G lorsqu’il est bien maîtrisé (Birkin a clairement subi une « overdose » dans BH2).
Ca dépend, il s'est injecté une seringue pleine, mais rien ne dit que c'est une overdose.
Désormais, la seule manière d’avoir des informations sur ce virus mystérieux, c’est d’attendre la mutation de Wesker, et alors peut-être que son apparence nous donnera quelques indices sur la nature du virus.
Je compte là-dessus aussi, mais j'ai comme l'impression que Wesker va s'injecter d'autres trucs dans Bio5 et que l'accent sera plutôt mis là-dessus. Enfin le temps me le dira.
Avatar de l’utilisateur
Gemini
Survivor
Messages : 987
Inscription : 16 févr. 2004, 22:11
Gamertag : Bio Gemini
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin (50)

28 juil. 2008, 00:56

Ada a écrit :J'ai toujours eu cette impression en lisant ce texte, pour moi il parle de ses hommes et pas d'Ada.
Attention, je suis tout à fait d’accord avec toi pour dire qu’au départ, le texte du Wesker’s Report signifiait davantage que les hommes de Wesker (et non Ada) avaient prélevé des échantillons du virus-G sur le corps de Birkin, spontanément je ne vois pas comment le comprendre autrement.
En fait, on constate clairement que les développeurs voulaient prendre en compte le Wesker’s Report pour REUC, mais qu’ils se sont heurtés à des difficultés insolubles, en d’autres termes ils ont vu que le document ne tenait pas vraiment la route mais en même temps il s’agissait d’une source officielle qu’ils ne pouvaient pas rejeter purement et simplement (alors que cela aurait été préférable certainement), du coup ils ont dû faire certains compromis, ce qui nous pousse désormais à modifier notre interprétation du texte. A l’origine, on comprenait que Wesker était physiquement présent sur les lieux pour sauver Ada, mais maintenant il faut dire qu’il l’a « sauvé » en lui filant son tuyau sur le bombardement imminent de Raccoon City et le départ d’un hélicoptère d’Umbrella, et de même en ce qui concerne le prélèvement du virus-G. Dommage que REUC ne dise rien sur la façon dont Hunk a récupéré son échantillon par contre…
Ada a écrit :j'ai toujours cette impression, au-delà des explications qu'il faut à tout prix chercher, que ceux qui ont fait Code Veronica avaient une approche différente du personnage tel qu'ils l'ont fait revenir.
De ce point de vue là peut-être oui. Après, Wesker est plus caricatural dans RECV dans son rôle de grand méchant qui frappe/étrangle les héros et qui pousse un rire diabolique à chaque occasion, mais quand on regarde bien dans les autres épisodes, il n’est pas toujours aussi « cool » ou apte à garder son sang-froid qu’on le dit. Dans le Remake, il tabasse Chris et Jill également dans certaines scènes, dans le scénario « Rebirth » de REUC il est loin de garder son sang-froid lorsqu’il ressuscite (quand il frappe l’écran du poing), et même dans « Assignment Ada » il pousse son rire débile. Plus globalement, Wesker est situé dans un contexte différent lors de RECV où il ne contrôle pas grand-chose et où il doit agir, s’impliquer réellement et directement dans tout ce qu’il fait, donc cela est l’occasion de voir plus amplement un aspect de sa personnalité qui transparaît moins (mais qui n’est pas absent) dans les autres épisodes. En conclusion, je dirais qu'en soi il n'y a pas de problème dans la personnalité de Wesker, mais que le problème se situe plutôt du point de vue du ressenti.
Ada a écrit :dans UC ils mettent une touche de modernité et mettent l'accent sur le système informatique, qui n'avait jamais eu plus d'importance que ça dans les deux premières "versions" de RE1. Donc y ajouter les caméras n'est pas si farfelu que ça
Surtout que Wesker raconte les chapitres de Raccoon City à partir des archives d’Umbrella, c’est donc qu’il doit y avoir une trace vidéo des événements de RE1 là-dedans. Cela vaut pour les chapitres principaux, mais pour le scénario « Rebirth » notamment, il n’y a pas d’introduction de style caméra-vidéo. Est-ce qu’on peut en conclure pour autant que la résurrection de Wesker n’a pas été filmée et donc que cette partie de son plan aurait fonctionnée finalement ?
Ada a écrit :reste à savoir où est la fameuse salle d'où Wesker observe tout dans l'intro du Pachislot
La salle ne ressemble à aucune de celles que l’on explore dans le Remake j’ai l’impression. Wesker doit forcément se trouver dans le laboratoire de RE1, donc il doit s’agir d’une pièce à laquelle le joueur n’a pas accès. Il est certain que le laboratoire est plus vaste que ce que nous en voyons nous, et c’est une sorte de principe biohazardien qu’il faut constamment appliquer que nous ne visitons jamais intégralement les lieux du jeu.
Ada a écrit :Ca dépend, il s'est injecté une seringue pleine, mais rien ne dit que c'est une overdose.
Il ingère quand même toutes les fioles de virus-G (une grande partie en tous cas) contenues dans la mallette, afin de s’assurer que personne ne lui vole le fruit de ses recherches, donc le virus il en a bouffé pas mal.
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5623
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

28 juil. 2008, 16:24

Gemini a écrit :Attention, je suis tout à fait d’accord avec toi pour dire qu’au départ, le texte du Wesker’s Report signifiait davantage que les hommes de Wesker (et non Ada) avaient prélevé des échantillons du virus-G sur le corps de Birkin
OK, tu fais bien de préciser parce que j'avais complètement l'impression que toi tu avais compris depuis le départ dans le WR que c'était Ada qui récupérait l'échantillon sur le cadavre de Birkin.
du coup ils ont dû faire certains compromis, ce qui nous pousse désormais à modifier notre interprétation du texte. A l’origine, on comprenait que Wesker était physiquement présent sur les lieux pour sauver Ada, mais maintenant il faut dire qu’il l’a « sauvé » en lui filant son tuyau sur le bombardement imminent de Raccoon City et le départ d’un hélicoptère d’Umbrella, et de même en ce qui concerne le prélèvement du virus-G.
Oui, c'est effectivement assez subtil et ça laisse quand même une marge au WR pour avoir l'air toujours d'actualité.
Cependant si vraiment l'histoire avait été pensée telle qu'on la voit dans UC à l'époque où a été écrit le WR, Wesker n'aurait pas dit qu'Ada a échoué, il aurait dit qu'elle a réussi malgré tout à le récupérer. Enfin bon, affaire classée.
Dommage que REUC ne dise rien sur la façon dont Hunk a récupéré son échantillon par contre…
Oui, j'aurais aimé en voir plus sur la mission de Hunk, une bonne intro, un bon truc. Mais évidemment comme ils ont été trop feignants pour refaire les décors des égouts de Bio2, la mission de Hunk est tronquée, dommage.
Wesker est plus caricatural dans RECV dans son rôle de grand méchant qui frappe/étrangle les héros et qui pousse un rire diabolique à chaque occasion
Oui effectivement c'est comme ça que je le ressens.
mais quand on regarde bien dans les autres épisodes, il n’est pas toujours aussi « cool » ou apte à garder son sang-froid qu’on le dit. Dans le Remake, il tabasse Chris et Jill également dans certaines scènes, dans le scénario « Rebirth » de REUC il est loin de garder son sang-froid lorsqu’il ressuscite (quand il frappe l’écran du poing), et même dans « Assignment Ada » il pousse son rire débile
C'est vrai mais ce n'est pas au point de Code Veronica. Enfin passons comme tu le dis ça peut être dû à l'euphorie de la découverte de ses nouveaux pouvoirs, une attitude ponctuelle et circonstancielle comme peut en avoir tout être humain réel.
Gemini a écrit :pour le scénario « Rebirth » notamment, il n’y a pas d’introduction de style caméra-vidéo. Est-ce qu’on peut en conclure pour autant que la résurrection de Wesker n’a pas été filmée et donc que cette partie de son plan aurait fonctionnée finalement ?
Hypothèse intéressante qui irait avec le reste de ce que tu avances, en effet.
La salle ne ressemble à aucune de celles que l’on explore dans le Remake j’ai l’impression. Wesker doit forcément se trouver dans le laboratoire de RE1, donc il doit s’agir d’une pièce à laquelle le joueur n’a pas accès. Il est certain que le laboratoire est plus vaste que ce que nous en voyons nous, et c’est une sorte de principe biohazardien qu’il faut constamment appliquer que nous ne visitons jamais intégralement les lieux du jeu.
Arf, ça ne me convient pas du tout, ça. Moi je veux que ce soit dans des lieux que nous connaissons.
Enfin je suppose que la petite salle à côté du monte-charge qui mène dans le labo souterrain de Bio2 devait être trop vétuste pour que ça ait l'air cool dans la vid du Pachislot, donc Wesker se retrouve dans une grande salle avec de grands écrans, finalement :

