biohazard RE:2 (Resident Evil 2)

Manic
Rookie
Messages : 85
Inscription : 25 mars 2005, 17:57
Localisation : 91 Essonne
Contact :

J'ai fini hier après-midi mon run Leon A - Claire B en hardcore. Je l'attendais fortement ce jeu, on l'attendait tous, et même si j'ai pris plaisir à y jouer, je reste sur un sentiment mitigé...

Car ce qui me chiffonne le plus, c'est le scénario et la mise en scène. S'il y a eu des améliorations monstres suite à l'avancée technologie (le jeu des acteurs, la modélisation des personnages, les dialogues supplémentaires, le cadrage, l'ambiance, etc) qui apportent beaucoup par rapport à l'original, on est en droit de se demander pourquoi la narration n'a pas été poussée à 100%. Certes, c'est la nostalgie qui parle (et encore, le 2 n'est pas un de mes préférés) mais honnêtement, je ne suis pas sûr qu'un nouveau venu dans la franchise puisse comprendre les tenants et les aboutissants de l'histoire, et d'autant plus de certains personnages. Si on sent que la relation entre Leon et Ada a été étoffée suite à Resident Evil 4 et 6, William Birkin n'aura le droit à aucun traitement de faveur alors que c'est tout de même un personnage important, de par son histoire au sein du 2 (il perd le contrôle de son oeuvre et se l'injecte par désespoir) et dans la saga (il collaborait avec Wesker et il apparaît dans le 0). C'est difficile d'avoir une quelconque empathie pour lui dans ce remake et au final, il ressemble à un monstre lambda des récents jeux de la série, tellement transformé qu'on ne reconnaît plus l'humain à l'intérieur.

Le jeu abuse sans arrêt des moments de surprise, où le boss apparaît soudainement. Sauf que j'ai trouvé que ce procédé n'instaurait aucune tension et que ça n'introduit pas suffisamment ces antagonistes. Pareil pour l'hélicoptère, où l'effet sonore est impressionnant mais qui peine à faire vivre une ville au bord de la destruction (ce que réussissait le 2 et le 3 je trouve). Je trouve que concrètement, une fois passé le commissariat qui est la partie la plus enthousiasmante du jeu, on s'ennuie pas mal. Ça devient très linéaire, et vous allez me dire que c'est normal car ça a toujours été le cas mais je ne sais pas pourquoi, ça m'a déplu. Dommage que la variété des ennemis ne soit pas plus étoffée, ça manque d'animaux géants, ce qu'on peut trouver ridicule mélangé à des zombies qui est un peu LA marque de la série mais moi ça m'avait choqué étant gamin et pour moi, c'est tout aussi primordial. J'ai l'impression que c'est typiquement une inspiration japonaise dans un jeu qui se voulait "blockbuster", c'est dommage d'avoir supprimé cela. Et là encore, c'est ma nostalgie mais les plantes à la fin du jeu, j'avais vraiment l'impression d'avoir affaire à des plantes qui avaient mutés et qui se retrouvaient avec des bras et des jambes pour avoir un aspect "humanoïde". Là, j'ai juste eu l'impression d'avoir eu des humains qui ont été mélangés à la plante. Ça aurait pu être effrayant si on avait eu un texte qui décrit que les plantes ont commencé à capturer les humains et à s'en servir comme hôte mais à ma connaissance, il n'y a rien là-dessus.

Par contre, en mode hardcore, les sensations d'avant sont belles et bien là. Le die & retry, l'importance de la sauvegarde, l'exploration, la fuite, l'inventaire limité, les ennemis résistants. Par contre, les Licker sont très faciles à esquiver si tu te déplaces lentement (sauf le laboratoire où t'en as 3 dans une même pièce + des zombies), alors par contre, quand ils font des bonds, c'est impressionnant ! Tu peux pas fuir éternellement. Et bon sang, pour la scène finale, j'ai dû recommencer la dernière forme de Birkin car je n'avais plus assez de munitions ! Heureusement que je fais plusieurs sauvegardes, sinon c'était impossible d'obtenir la vraie fin.