Image
Image
Image

En tout cas pour cette scène de l'intro du Pachislot où on voit Wesker derrière des écrans, on peut supposer qu'elle se déroule en plein milieu de l'aventure de Jill et Chris puisqu'il passe directement de scènes en extérieur à Jill contre Yawn, de plus Wesker porte son costume du remake et il a ses lunettes, donc c'est avant qu'il ne s'injecte le virus.
Avatar de l’utilisateur
Gemini
Survivor
Messages : 987
Inscription : 16 févr. 2004, 22:11
Gamertag : Bio Gemini
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin (50)

28 juil. 2008, 17:54

Sinon je pensais à autre chose : pour créer des Tyrants, on sait qu’Umbrella avait d’abord besoin d'un hôte génétiquement compatible (un individu sur dix millions), et qu’à partir de là seulement il était possible de produire des clones, de répliquer la structure génétique adéquate. Mais qu’en est-il pour leur société concurrente, si Wesker leur fournit uniquement les données de recherches sur le Tyrant ? Si elle ne possède pas un hôte compatible qui puisse servir de base pour le Tyrant, pas moyen d’en créer un, Wesker n’a-t-il donc pas nécessairement besoin de rapporter un échantillon du T-002 pour satisfaire la société concurrente d’Umbrella ?
Si cela est nécessaire et que les données seules ne suffisent pas, il reste tout de même le problème du scénario « Rebirth » où Wesker ne prête aucune attention au Tyrant « mort », alors que c’était pourtant l’instant idéal pour un prélèvement. On peut émettre deux hypothèses, mais aucune n’est vraiment satisfaisante :
- Wesker cherche d’abord à récupérer les données, mais puisqu’il n’y parvient pas, il considère que prélever quoique ce soit sur le Tyrant devient complètement inutile, et préfère donc filer puisque la destruction du complexe est imminente. Il n’a plus du tout de temps à perdre, Wesker ne sait pas exactement à quel moment le système d’autodestruction a été activé donc l’endroit pourrait rapidement voler en fumée.
- Puisqu’on ne voit le Tyrant nulle part à l’écran durant la cinématique ou lorsqu’on joue, peut-être qu’il n’était pas là tout simplement, et que par mort Wesker voulait signifier en réalité que le Tyrant a été vaincu par les S.T.A.R.S. Parce qu’il n’y a plus personne dans la salle en effet, Wesker comprend et en déduit que les S.T.A.R.S. ont vaincu la créature qui s’est retrouvé morte, ce qui implique qu’elle se soit ensuite régénérée, qu’elle a ressuscitée pour poursuivre ses ennemis. En toute logique, Wesker sait parfaitement que le Tyrant possède des capacités de régénération, donc s’il le trouvait simplement à terre il ne pourrait pas lui venir à l’esprit que le T-002 est réellement hors d’état de nuire. Cette interprétation est un peu forcée mais elle me paraît tout de même meilleure que la précédente.
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5623
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

28 juil. 2008, 18:37

De toute façon on peut remuer le problème dans tous les sens il y a une faille sur ce point.

Pour la première solution, même s'il veut vraiment les données et qu'il n'arrive pas à repartir avec, je ne vois pas en quoi considérer que prélever quoi que ce soit sur le Tyrant serait inutile. S'il est vraiment motivé pour intégrer cette rivale d'Umbrella, supposée être S, c'est bizarre qu'il ne prenne pas au moins ce qu'il peut quand il en a l'occasion, à moins que ce ne soit vraiment trop long de faire le fameux prélèvement et qu'il ait peur d'exploser avec le manoir et le labo (mais apparemment c'est rapide comme l'éclair de faire des prélèvements, même Ada à moitié morte a le temps de faire un prélèvement + de se faire un tas de bandages ridicules partout).

J'ai pas bien compris la deuxième partie de ton message par contre :
Puisqu’on ne voit le Tyrant nulle part à l’écran durant la cinématique ou lorsqu’on joue, peut-être qu’il n’était pas là tout simplement, et que par mort Wesker voulait signifier en réalité que le Tyrant a été vaincu par les S.T.A.R.S.
Tu parles du moment où Wesker se réveille ? Le corps du Tyrant n'est plus par terre ? Ah bon, je croyais...

Sinon oui le fait qu'il soit aussi cool laisse à penser qu'il connaît ses capacités de régénération - d'ailleurs n'en parle-t-il pas lorsqu'il combat le Proto-Tyrant ?
Mais ça ne résoud pas le problème du fait qu'il doive repartir vite fait du labo les mains vides. A moins qu'il n'ait instantanément prévu de retrouver Sergei et l'UMF-013 et qu'il prenne les choses avec recul.
Avatar de l’utilisateur
Gemini
Survivor
Messages : 987
Inscription : 16 févr. 2004, 22:11
Gamertag : Bio Gemini
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin (50)

28 juil. 2008, 19:11

Dans "Rebirth" lorsque Wesker se réveille, celui-ci dit qu'il trouve le Tyrant mort (« I found the Tyrant that killed me was dead »), sauf qu'à aucun moment, que ce soit pendant la cinématique ou pendant la phase du jeu, nous n'apercevons le corps du monstre. D'où la deuxième interprétation, que je préfère encore à la première car comme tu le dis, prélever un échantillon ne doit pas prendre trop de temps et cela peut toujours être d'une grande utilité. Effectivement, Wesker parle des capacités régénératives du T lorsqu'il combat le Proto-Tyrant, donc a fortiori il doit savoir que le T-002 possède ces mêmes capacités.
Avatar de l’utilisateur
Gemini
Survivor
Messages : 987
Inscription : 16 févr. 2004, 22:11
Gamertag : Bio Gemini
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin (50)

23 févr. 2010, 19:42

Puisque je suis d’humeur, dans le "Biohazard mood", j’en profite pour reprendre les réflexions de ce topic et essayer d’y mettre un terme, car elles étaient encore trop brouillonnes, et ma position a évolué sur certains points.

Evidemment, tout ce qui concerne le virus expérimental doit être réinterprété suite aux révélations de RE5. J’aurais une hypothèse à ce sujet, mais qui tente de concilier les informations de RE5/Lost in Nightmares avec celles indiquées dans REUC, notamment dans le « Virus Memo » de Birkin. Autant donc retranscrire ce document ici :
Virus Memo

We go way back, so I hope you forgive me cutting the formalities. I don’t have much time. I must describe how to use the item in question.

The sample you have been given is from one of the mutation stocks. It possesses a unique characteristic. It should be injected into the host at least five minutes before needed. The results are almost immediate, but they do require a few minutes to completely take effect.

Even in death, as long as some portion of the host remains, the virus can reconstruct the rest, and bring it back to life. During this process, there is a brief period where the host appears, for all intents and purposes, dead.

In experiments with animals, 70 percent of the subjects grew more powerful as a result of this resurrection. Their muscular and circulatory systems far exceeded those they had possessed in life. This virus has been designed to conquer death. Twenty percent came back to life, but with none of the beneficial side effects present in the primary group. The remaining 10 percent remained dead.

In other words, there was a 90 percent revival rate. The virus has not been used on a human yet, but that is soon to change.

I’m not sure how this will help, but I’m sure you will put it to good use! Good luck.
Ce sur quoi je tiens d’abord à attirer l’attention est le fait qu’il n’y aucunement besoin de se « suicider » pour activer le virus, Birkin dit simplement que même en étant mort, le virus peut faire effet. C’est également ce qu’indique le Wesker’s Report en fait : « According to Birkin, the virus had profound effect. It would put my body in a state of temporary “death”. It would then bring me back to life, with superhuman powers ». Si l’on s’injecte normalement le virus, celui-ci place son hôte en état de mort au moins cinq minutes plus tard, il tue l’hôte, pour le réanimer ou non aussitôt après. Le fait est que l’hôte n’a pas besoin de mourir préalablement pour que le virus fasse effet, le virus tue l’hôte de lui-même. Toutefois, même si l’hôte meurt avant que le virus ne fasse effet, il y a toujours possibilité de résurrection : l’hôte doit mourir pour que le virus puisse faire effet, alors s’il n’est pas déjà mort, le virus s’en charge en quelque sorte. C’est cette donnée que Wesker va utiliser pour ensuite simuler sa mort.
Le problème vient de ce que les statistiques du mémo indiquent un taux de survie beaucoup trop élevé, qui ne s’accorde absolument pas avec RE5, qui nous apprend qu’une grande majorité des Wesker Children ont succombé à l’injection du virus. Il y a des hypothèses faciles qui permettent bien sûr d’expliquer cela. On peut se dire par exemple que l’effet du virus sur les animaux et sur les humains diffère, et donc que les statistiques ne valent rien même si elles sont exactes, ou encore on peut se dire que Birkin raconte n’importe quoi dans son mémo, que Spencer l’a obligé à écrire cela afin, qu’au regard des statistiques, Wesker soit mis en confiance et qu’il utilise ainsi le virus.
Mais en partant du principe que les statistiques valent quelque chose, et que ce serait dommage de les ignorer vu le peu d’informations dont on dispose sur le virus, mon hypothèse (qui m'aidera ensuite) serait que ces statistiques ne valent que dans le cas où l’hôte est déjà mort avant que le virus ne fasse effet. Comme Birkin le dit, le virus a été conçu pour conquérir la mort, donc non pour provoquer la mort mais pour y échapper. A mon avis, Birkin a dû spécifiquement étudier, même si pendant un laps de temps très court, le virus à la demande de Wesker. Je dis cela parce que le mémo laisse penser que c'est Wesker qui aurait fait la demande du virus à Birkin, comme si Wesker était venu trouver Birkin et non l'inverse. D’après RE5, on sait que Spencer a, directement ou non, remis un échantillon du virus à Birkin, afin qu’il atterrisse dans les mains de Wesker : « His partner, William Birkin, gave him the experimental virus, and he administered it to himself ». Mais on n’en sait pas plus, on ne sait pas quelles directives Spencer a pu précisément donner à Birkin, on ne sait même pas si Birkin est au courant que ce virus vient de Spencer, etc. Donc en fin de compte, on peut s’imaginer ce que l’on souhaite sur ce point. Je suppose que Spencer a dû remettre le virus à Birkin peu après l’incident du manoir, qu’il a dû faire pression sur lui (en menaçant par exemple de stopper le projet du virus-G) pour qu’il transmette le virus à Wesker sans que celui-ci n’en connaisse la provenance ou la véritable nature. J’imagine bien que Spencer s’est gardé de dévoiler la nature du virus à Birkin, et que ce dernier devait le considérer comme une mutation extraordinaire, du T notamment, ce pourquoi il indique à Wesker que ce virus provient du stock de mutation. Si l’on essaye de reconstituer les événements, on pourrait voir les choses sous cet angle : à la demande de Spencer, Birkin informe Wesker de l’existence d’un nouveau virus, encore expérimental et qui vient d’être découvert/conçu. Il a sans doute mené préalablement quelques tests sur des animaux, et informe Wesker des effets du virus, mortels dans la très grande majorité des cas, à ceci près que des sujets sont exceptionnellement revenus à la vie avec des capacités physiques supérieures. Intrigué, fasciné quelque part, et ayant ses propres plans en tête, Wesker a pu demander à Birkin s’il ne pourrait pas étudier davantage le virus et même trouver un moyen de tirer au maximum profit de son potentiel, de limiter son effet mortel. Ne disposant que de peu de temps, Birkin a mené des expériences sur des animaux, dans cette optique dictée par Wesker de conquérir la mort, et a vite réalisé que le taux de survie était plus élevé si l’on tuait l’hôte avant que le virus ne s’en charge. Comme il le dit dans le mémo, il n’a pas beaucoup de temps, alors il livre son échantillon à Wesker, rappelle les effets du virus, mais explique que même mort le virus peut faire effet, en augmentant les chances de survie. C’est un peu forcer la lecture du document sûrement, mais il s’agit de dire que les statistiques se placent encore dans le cas où l’hôte est mort avant que le virus ne fasse effet, que cela suit le « Even in death », ce pourquoi Birkin rappelle, à l’attention de Wesker, que le virus est conçu pour conquérir la mort, c’est une manière de signaler que les expériences sur les animaux décrites dans le document ont bien été conduites dans cette optique, et donc que les statistiques valent dans ce cas précis où l’hôte n’est pas directement tué par le virus lui-même. Après étude, s’injecter le virus et mourir au plus tard cinq minutes après, c’est-à-dire avant que le virus ne fasse effet, paraît être pour Birkin la meilleure façon d’utiliser le virus, méthode qu’il signalerait à Wesker ici. Ces statistiques contentent Wesker, qui décide de prendre un risque calculé pour simuler sa mort et en même temps acquérir des pouvoirs surhumains qu’il convoite certainement. Même s’il existe un risque, étant donné l’individu, je pense que Wesker se jugeait trop supérieur et sûr de lui pour envisager la possibilité d’y rester.
C’est pourquoi les Wesker Children meurent presque tous, parce qu’il est très improbable qu’on ait pu les tuer avant que le virus expérimental produise son effet. Spencer et son équipe ne sauraient pas convenablement utiliser le virus pour optimiser le taux de succès, ils ne sauraient pas qu’en étant déjà mort, le virus a plus de chances de réanimer l’hôte. Si Spencer n’est pas au courant, c’est parce qu’il ne se situe pas du tout dans la même optique que Wesker et Birkin, pour lui son virus doit essentiellement opérer un filtrage, servir à sélectionner les Wesker les plus méritants ou les mieux dotés génétiquement, il s’agit pour lui d’opérer une sélection, et non de faire en sorte que le taux de survie soit le plus élevé possible. Cette liste des Wesker Children qu’on trouve dans Lost in Nightmares m’ennuie un peu, non en elle-même, mais seulement si on la met en relation avec le rapport d’Alex du 28 août 1998, car dans les deux documents, Albert Wesker est le sujet de test n°013. Si l’on considère, comme il me paraît vraisemblable de le faire, que la liste de Lost in Nightmares est celle des Wesker ayant survécu à l’injection du virus expérimental, il devient problématique de savoir comment Alex peut tenir Albert comme mort tout en considérant qu’il a survécu au virus. Du coup, je me demande si Wesker ne s’est pas injecté le virus trop tard ou plus tard que les autres enfants, et si à cause de cela, Spencer et son équipe n’ont pas considéré à tort que Wesker avait survécu à l’injection, alors même qu'il ne s’était pas encore injecté le virus, notamment parce que Sergei aurait rapporté sa confrontation avec Wesker dans « Beginnings », confrontation durant laquelle il aurait pu trouver les prouesses de Wesker face à Ivan plutôt incroyables. Spencer a même très bien pu ordonner à Sergei de donner une leçon à Albert, afin de tester ce dernier pour voir s’il faisait montre de capacités surhumaines, et le rapport du colonel, ignorant le projet Wesker, aura pu induire Spencer et Alex en erreur. Birkin peut très bien avoir menti à Spencer et donné le virus à Wesker plus tard que prévu, pour pouvoir étudier secrètement le virus, d’abord parce que sa propre curiosité de scientifique a pu le pousser à faire cela, et ensuite à cause de la demande de Wesker, et si Spencer veut opérer discrètement, il ne peut pas contrôler tous les faits et gestes de Birkin. Dans cette hypothèse que Birkin a découvert un mode d’emploi spécifique du virus, et à cause de la liste de Lost in Nightmares, on peut comprendre pourquoi Alex considère Wesker comme mort, alors même qu’il est considéré comme ayant survécu au virus expérimental : Alex ne connaît pas la méthode d’utilisation du virus employée par Wesker, et il s’imagine donc qu’Albert est mort accidentellement, qu’il est resté sur le carreau face au T-002 et qu’il a été balayé ensuite par l’explosion du laboratoire de l’Arklay. Spencer, quant à lui, peut très bien être sceptique si Sergei lui a rapporté une intrusion de l’U.M.F.-013 par Wesker après sa mort présumée, mais il peut garder ces doutes pour lui-même sans en faire part à Alex. Certaines informations collent plutôt bien, car la Reine Rouge détecte la présence de Wesker après l’activation du système d’autodestruction, c’est-à-dire après le moment présumé de la mort de Wesker. Si Sergei s’en rend compte, comme cela a dû être le cas, il a pu charger spécifiquement Nicholai de vérifier la mort de Wesker sur les ruines du laboratoire, et Nicholai a confirmé ses doutes, que Sergei a aussitôt rapportés à Spencer.

C’est ce que j’ai trouvé de mieux pour le moment afin de penser la cohérence de l’ensemble.

Revenons donc maintenant aux problèmes touchant le plan de Wesker dans RE1, la manière dont Wesker aurait pu simuler sa mort, l’échec de son plan et les raisons de sa haine envers les S.T.A.R.S.. Il va sans doute y avoir de la redite, mais cela me paraît nécessaire.

On sait, d’après le Wesker’s Report et le RE Archives, que Wesker comptait trahir Umbrella pour rejoindre l’Organisation. Pour l’intégrer, il avait besoin du T-002 et de ses données de combat, et il trouvait également plus commode, pour se vendre, de se faire passer pour mort aux yeux d’Umbrella, point pour lequel le virus expérimental rentre en compte : « In the midst of the whole affair I could take Umbrella's ultimate Bio-Organic Weapon, the Tyrant, and join forces with an opposing corporation of Umbrella. To buy into that opposing corporation I would need the actual combat data of the Tyrant » […] « I injected the virus I obtained from Birkin in advance. If I made Umbrella believe I was dead, it made it far more convenient to sell myself to the opposing corporation ».