Il me reste encore à faire The 4th Survivor + Tofu, et tenter les campagnes en S (voire S+). Si je me suis amusé dans le jeu, en tant que fan, je suis frustré qu'il n'y a eu aucun effort fait au niveau du scénario. On est en 2019, c'est pas normal de ne pas avoir essayé de corriger les défauts du scénario et nous faire jouer deux fois à la même campagne, j'ai l'impression qu'il y a même eu un nivellement par le bas. Hâte de tester le jeu avec la bande originale de 1998, car là hormis la fin, j'ai eu du mal à être marqué par la musique...
Image © jaipatoukompri
phoenix2017
New Challenger
Messages : 35
Inscription : 13 oct. 2014, 22:04

Ne me dites pas qu'il y a des fans, qui ont joué avec la BO de 2019 ?? :?

Pour moi c'est hors de question. Premier réglage au lancement du jeu => BO de 1998 , et .... qu'est ce que c'est kiffant. J'ai frissoné arrivé au RPD. Tellement de souvenirs.
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Webmaster
Messages : 12441
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

ah bein si, quand t'as la version PC sans code Deluxe, c'est comme ça que tu le découvres. Et de toute façon, il le fallait pour un TEST, renouveau jusqu'au bout donc avec la nouvelle OST. ;)
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Guts
New Challenger
Messages : 37
Inscription : 13 avr. 2009, 12:19
Localisation : 71

phoenix2017 a écrit :Ne me dites pas qu'il y a des fans, qui ont joué avec la BO de 2019 ?? :?

Pour moi c'est hors de question. Premier réglage au lancement du jeu => BO de 1998 , et .... qu'est ce que c'est kiffant. J'ai frissoné arrivé au RPD. Tellement de souvenirs.
Idem , directement avec la BO de 98 ( DLC unitaire ) .
Je n'ai pu mettre la main sur mon exemplaire avant le Lundi 28 ( preco Leclerc ) et je savais donc déjà que je serai déçu par le nouveau principe des runs A et B , ainsi je ne me suis pas torturé les méninges quant au choix de l'OST et j'ai été ravi . J'ai trouvé que les musiques d'époque ont su être globalement bien réutilisées et placées , et qu'elles collent encore parfaitement à chaque phases du jeu .

Pour en revenir aux "scénarios" , les runs A et B sont clairement trop redondants et incohérents ; c'est tout de même dommage de louper le coche a ce point , là ou l'original proposait un système plus abouti que dans RE1 avec des cheminements différents , non exempts de défauts , mais tout de même complémentaires .
Là cela entache la cohérence et la logique et cela fait baisser le plaisir de la rejouabilité :/ ...
Ce "renouveau" dans la série reste tout de même plus que bienvenu à mes yeux .
Le jeu est très bon et très beau , on sent qu'il y a eu de la réflexion et du travail en amont , ce qui fait que l'on retrouve enfin des sensations propres aux 1ers RE ( du 1 jusqu'à Code Véronica ) ...
Mais avoir fait régresser un des concepts du jeu servant de modèle ( réduire les runs A et B à des campagnes quasi identiques est une régression à mon sens) m'empêche de voir ce " Remake " comme un RE2 parfait comme a pu l'être ( et l'est toujous ) le Rebirth ...
Si Rebirth pouvait "presque" remplacer l'opus d'origine PS1 , là ce ne sera clairement pas le cas , au mieux rE2 Remake pourra se tenir côte à côte avec RE2 98 :darkness :devil .
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Survivor
Messages : 999
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

Hunk, maintenant que le jeu et disponible. A t'on des infos sur un éventuel artbook ou une OST sur RE 2 ?
Image
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2611
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

C'est dommage de mépriser l'OST du jeu à ce point. Ce remake est tout de même pensé pour être joué avec les nouvelles musiques à la base.
La composition est plus discrète et joue davantage sur l'ambiance. Mais, contrairement à RE7, je la trouve un peu plus sympa. Mettre l'ost de l'original, en théorie c'est bien, mais je préfère entendre le nouveau thème du Tyran continuellement que celui qu'il avait dans l'original. C'est barbant d'entendre ça à la longue. J'ai beaucoup aimé certaines musiques de boss et en particulier le thème d'autodestruction du labo avec Claire.