Lorsqu’il se réveille dans REUC, Wesker constate que le Tyrant est mort, et que la séquence d’autodestruction du complexe a été lancée : « I found the Tyrant that killed me was dead, and the facility was just a moment away from self-destruction ». Le fait que Wesker ne prête plus aucune attention au Tyrant, alors même qu’il en a besoin pour rejoindre l’Organisation, est peu compréhensible.
Or, dans le jeu, on ne voit aucun Tyrant qui gît à terre dans la salle du labo, jamais on ne voit son présumé « cadavre ». On peut se dire que le Tyrant est là quelque part dans un coin bien caché, ou encore qu’il n’apparaît pas simplement parce que les développeurs ont eu la flemme d’intégrer le corps inanimé du monstre, ou parce que cela ferait tache/paraîtrait inapproprié (les monstres à terre sont ou doivent être ceux que l’on tue pendant les phases de gameplay), mais on peut tout aussi bien partir du principe que cela est normal, que le Tyrant n’est effectivement pas dans la salle, et alors il faut interpréter le propos de Wesker autrement. On sait qu’une fois le Tyrant vaincu et mis K.O., le virus le réanime pour le faire passer au stade de « Super Tyrant », plus rapide et plus agressif. Wesker le sait évidemment, et l’on peut donc penser que par mort du Tyrant, il entend simplement sa défaite, cette mise à mort qui doit par la suite le réanimer pour renforcer ses capacités de combat. De l’absence du Tyrant, Wesker déduirait sa défaite face à Chris ou aux S.T.A.R.S. Si le Tyrant avait tué Chris, le cadavre de Chris traînerait dans les parages, et le Tyrant ne se serait pas échappé. Or il n’y a ni l’un ni l’autre, c’est donc que Chris a eu raison du monstre et qu’il s’est échappé, certitude renforcée par l’activation du système d’autodestruction, forcément due aux S.T.A.R.S. (si du moins l’on ne tient pas compte des circonstances étranges de son activation dans « Mansion Incident », sur ce point je préfère me baser sur les épisodes originaux), autrement dit, c’est donc qu’en un sens le Tyrant a été tué par Chris qui s’est échappé. Le Tyrant est paradoxalement absent parce qu’il a été mis à mort, car dans son cas, la mort implique une réanimation. Suite à celle-ci, le Tyrant a pris en chasse les S.T.A.R.S. survivants, et donc pour Wesker, l’absence du Tyrant est le signe qu’il a été tué ou vaincu.
Cela permet d’expliquer pourquoi Wesker semble ne prêter aucune attention au Tyrant dans REUC, qu’il semble n’en avoir rien à faire. C’est simplement qu’il ne peut effectivement plus rien en faire, puisqu’il n’est plus là et hors de contrôle, que sa récupération est impossible si l’autodestruction imminente du complexe laisse peu de temps pour manœuvrer. Même s’il l’avait trouvé gisant dans la salle du laboratoire, Wesker aurait bien eu du mal à trouver le temps d’emporter le monstre (mais il aurait pu éventuellement prélever des échantillons sur lui). On ne sait pas par quels moyens exactement Wesker comptait dérober le T-002, mais peut-être comptait-il l’embarquer tel quel dans sa capsule à l’aide d’une équipe de l’Organisation, qui aurait pu avoir le temps d’être déployée dans de bonnes conditions, une fois les S.T.A.R.S. mis hors d’état de nuire.

On sait d’après le Archives qu’Umbrella aurait récolté les données de combat du T-002 face aux S.T.A.R.S., et dans REUC, on remarque effectivement que tout un ensemble de données est transféré sur l’U.M.F.-013, une fois l’autodestruction activée. Difficile d’imaginer comment les données de combat auraient pu être récoltées autrement que sous un fichier vidéo, et comme il y a bien des caméras qui filment le manoir et le laboratoire, qu’on voit Wesker s’en servir dans l’introduction du Pachislot, je pense qu’on peut imaginer une certaine utilisation des caméras et des vidéos pour comprendre comment Wesker aurait pu essayer de se faire passer pour mort.

A propos de ces caméras, déjà, on peut se dire qu’elles ne tournent pas nécessairement de façon constante, mais que Wesker peut les activer et les contrôler, pour suivre les S.T.A.R.S. et au passage récolter les données de combat. Quand Chris arrive dans la salle du Tyrant, Wesker active la caméra de cette salle pour, du point de vue d’Umbrella par la suite, seulement récolter des données de combat (ce qu’Umbrella aurait ordonné d’ailleurs suivant le Archives, ce n’est pas incompatible avec l’ordre de détruire le T-002, puisque les données doivent servir à améliorer/créer les T-103), mais en réalité Wesker vise en plus à filmer sa propre mort, qui doit néanmoins paraître accidentelle. Le problème étant que logiquement, il n’y a personne pour arrêter la caméra, et donc la résurrection de Wesker devra être également filmée. De fait, elle ne sera pas filmée puisque les caméras vont s’arrêter avant, une fois l’autodestruction activée, mais c’est un événement qui n’était pas censé arriver suivant le plan. Il faudrait alors par exemple que Wesker ait fait en sorte que la caméra soit programmée d’avance pour filmer pendant un certain temps seulement. Le problème, c’est qu’il faut que cela paraisse vraisemblable du point de vue d’Umbrella, or il est plus logique de filmer pendant une durée indéterminée et d’arrêter manuellement la caméra une fois le combat terminé. Si l’on se fie au plan de Wesker, tous les S.T.A.R.S. sont morts, et donc personne ne peut plus activer l’autodestruction pour détruire le complexe. Wesker ne peut pas avoir prévu ou avoir été ordonné de laisser le complexe en l’état, puisqu’alors Umbrella ne retrouverait ni son cadavre ni le T-002.
Pour que Wesker puisse se faire passer pour mort, il n’y aurait qu’un seul moyen à mon avis : qu’Umbrella ait programmé l’autodestruction du complexe à un moment précis, autrement dit, que Wesker ne dispose que d’une marge de temps limitée pour mener sa mission à bien. Une telle limite pouvait bien exister, si l’on se fie au mail adressé au chef de la sécurité (il n’est pas sûr que Wesker soit le chef de la sécurité, mais peu importe) : « If for some reason you are unable to execute the procedure by the deadline, report immediately ». Je vois alors trois possibilités : soit Umbrella peut programmer l’autodestruction à distance, soit Sergei s’en est chargé, soit Wesker a été tenu de le faire pendant sa mission, au cas où celle-ci tournerait mal par la suite. J’ai des doutes dans le cas de Sergei, puisqu’il semble opérer secrètement à la demande de Spencer, et non d’Umbrella. Les deux autres possibilités sont plus vraisemblables, selon que Wesker soit ou non le chef de la sécurité. L’heure d’activation de l’autodestruction a dû être fixée par Umbrella, Wesker devait peut-être la programmer à l’avance, et Wesker a utilisé cette donnée à son avantage. Si l’autodestruction est programmée, Wesker peut filmer sa propre mort, éliminer tous les S.T.A.R.S. grâce au Tyrant, neutraliser celui-ci une fois ressuscité, et ensuite bidouiller les vidéos de telle manière à ce que seule sa mort soit filmée et qu’il paraisse ainsi réellement mort aux yeux d’Umbrella. Il récupère alors toutes les données de combat, les données de recherches et les échantillons ou embryons nécessaires, qu’il doit livrer à l’Organisation, puis attend que la séquence d’autodestruction du laboratoire s’active d’elle-même. Je pars du principe que toutes les caméras arrêtent de filmer une fois l’autodestruction lancée, et que les vidéos sont alors transférées sur l’U.M.F.-013, comme semble bien le montrer REUC. Avant que le complexe ne saute, soit Wesker prélève quelque chose sur le T-002 (du sang, des cellules, un embryon), soit une équipe de l’Organisation est déployée rapidement pour l’embarquer tel quel. Dans tous les cas, je suppose que Wesker a promis quelque chose à l’Organisation vis-à-vis du Tyrant, comme l’indique le Wesker’s Report, et j’imagine que l’Organisation avait besoin en premier lieu de trouver un hôte génétiquement compatible pour le programme Tyrant, que des données de combat ou des données de recherches seules ne leur suffiraient pas. Le meilleur moyen était sans doute que Wesker leur offre de l’ADN de Tyrant voire le Tyrant lui-même.

C’est ainsi que je redéveloppe les raisons de la haine de Wesker envers les S.T.A.R.S., et plus particulièrement envers Chris, car je suppose que c’est lui qui combat le T-002 dans le laboratoire. J’imagine que Barry a mené à bien la mission que Wesker lui avait confié en lui amenant Jill, spécimen que Wesker garde alors de côté dans sa cellule au cas où Chris ne survivrait pas. Wesker tient certainement à ce que ce soit Chris, l’homme dont il est le plus fier et qu’il juge comme étant le plus adapté pour l’expérience, qui affronte le Tyrant. Chris et Rebecca arrivent finalement dans la salle du Tyrant, Wesker en est fier et « tue » Rebecca dont il n’a rien à cirer et qui ne ferait rien d’autre que parasiter son expérience. Soit Wesker s’attendait à ce que le T-002 élimine Chris en première forme, soit il comptait sur les capacités exceptionnelles de Chris pour pousser le monstre dans ses derniers retranchements, afin de le faire évoluer en « Super Tyrant » et de récolter ainsi des données de combat plus complètes. Dans tous les cas, il n’était pas prévu que Chris ou les S.T.A.R.S. éliminent définitivement le monstre, ni que l’autodestruction devait être activée aussi tôt, et certainement pas par les S.T.A.R.S.. L’autodestruction est un imprévu qui presse Wesker une fois celui-ci remis sur pied, en conséquence il ne pourra pas récolter les données de combat du Tyrant ou du Super Tyrant, qui étaient celles qui l’intéressaient au plus haut point et qu’il avait promis de fournir à l’Organisation. Impossible également de récupérer le Tyrant ou de prélever quelque échantillon sur lui, puisqu’il a déjà déserté les lieux. Peut-être est-il permis de ne pas se fier intégralement au déroulement de « Rebirth » de REUC, et alors on pourrait imaginer que Wesker ait voulu essayer de récupérer le Tyrant, mais qu’il aurait vu Chris ou Jill réduire la créature en miettes sur l’héliport. Ce n’est pas une hypothèse nécessaire, mais cela finirait d’attiser sa haine. Outre cela, il ne faut pas oublier que c’est l’enclenchement du système d’autodestruction qui active le transfert des données sur l’U.M.F.-013 et le réveil de la Reine Rouge, ce qui rend donc impossible à Wesker la saisie des données qu’il aurait pu encore acquérir, même incomplètes. Soit ces données qu’il cherche à obtenir après coup sont celles de l’ensemble de l’opération, soit ce sont uniquement celles concernant le combat du Tyrant dans la salle du laboratoire. On peut, dans cette dernière hypothèse, imaginer que Wesker ait pris quelques précautions et qu’il ait déjà sauvegardé les données des autres B.O.W. sur une disquette ou quelque chose comme ça, avant de libérer le T-002. Dans tous les cas, Wesker ne récupère ni le Tyrant ni ses données de combat, et même si Sergei joue un rôle dans cet échec, la faute en revient grandement aux S.T.A.R.S.. Même si cela est involontaire, en activant le système d’autodestruction, ils ont indirectement empêché Wesker de récolter les données qu’il convoitait. Dès lors, sa haine envers les S.T.A.R.S. et plus particulièrement envers Chris, celui qui a vaincu le Tyrant et activé le système d’autodestruction, devient compréhensible.
A l’époque je pensais que la société rivale que Wesker souhaitait rejoindre était S (Tricell donc) et non l’Organisation, mais en fait je doute que ce soit le cas maintenant, et le Archives précisait d’ailleurs que Wesker a pu rejoindre cette société, malgré la perte du Tyrant. Le livret de RE5 précise que Wesker s’est enfuit du manoir en emportant avec lui des embryons de B.O.W., et s’il possède bien leurs données de combat/recherches, Wesker ne revient pas bredouille et on peut comprendre comment il a pu malgré tout intégrer l’Organisation, qui grâce à lui a pu notamment développer les Hunters II et les Sweepers. Wesker est amer parce qu’il n’a pu entièrement tenir les promesses faites à l’Organisation, alors qu’il souhaitait faire la meilleure impression possible comme le dit Archives : « he had been planning with one of Umbrella’s competitors to betray them, and was looking to make a good impression » (p. 116). Par la suite, retrouver le virus-G et le T-Veronica sont, entre autres choses, un moyen de restaurer son honneur bafoué au sein de l’Organisation : « After stealing the G-virus, Wesker regained his honor, but that wasn’t enough to satisfy him » (toujours p. 116). S’il en veut aux S.T.A.R.S. et à Chris, c’est donc également par fierté, à ce à double titre, parce que sa création qu’il considérait comme forme de vie ultime a été éliminée, et parce que l’échec de son plan, due aux S.T.A.R.S., l’a placé dans une situation inconfortable vis-à-vis de l’Organisation. Lorsque Wesker dit à Chris qu’il a « vendu son âme à une nouvelle organisation », il faut comprendre que ce n’est pas le fait qu’il ait rejoint cette organisation qui est la conséquence de son échec, mais bien le fait qu’il lui ait vendu son âme, parce que la perte de son honneur le pousse à récupérer différents virus pour le compte de l’Organisation, comme s’il n’était qu’un simple pion à leur service. L’échec de Wesker fait qu’il n’obtient certainement pas la place ou les pouvoirs qu’il espérait au sein de l’Organisation, ce pourquoi il est contraint de lui « vendre son âme ».
En même temps, servir l’Organisation lui permet d’acquérir différents virus qu’il peut ensuite revendre à des sociétés concurrentes, pour se constituer une fortune personnelle, et plusieurs années plus tard, Wesker pourra prendre ses distances vis-à-vis de l’Organisation, principalement lorsqu’il aura récupéré toutes les données de l’U.M.F.-013 en 2003, et ainsi devenir indépendant pour réaliser ses objectifs personnels. Wesker a laissé de côté sa rancune envers les anciens S.T.A.R.S. lors de sa mission en Russie en 2003, parce qu’il les utilisait alors pour faire diversion, et qu’il devait se concentrer sur l’objectif de sa mission dont l’enjeu était trop important. On constate toutefois dans RE5 qu’il a gardé une certaine obsession et une certaine rancœur vis-à-vis de Chris, même si sa haine s’est sans doute atténuée au fil du temps.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2545
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

23 févr. 2010, 21:26

Excellent post Gem'. Je pense que tout fait sens et dans ce cas, je ne pense pas que Wesker ait véritablement échoué, mais que c'est plus de la fierté. Je me rappelle qu'une descritpion de Wesker dans un guide de RECV, je crois, disait que Wesker voulait prendre sa revanche sur Chris simplement par fierté. Il y a fort à parier que Wesker exagère un peu lorsqu'il dit "you destroyed my plans" dans RECV.

Ce qui n'a pas plu du tout à Wesker c'est que Chris lui a plus ou moins volé la vedette dans l'incident du manoir. Wesker devait être le seul survivant et obtenir toutes les données de combat et surtout celle du Tyrant. Mais finalement Chris a montré tout au long de l'aventure qu'il tenait tête et sans doute que de près ou de loin, il a été responsable de la survie de Jill et Rebecca puis du retournement de Barry contre Wesker. On rajoute à ça le fait que Chris bute le Tyrant sans trop de problème et on comprend que Wesker soit un peu "énervé" envers Chris.

En gros il s'attendait pas à ce que Chris se révèle aussi bon, au point d'avoir une influence directe sur sa mission.
Il a du développer un mélange de jalousie et de haine envers Chris. Il pensait pas que quelqu'un puisse se révéler aussi, voir meilleur que lui, et certainement pas un jeune STARS comme Chris.
Mais l'échec de sa mission est relatif, c'est surtout son égo qui a pris un coup dans cette histoire en fin de compte.
Avatar de l’utilisateur
agent BSAA
New Challenger
Messages : 49
Inscription : 02 déc. 2009, 16:17

23 févr. 2010, 22:57

Gemini post 5 étoiles !!!
Je suis en accord avec toi sur ce bon vieux Wesker...

de RE1 à RE CV il rumine son echec et ne connait pas toute la capacité de son pouvoir
de RE 4 à Aout 2006 il veux reconstruire Umbrella pour continuer ces recherches
Aout 2006 à RE 5 il apprend ces origines et décide de devenir un dieu

En résumé :

- RE 0 => Wesker a comme plan de trahir Umbrella pour "S" avec les données sur le T et le Tyran
- RE 1 => Suite du plan de Wesker mais imprévu du au S.T.A.R.S. Alpha et Sergei Vladimir
- RE 2 => Il rejoint son Q.G. chez "S" et dirige l'opération "récupération du virus G"
- RE 3 => Evenement en même temps que RE 2
- RE CV => Wesker attaque avec l'aide de "S" l'ile Rockfort pour mettre la main sur le virus T-VERONICA et accésoirement Alexia
- RE UC => Wesker estime qu'il est temps de récupéré les données de la reines rouge. Et estime mieux ces pouvoirs. Il prend le contrôle des satellites d'Umbrella et de toutes les archives sur les armes biologique de la société vaincue.
- RE DC => Wesker fait en sorte d'étudier les effets du T-VERONICA en Amérique du Sud via Javier Hidalgo
- RE 4 => Wesker veux les Las Plagas mais pour lui seul "S" lui fait de moins en moins confiance... Une fois les Plagas récupéré il quitte "S"
- Espace inconnu => Il déposse ces pions chez TRICELL en donnant les échantillons de virus et des infos à Excella Gionne
- LOST IN NIGHTMARE => Wesker découvre ces originies et décide de devenir un dieu, en outre il crée quelques temps plus tard le Uroboros
- RE 5 => Avec l'aide financière de TRICELL il termine le UROBORS... Mais au final Chris le tue (pas de bol)
"Il en est finit des plans de Albert mais maintenant va savoir ci le Alex ne surveillez pas tout cela d'une manière ou d'une autre...
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1527
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

24 févr. 2010, 08:20

Le scénario de REDC se déroule 1 ans avant celui de REUC.
''Go tell Aunt Rhody that everybody is...dead.''
RESIDENT EVII: biohazard
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2545
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

24 févr. 2010, 12:28

Je vais reprendre ce dont j'avais commencé à parler dans le topic sur RE5.