Disons que si on ne compare pas à l'original qui a un style très différent, les musiques ne sont clairement pas un défaut à proprement parler dans ce jeu.

Le seul véritable défaut de ce remake selon moi c'est l'histoire et comment ils ont foiré les variations. Sans compter les quelques retcon plus ou moins gênants.
Capcom ne semble plus accorder autant d'importance à la cohérence scénaristique entre les épisodes que par le passé.
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1735
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

phoenix2017 a écrit :Ne me dites pas qu'il y a des fans, qui ont joué avec la BO de 2019 ?? :?
Ben oui, moi par exemple. J'ai fait mon premier run avec les musiques 2019 même si j'ai acheter le jeu en Collector. C'est un remake et je veux profité pleinement de son renouveau.

J'ai fait une partie complète avec l'ost original, par la suite, et une fois la nostalgie ressenti et passé je ne vois plus vraiment l'intérêt d'y jouer avec les musiques original dans mes futures run. C'est Resident Evil 2 (2019) et pas Resident Evil 2 (1998) et donc c'est un nouveau jeu et je veux sentir de la nouveauté dans mon playthrough.

J'ai fait et refait le RE2 original plusieurs fois en 20 ans. J'ai suffisamment profité de son OST. Il fait partie du passé et moi j'ai le regard vers l'avenir et jouer à son remake avec la bande sonore classique me fait un éffet ''out of time''. Sa brise mon sens d'immersion dans cet nouvelle itération de l'un des plus grand classique de la PS1.
Grem a écrit :Ce remake est tout de même pensé pour être joué avec les nouvelles musiques à la base.
La composition est plus discrète et joue davantage sur l'ambiance.
Exactement!
''His story comes to a close.''
Resident Evil VIIIage
Avatar de l’utilisateur
Hunk
Staff // Webmaster
Messages : 12441
Inscription : 27 nov. 2003, 21:26
Localisation : Lille
Contact :

Hunk, maintenant que le jeu et disponible. A t'on des infos sur un éventuel artbook ou une OST sur RE 2 ?
ça vient de tomber :
http://www.biohazardfrance.net/index.ph ... &id=107319
Capcom ne semble plus accorder autant d'importance à la cohérence scénaristique entre les épisodes que par le passé.
Ah parce que Capcom a déjà eu des scénaristes sur un Resident Evil ? :dent :lol :p
Outbreak Server :
ID: V108EA - HN: hunkBHFR
I don't call 911, I use 1911.
Avatar de l’utilisateur
Jericho
Survivor
Messages : 999
Inscription : 29 mars 2009, 03:01
Playstation Network ID : GhostWolfPunishe
Localisation : Talence (33)
Contact :

Celui qui a écrit les deux révélation, c’était bien un mangaka ?

PS: Super!!!!! Merci pour l'info Hunk :))
Image
phoenix2017
New Challenger
Messages : 35
Inscription : 13 oct. 2014, 22:04

Je ne vais pas trop m'attarder. Voici mon ressenti. Il y a un peu de spoilers, j'ai essayé d'en mettre le moins possible.

Globalement pour moi, ce RE2R est une pure réussite.