Il ne s'agit en rien de dire que ce que tu as dit est faux, puisque finalement je suis d'accord avec toi et que l'explication officielle de Capcom est que Wesker a choisit délibérement de mourrir face au Tyrant.

Celà dit, il y a Remake où Wesker a une porte de sortie dans le scénar de Jill et je me suis dit en jouant à RE5 "et si Wesker ne s'était jamais vraiment "suicidé"?

Je m'explique, Wesker amène tout ses petits STARS dans le labo, il explique sa trahison devant Chris, jill et Rebecca et utilise Barry. Bien. Wesker renvoit Barry sur l'héliport. Manque de bol, peu de temps après Barry se retourne contre lui et le blesse. Pris de panique, Wesker n'a pas d'autre choix que de libérer le Tyrant. Selon cette vision des choses, je me dis que Wesker n'avait jamais prévu de rester dans la salle du Tyrant pour obtenir les données de combat de Chris et/ou Jill face au Tyrant. Mais l'intervention de Barry l'a obligatoirement forcé à réveiller la bête. Seulement le Tyrant lui fout une baigne et ça il ne s'y attendait pas.

Du coup,quand il disparait et active le système d'autodestruction c'est dans un geste de désespoir, parce que la situation lui a échappé ce qui fait que l'on comprend mieux en quoi le STARS a joué dans l'échec de Wesker selon cette version. Mais le mieux, c'est pas tellement ça, c'est que je me dis que Wesker en allant activer le système d'autodestruction est sans doute mourant (une balle de 44 magnum dans l'épaule et une baigne de Tyrant doit pas vraiment faire du bien) et dans ce cas, Wesker se serait injecté le virus experimental car il N'AVAIT PAS LE CHOIX. C'était la seule alternative qui lui restait.
En gros, ce serait dans le même état d'esprit que Birkin dans RE2. Personnage mourant qui s'injecte le virus en dernier recours.
Du coup, Wesker n'a jamais véritablement crevé je me dis. Et le STARS a du rapporter sa mort en pensant qu'il n'aurait pas pu survivre à l'explosion du manoir.

Malheureusement, on connait la suite. C'est la version du WR1 qui compte avec UC et c'est donc ta version qui est sans doute la bonne.

Il n'empêche que l'alternative que je propose parait être la plus réaliste à mon avis. Je ne vois pas qui serait assez fou pour se suicider sans même être sûr de pouvoir se réveiller avec le virus par la suite.
Avatar de l’utilisateur
Gemini
Survivor
Messages : 987
Inscription : 16 févr. 2004, 22:11
Gamertag : Bio Gemini
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin (50)

24 févr. 2010, 15:57

Suivant cette vision des choses, j’ai quand même un peu de mal à imaginer quel était le plan de Wesker, et donc ne sachant pas quel il serait, j’ai du mal à voir en quoi les S.T.A.R.S. le feraient échouer. Tu sembles dire que Wesker n’avait pas l’intention de rester pour récupérer les données de combat du Tyrant, mais alors à quoi bon garder un spécimen dans une cellule ou attendre que les S.T.A.R.S. débarquent dans cette salle ? Ce que tu dis semble impliquer que les quatre survivants seraient ensemble face à Wesker, qui aurait pu simplement utiliser le Tyrant pour se débarrasser d’eux, mais je ne vois plus alors pourquoi Wesker aurait besoin d’utiliser Barry pour amener les S.T.A.R.S., autant les laisser errer et mourir face aux B.O.W. s’il ne compte pas s’en servir dans le cadre d’une expérience impliquant le Tyrant. Mais est-ce que d’après toi, Wesker voulait quand même récupérer le Tyrant ou d’autres données par exemple ?
Dans tous les cas, je n’ai jamais trop apprécié l’idée que ce soit Wesker qui, dans un excès de rage ou de désespoir, active le système d’autodestruction. Je l’avais déjà développé dans le premier post de ce topic, mais je trouve que par ce geste il se condamnerait lui-même à échouer, en se laissant trop peu de temps pour manœuvrer ensuite, et en plus, loin d’empêcher les S.T.A.R.S. de s’enfuir, il leur ouvre un accès direct à l’héliport, donc une sortie potentielle. Cela m’est toujours apparu, dans le scénario de Jill, comme un acte impulsif et irréfléchi, commis sous l’effet de la colère.
Je n'ai rien contre les versions alternatives (d'autant que pour RE1, il n'y a pas de vrai scénario fixe clairement établi), et c'est sympa d'imaginer ce que serait une version plus "réaliste" des événements, mais pour le moment ce que tu dis me paraît aussi confus que le reste, ou disons que c'est énormément modifier les événements pour au final ne pas y gagner grand chose :^^

Pareillement, j’avais déjà développé cette idée que le virus ne serait finalement qu’une mesure de sécurité, au cas où les choses tourneraient mal ou que le Tyrant se rebellerait notamment. On peut s’imaginer que Wesker a gardé le virus sur lui depuis REØ, et que sa possession lui donne toute l’assurance qu’il affiche dans « Beginnings » par exemple, parce qu’il sait qu’en cas de pépin, il pourrait toujours s’en tirer. Cette hypothèse est sans doute exacte, et pas incompatible avec le fait que Wesker souhaite utiliser le virus pour simuler sa mort. Pour Wesker, disons que le plan idéal serait de parvenir à se faire passer pour mort aux yeux d’Umbrella, que pour cela il a prévu sa petite mise en scène face au Tyrant, mais comme en attendant d’arriver effectivement à cet instant, il y a du chemin à faire, le virus devient en plus un recours possible en cas d’accident. Officiellement, Wesker réussit son coup et s’injecte donc le virus avant de mourir délibérément face au T-002.
Cela dit, tu peux abandonner cette idée que Wesker se suicide face au Tyrant, et t’imaginer qu’il n’avait pas prévu de se faire embrocher comme cela arrive, qu’il s’agit bien d’un accident et que son virus, en tant que mesure de sécurité, lui a alors sauvé la mise. A la limite, tu ne tiens pas compte de la scène dans REUC où Wesker s’injecte le virus avant d’être « tué » par le Tyrant (ce que tu fais déjà dans ta version), et tu te dis qu’après s’être fait empalé et jeté, il parvient quand même, dans un dernier élan de conscience, à s’injecter le virus. Personne ne le voit faire si toute l'attention est porté sur le Tyrant. Si tu supposes cela, notamment parce que l’idée que Wesker simule sa mort ne te plait pas et que les hypothèses pour expliquer ce point font trop rafistolage à ton goût, je pense que tu n’as pas besoin de remanier à ce point le scénario et que tu peux toujours coller à la version « officielle » des faits.
Après tout, dans REUC Wesker a beau expliquer que l’injection du virus était nécessaire pour son plan, il n’explique pas du tout en quoi, donc si l’on n’a pas lu préalablement le Wesker’s Report pour compléter ses propos, ceux-ci demeurent assez obscurs. Si tu veux jeter le Wesker’s Report aux chiottes, mais garder quand même le scénario « Rebirth » de REUC (où l’on ne voit pas Wesker s’injecter le virus), tu peux imaginer ce que tu veux quant à l’intégration du virus dans le plan de Wesker. Pour ma part, j’ai du mal à faire une totale abstraction du Wesker’s Report, parce que REUC se base quand même dessus, et parce que c’est le seul document qui explique officiellement les raisons poussant Wesker à s’injecter le virus et cette mise en scène de sa mort face au T-002. Et je ne rejetterai pas ce qu’on voit dans REUC, à savoir que Wesker s’injecte délibérément le virus. Autant avant, on aurait pu se dire que le virus ne fait effet qu’à cette condition que l’hôte meurt aussitôt après injection, autant maintenant, avec l’histoire des Wesker Children qui ont péri suite à l’injection, cela paraît plus qu’improbable.

Les raisons qui poussent Wesker à haïr les S.T.A.R.S. ne sont plus un problème pour moi, ce que j’ai développé me suffit pour le moment. J’avais oublié de le mentionner mais tu as raison, un guide de RECV mentionne le fait que Wesker en veut à Chris par fierté, et cela était également indiqué sur le site officiel japonais (peut-être que cela y figure toujours d’ailleurs). Le Archives recoupe et développe cette information, dans le cadre de la relation entre Wesker et l’Organisation. Par contre, et même si cela est d’un grand poids, pour moi ce n’est clairement pas qu’une question de fierté, et si Wesker déclare, dans le Wesker’s Report et surtout dans Code Veronica, que Chris ou les S.T.A.R.S. ont fait échouer ses plans, ce qu’indiquent également les informations officielles, c’est que cela est bien vrai dans une certaine mesure. Donc l’échec de son plan doit être dû à la défaite du Tyrant et à la perte des données de combat, d’où la nécessité que j’ai senti de reconstituer les événements afin de comprendre précisément l’implication des S.T.A.R.S. dans cette affaire (surtout maintenant que REUC détourne l’attention sur Sergei et la Reine Rouge).


agent BSAA, je crois que tu n'as lu que mon premier post, qui a quand même presque deux ans maintenant. Il y a des choses que je pensais à l'époque et que je ne pense plus maintenant, notamment sur S/l'Organisation. Déjà, il est certain que S = SeaShell = Tricell, il n'y a pas besoin de dissocier les deux, ou cela compliquerait les choses inutilement. La compagnie rivale que Wesker souhaitait rejoindre pendant RE1, et qu'il a effectivement rejoint d'après le Archives, est l'Organisation/The Agency, c'est-à-dire l'organisation pour laquelle travaille Ada. Dans RE2 comme dans RECV, Wesker agit pour le compte de l'Organisation, et ce n'est qu'après la chute d'Umbrella qu'il s'en détache, pour approcher S/Tricell.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2545
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

24 févr. 2010, 17:05

N'oublies pas que ça fait partie de la mission de Wesker de faire exploser le manoir. Il le dit lui même dans la cinématique qu'il va tout faire péter et qu'il doit le faire. Du coup qu'il active le système d'auto destruction n'a rien d'irraisonné ni d'impulsif.

Ce qui fait de la version "jill" qu'on voit clairement l'échec, c'est que Barry vient clairement interférer dans le déroulement du plan de Wesker.
Je te l'accorde, on est pas obligé d'avoir tout le monde dans le labo, j'essayais juste de concilier le scénar' de Jill et de Chris.

Bref, quoiqu'il en soit, lorsque je dis que Wesker n'était peut être pas sensé être dans la salle du tyrant pour obtenir les données, c'est qu'il enferme peut être le membre du STARS seul dans la chambre du Tyrant pour éviter que ce dernier s'attaque à lui même et qu'il obtient ainsi les données de combat. Comment? ben j'en sais rien, avec une caméra, n'importe.

Mais lorsque Barry vient lui tirer dessus, il s'y attendait pas, et en guise de back up, il fait sortir le Tyrant. Lorsqu'il reprend conscience, il se rend compte que Jill ou Chris (plus probable) a buté le Tyrant. Il n'a pas le temps de récupérer les données du Tyrant et en plus elles sont pourries puisque Chris a dégommé la bête. Bref, ça explique que Wesker soit fou de rage. Il fonce quand même accomplir sa mission qui est de détruire le labo et espère avec un peu de chance que ça tuera les membres survivants du STARS. Il s'injecte le virus expérimental en ultime recours et finalement se voit dotés de pouvoirs qui lui permettront de s'enfuir du manoir avant que ça pète.

Jvois pas en quoi c'est confus, vu comme ça. En tout cas, ça me parait plus crédible que de s'injecter un virus après s'être fait empalé, c'est le truc que j'ai vraiment du mal à avaler.
Avatar de l’utilisateur
Gemini
Survivor
Messages : 987
Inscription : 16 févr. 2004, 22:11
Gamertag : Bio Gemini
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin (50)

24 févr. 2010, 18:03

Ok, je vois un peu mieux maintenant.
C'est vrai qu'après tout, Wesker doit pouvoir enfermer le sujet de test avec le Tyrant pour tout contrôler depuis une salle extérieure, et si l'on suit l'introduction du Pachislot notamment, il existe bien des salles du laboratoire auxquelles on n'a pas accès, et qui permettent de surveiller différentes zones via les caméras.
J'avais oublié qu'en fait, dans le scénario de Jill et dans le cas où Barry tire sur Wesker puis que le Tyrant lui envoie une mandale, le "cadavre" de Wesker est toujours visible pendant le combat, ce qui indique bien que Wesker ne s'enfuit qu'après le combat ou pendant la fin du combat. Autrement dit, il peut assister à la défaite du T-002 ou comprendre que le monstre s'est pris une dérouillée, et réaliser par la même occasion que les données de combat qu'il devait récolter seront trop mauvaises et inacceptables.
Si une porte de sortie est laissée à Wesker dans le remake, alors que cela n'était pas le cas dans l'épisode original, on pouvait se dire qu'il y avait une raison oui, et donc émettre des hypothèses en se basant sur ce scénario. Je t'accorde que cela aurait sans doute permis une reconstruction des événements plus vraisemblable et réaliste, et qu'en un sens, la version "officielle" suivant le Wesker's Report gâche plutôt les choses. Mais il faut faire avec, puisqu'indirectement ou non, les scénaristes ont fini par faire un peu de clair dans l'histoire.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2545
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

24 févr. 2010, 18:14

Ce qui est bizarre, c'est que Remake est sorti après le Wesker's Report 1, comme si les explications du WR1 n'étaient pas réellement prises en compte.
Puis REUC est venu. Cela dit, REUC ne fait que retracer les évènements en résumé et ne s'occupe même pas de Barry d'ailleurs. J'ai envie de dire qu'en fin de compte ça change pas tellement grand chose à notre histoire, finalement.
On a toujours pas le VRAI déroulement de RE1.
Avatar de l’utilisateur
Gemini
Survivor
Messages : 987
Inscription : 16 févr. 2004, 22:11
Gamertag : Bio Gemini
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin (50)

24 févr. 2010, 18:28

J'ai l'impression que le remake ignore complètement le Wesker's Report oui. Les épisodes suivants auraient pu en faire autant voire le contredire frontalement, mais ils ont fait le contraire. Certaines informations du Wesker's Report se retrouvent dans le Archives, puis le lien entre Wesker et Birkin a été développé (dans le Wesker's Report II), tout comme celui entre Wesker et Ada ou son Organisation, qui s'est trouvé confirmé une fois de plus par RE4. C'est REUC qui "validera" définitivement le Wesker's Report, notamment par rapport au virus de Wesker, et même si à côté d'autres informations provenant de ce rapport sont actualisées (je pense à la supposée présence de Wesker à Raccoon City pendant RE2).
Concernant le déroulement de RE1, la haine que Wesker semble éprouver spécialement envers Chris et REUC semblent privilégier le déroulement de l'aventure de Chris, et officiellement, il n'y a plus à douter du fait que Wesker se fasse empaler par le Tyrant, chose qui arrive dans toutes les versions du scénario de Chris. Le scénario "Rebirth" de REUC nous montre cette version, or il s'agit d'un scénario exclusif, le seul à nous montrer la résurrection de Wesker. Donc même s'il n'y a pas de vrai déroulement précis à RE1, il y a quand même aujourd'hui bien des choses sur lesquelles on peut se baser et qui sont, de ce point de vue, certaines.
Avatar de l’utilisateur
Sly
Staff // Traducteur
Messages : 3396
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chambéry (73)

24 févr. 2010, 18:47

En tous cas ce qui est sûr, c'est que dans RE1, Wesker meurt dans tous les cas de figure, et sans jamais l'avoir choisi. Face au Tyrant, on voit bien qu'il est pris au dépourvu par la bête qui se retourne contre son créateur, et tente même de s'échapper, mais il est trop lent.
Dans le remake c'est plus ambigu. Après coup, c'est facile de se dire qu'il se place comme ça en offrande au Tyrant pour qu'il l'embroche, mais moi je prends pas. Il n'avait aucun moyen de prédire ce qui se passerait, à la seconde où ça s'est produit. S'il doit rester dans cette position pendant 5 minutes parce que le Tyrant a un retour à l'allumage, il aurait l'air bien con :lol
De plus on nous montre bien la surprise de Wesker quand le Tyrant l'embroche, avec ses sourcils qui se lèvent. Avec Jill et Barry, on voit bien aussi qu'il ne s'attendait pas à ce que le Tyrant reporte son attention sur lui. Pourtant le remake a été produit après le WR1, ils avaient tout le loisir de modifier l'histoire pour prendre en compte les suites, mais ils ne l'ont pas fait.
À l'inverse, dans UC, l'ambiguité de la scène disparaît : il appuie sur un bouton, se place en évidence, et contrairement au remake, le plan sur ses yeux montre justement qu'il n'est pas étonné.

C'est pour ça qu'avant la sortie d'UC, on pouvait encore espérer que la version du WR soit démentie, fracassant ainsi le peu de crédibilité du document : même un remake sorti après ne le corroborait pas ! Malheureusement cela n'a pas été le cas.

PS : bon bah on est tous d'accord :vache
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2545
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

24 févr. 2010, 19:08

Tu soulèves un bon point Sly concernant Wesker.