J'ai adoré retrouver beaucoup de choses de 1998, mais transformées. Tout au long du jeu, on sent 1998, partout, mais ce n'est qu'un feeling, tout est à re-explorer et re-découvrir. On gros ils ont démonté tous les éléments de 1998, ils ont donné un grand coup de pied pour tous les mélanger, et de là, ils ont tout reconstruit en ajoutant au passage de nouveaux éléments.
Connaitre par coeur le jeu de 1998 et ses enigmes notamment ne sert pas vraiment à résoudre celles de RE2R, mais donne souvent une intuition. Je trouve que Capcom a vraiment super bien géré ce phénomène, sur toute la longueur du jeu. On dirait qu'on est en 1998, mais en fait, non. C'est très bizarre en fait la sensation que ca fait; mais c'est très agréable aussi de noter toutes les petites différences (et tous les points communs). Une alchimie complexe, mais totalement gérée.

Un exemple est la statut du RPD : on reste dans le même esprit (elle va s'ouvrir et servir à quelque chose), mais ca s'arrête là (elle ne sert pas à obtenir une clé, et elle supporte toujours un médaillon rond, enfin, 3 pour etre exact dans le remake). Idem pour les clés du RPD, quelle intelligence d'avoir tout changé comme ça, jusqu'au fait de faire en sorte qu'on ait plus besoin des 4 clés pour finir le jeu. Qu'est ce que ca m'a fait galéré ça :-D J'avais trop 1998 en tête (mais elle est où cette quatrième clé ??).

Les scénarios croisés aussi, par exemple Léon qui rencontre Claire au début. C'est comme en 1998, à savoir c'est bien Léon A qui croise Claire B (et inversement). Là encore Capcom a gardé le même esprit qu'en 1998, mais les persos ne se croisent plus au même endroit, ni au même moment.

La puissance des animations, des graphismes et de l'ambiance sonore est juste à couper le souffle. C'est totalement bluffant, vraiment très très impressionnant (je joue en quasi 4K comme résolution). Plein de petits détails viennent renforcer l'immersion et l'impression de réalisme. Par exemple exploser la tête d'un zombie alors que celui-ci est très proche et se jette sur nous de face, fera que notre perso va recevoir le corps du zombi sans tête dans les bras, et il va alors accompagner sa chute au sol de manière extrêmement réaliste. Ce genre de détails, travaillés, soignés, fins , sont surprenants. Quel travail .... Oui il faut bien des années pour mettre au point ce genre d'animation, il n'y a aucun doute à ressentir les efforts énormes qui ont été investis dans le visuel, le sonore et la création de cette ambiance. C'est net.

Les portes. Tout le monde sait qu'en 1998 le système chargeait la séquence suivante alors que l'animation du passage d'une porte était en cours. Plus tard (notament sur GameCube), la console était plus puissante et chargeait plus vite, et ils avaient ajouté du coup le fait de pouvoir zapper la séquence de la porte (en appuyant sur start).
Là dans RE2R, les portes sont des vraies portes, le jeu n'ayant plus besoin de charger la zone graphique derrière.
On se retrouve ici encore avec un réalisme extrême, les lumières passant les portes lorsqu'elles sont ouvertes ou entre-ouvertes, et des zombies qui peuvent taper et franchir les portes.

La fin, et la croisée complexe des scenarios (Claire/Léon) qu'elle engendrait en 1998 est là encore bouleversée, mais dans un esprit très ressemblant.

Autre sujet, mais. Vous avez vu la vitesse phénoménale à laquelle le jeu charge ?
C'est dingue. Je lance le jeu, et je suis dans ma partie, chargée, 12 secondes après. Montre en main. C'est vraiment fou.

Franchement j'ai du mal à trouver de quoi critiquer.
Aller, le Tyran qui dès qu'on passe une porte qui lui est interdite fait demi-tour tout de suite : pas hyper réaliste (mais en même temps, s'il squattait devant ....).
Les quelques bugs (rares) qui crashent le jeu, du temps qu'on trouve son équilibre pour sa machine. Les réglages sont très fins, et on peut rapidement jouer avec pour être à l'équilibre.
Avatar de l’utilisateur
cerberus
Survivor
Messages : 817
Inscription : 27 nov. 2003, 18:44
Localisation : Au bout de mon mégot dans le 987