Dans tout les cas, il ne s'attendait pas à se faire malmener, que ce soit RE1 ou Remake. Il est alors impossible que Wesker ait prévu de se suicider pour revenir à la vie avec le virus. Du coup, la seule manière qu'il avait de revenir dans une suite, si on ne se base que sur le scénario de Remake/RE1 et non sur UC, c'est bel et bien le scénar de Jill dans Remake :saint

Bon j'arrête d'appuyer sur cette plaie trop grande ouverte, mais il n'empêche que sans UC la seule manière qu'il avait de revenir dans RECV c'est de compter ce scénario.

Enfin bon, UC est venu rectifier les choses, on va pas revenir dessus. C'est quand même bizarre que Capcom n'ait pas souhaité modifier les choses avec Remake pour rester en accord avec ces suites.
Avatar de l’utilisateur
Gemini
Survivor
Messages : 987
Inscription : 16 févr. 2004, 22:11
Gamertag : Bio Gemini
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin (50)

24 févr. 2010, 19:23

De mon point de vue, le système des fins multiples est une bonne chose, mais à partir du moment où l'une des fins est la "vraie" et qu'il y a un véritable déroulement officiel qu'on peut retracer dans le jeu lui-même. Que ce ne soit pas le cas pour RE1, c'est logique dans la mesure où cet épisode était seul et qu'il ne devait pas avoir de suite, mais refaire la même chose pour le remake est moins excusable, et les scénaristes auraient certainement mieux fait de prendre encore plus de distance vis-à-vis de l'épisode original. Il aurait fallu livrer aux fans un véritable scénario qui intègre les deux aventures et qui nous montre les cinq survivants réunis dans l'hélicoptère à la fin. Si l'on avait eu cela, il n'y aurait pas eu de problème, et même REUC n'aurait pas fait le poids face à la force du remake. On est obligé de se baser sur REUC parce qu'il tranche sur certains points, en se basant sur d'autres sources officielles, et parce qu'il n'y a pas de véritable déroulement donné à RE1. La scène de l'empalement de Wesker dans le remake (avec Chris) est effectivement ambiguë, ce qui permet après coup d'interpréter les choses à la façon de REUC et du Wesker's Report.
C'est comme pour le scénario "Nightmare" de REUC : il y aurait toutes les raisons de ne pas le prendre en compte, et pourtant on ne peut pas complètement l'écarter, pour cette seule et unique raison qu'on a jamais eu précisément de déroulement officiel pour RE1.
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2545
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

24 févr. 2010, 19:47

Ben Remake devait rester fidèle à l'original tout en apportant des petits plus. S'ils avaient changés radicalement certains aspects du scénario pour pouvoir avoir le vrai tracé, ça n'aurait plus été le même jeu que l'original.

En y réfléchissant c'est débile de penser comme ça, mais c'est pourtant dans cette optique que Capcom a fait les choses. De mon point de vue, ils auraient pu faire les deux scénarios de Chris et Jill de la même manière que ceux de Leon et Claire dans RE2.
Les deux scénarios s'entrecoupent, mais il y a plusieurs possibilités quand au déroulement et on peut déterminer un scénario officiel.
Avatar de l’utilisateur
Sly
Staff // Traducteur
Messages : 3396
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chambéry (73)

05 avr. 2011, 16:35

La discussion dans le topic DSC à propos de l'unreliable narrator m'a fait penser à un truc. Je sais pas si on l'avait déjà évoqué, j'ai survolé le topic : Vu qu'UC est raconté par Wesker, il est facile pour lui de dire qu'il a feint sa mort exprès, que tout était calculé, alors qu'en fait c'était son plan B au cas où le Tyrant soit hors de contrôle.
Sauf que, de la même manière, RE1 et Rebirth ont aussi une narration a posteriori, or pour Chris et Jill, il était à l'époque impensable que Wesker ait survécu, par conséquent l'attitude de Wesker est d'une certaine façon logique. Pour eux, c'était forcément un accident.
Avatar de l’utilisateur
Gemini
Survivor
Messages : 987
Inscription : 16 févr. 2004, 22:11
Gamertag : Bio Gemini
Localisation : Cherbourg-en-Cotentin (50)

05 avr. 2011, 17:35

A strictement parler, il n'y a que dans le Wesker's Report que Wesker déclare explicitement avoir feint sa mort par l'usage du virus. Dans REUC, il fait le malin en disant que tout était calculé/faisait parti du plan, mais il n'explique pas en quoi. Même si évidemment ce passage fait écho au WRI et que les deux vont de pair.
Il me semble qu'aucune chronologie officielle n'affirme que Wesker ait délibérément feint sa mort, au mieux il est mentionné que Wesker a survécu grâce au virus expérimental. Donc techniquement, il ne serait pas impossible de voir à travers REUC et le WRI une manière rationnelle pour Wesker de justifier/réinterpréter un éventuel échec, puisqu'au final son virus lui a profité : il a survécu et est devenu plus puissant.

Maintenant je préfère quand même supposer que Wesker avait bien l'intention de faire usage du virus au moment de relâcher le T-002, qu'il a programmé le monstre pour le tuer, et qu'il a profité de l'occasion pour simuler sa mort.
Les informations de RE5 vont dans ce sens d'une certaine façon, et on peut se dire que vu la mentalité de Wesker, ce dernier était forcément fasciné par l'idée du pouvoir que pouvait lui procurer le virus. Même s'il optimise au mieux l'usage du virus pour simuler sa mort, je pense que d'une façon ou d'une autre, Wesker désirait se l'injecter, par soif de pouvoir ou parce que c'était l'effet du programme de Spencer qui le poussait dans cette voie, et donc qu'il a bien programmé spécifiquement le T-002 pour l'occasion.
Si l'on suit REUC, je suis convaincu qu'à l'époque Wesker pensait s'injecter une variante du virus-T, donc lorsqu'on voit Wesker "vénérer" le Tyrant dans le labo, j'aime bien m'imaginer aussi que par anticipation, il entrevoit à ce moment un pouvoir immense que le virus va lui procurer, autrement dit qu'il se voit lui-même à travers le Tyrant.

Et puis bon, il y a beau avoir un aspect narratif évident dans REUC qui permet de penser une falsification des évéments passés par Wesker, je préfère intégrer autant que possible tous les éléments nouveaux non-contradictoires, plutôt que d'imaginer que ces éléments nouveaux contredisent une réalité qui n'est appuyée par aucune source officielle.
En l'occurrence, il n'a jamais été dit que la mort de Wesker était un accident, mais toujours qu'elle a été planifiée (même si c'est d'après Wesker lui-même), et dans REUC on le voit même s'injecter de plein gré le virus avant de relâcher le Tyrant.

Par ailleurs, je ne suis pas sûr que l'aspect narratif des anciens épisodes soit si déterminant.
Il est certain qu'on n'a jamais vu le déroulement réel des événements de RE1 cela dit. Mais je ne sais pas, c'est fichu bizarrement dans le Remake par exemple, où Chris narre l'introduction dans les deux cas, mais où c'est quand même Jill qui parle dans son scénario au moment d'entrer dans le manoir. Il n'y aurait aucune raison pour que Chris omette la survie de Barry par exemple, même dans une rétrospective où l'on pourrait se dire qu'il transpose ce qu'a vécu Jill sur sa situation. Enfin il y a peut-être moyen de goupiller cela de façon cohérente, faut voir, ça peut être intéressant pour cet épisode en particulier.
Pour un épisode comme le Ø par contre, on n'a même pas de point d'appui qui permettrait vraiment de mesurer l'influence de la narration de Rebecca.
Et dans des épisodes comme RE2/RECV, le narrateur n'est même pas un personnage du jeu et on a quand même l'impression qu'en dépit de l'introduction racontée, les événements se déroulent bien au présent. Même chose pour RE3 qui donne clairement le sentiment d'être vécu au présent.
Avatar de l’utilisateur
Sly
Staff // Traducteur
Messages : 3396
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chambéry (73)

05 avr. 2011, 19:30

Ok donc si on veut faire coexister Rebirth et Rebirth ( :dent ) alors il faut supposer que Wesker dit bien la vérité, et que dans RE1, vu que le jeu est narré par Chris et/ou Jill, l'attitude de surprise de Wesker est due au fait que pour eux, sa mort était forcément un accident. Ils ne pouvaient pas s'imaginer que c'était ce que Wesker avait prévu depuis le début, donc ils le racontent comme ça.
N'empêche, c'est pratique, avec cette technique on peut expliquer quasiment toutes les erreurs de continuité et incohérences de la série :jumper
Gemini a écrit :Pour un épisode comme le Ø par contre, on n'a même pas de point d'appui qui permettrait vraiment de mesurer l'influence de la narration de Rebecca.
Surtout que dans l'intro on nous refait le coup du narrateur extérieur, comme dans RE2 et RECV, pour switcher ensuite sur Rebecca. :/
Répondre