Hunk a écrit : Ah parce que Capcom a déjà eu des scénaristes sur un Resident Evil ? :dent :lol :p
Je plussoie
Image
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2611
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

Hunk a écrit : Ah parce que Capcom a déjà eu des scénaristes sur un Resident Evil ? :dent :lol :p
Blague à part, et Gemini qui est encore plus un maboule du lore RE que moi pourra en témoigner aussi, la série a toujours fait attention à respecter les infos des jeux précédents dans les moindres détails. Ils faisaient véritablement attention à ne pas contredire des informations de background d'un épisode à l'autre. Alors il y avait du rafistolage ça et là, en particulier concernant Wesker, mais il n'y avait que très peu de retcons.

Depuis RE7, ils semblent commencer à s'en foutre avec la nouvelle Umbrella créée en 2007 par exemple. Pas nécessairement contradictoire avec les anciens jeux mais on sent bien que ça s'insère très mal dans la série.

Et avec RE2 c'est le festival. Le background complet de certains personnages a changé. Ada n'a plus grand chose à voir avec le personnage d'origine par exemple.

Alors beaucoup de fans ne jouent pas à RE pour son scénario peut-être, mais s'il y a bien quelque chose que j'appréciais dans cette série c'est la constance et la cohérence de son univers. Certains vont me rire au nez en disant ça, mais c'est le cas quand on s'investit beaucoup dans l'histoire à travers les documents, interviews, guides et bonnes traductions (car les traductions des textes japonais sont souvent incorrectes dans cette série). À défaut d'avoir une histoire qui vole haut, ce serait dommage de perdre au moins cette qualité de constance.
Avatar de l’utilisateur
Sly
Staff // Traducteur
Messages : 3502
Inscription : 27 nov. 2003, 20:53
Gamertag : le vrai Sly
Playstation Network ID : Slyohazard
Localisation : Chambéry (73)

Comme je n'ai pas encore eu le temps d'attaquer le scénario bis, je n'ai que survolé vos posts. Je reviendrai lire tout ça à tête reposée plus tard. Mais en attendant, comme j'ai fini l'aventure de Leon et que je vois que vous parlez des incohérences de l'histoire, je me permets de mettre mon grain de sel, quitte à répéter peut-être ce que d'autres ont pu dire (si c'est le cas je m'en excuse par avance).

Quand RE2 a été annoncé en 2015, le mot "remake" a été lâché. Silence radio pendant presque trois ans, jusqu'à sa présentation officielle, et là le discours des développeurs change : il ne s'agit pas selon eux d'un remake, mais d'une réinvention/réimagination/relecture. Bref, du charabia pour embrouiller, me disais-je, voire de la branlette de créateurs en manque de reconnaissance, si je voulais être méchant.

Mais plus j'avançais dans ma partie, plus je comprenais la nuance. En effet, le jeu n'est pas un remake. Ou pour être plus précis, son objectif n'est pas du tout le même que celui visé à l'époque par le remake de RE1, qui se voulait la version ultime et définitive de l'épisode fondateur de la série, rajoutant des pans de l'intrigue qui avaient été laissés de côté et jetant des ponts vers les épisodes suivants, afin de former un tout cohérent et homogène (ce qui était un peu raté vu la mise de côté presque totale de REØ, mais passons - après tout, il est sorti après, et puis c'est du passé tout ça :dent ). Nombreux sont ceux qui pensent d'ailleurs que ce remake annule et remplace la version d'origine. C'est compréhensible, mais les puristes savent que plutôt que de la remplacer, cette version la complète et l'enrichit, sans la rendre obsolète pour autant.

Le cas de RE2 est tout autre. Si RE1R avait opéré quelques changements mineurs tels que l'ajout de Kevin Dooley, RE2R réécrit tous ses personnages et situations de fond en comble. On garde des éléments reconnaissables, et on change tout le reste, de sorte qu'on a l'impression de ne plus avoir la même intrigue en face de nous. À l'opposé total de RE1R, RE2R s'attache à briser tout lien avec les autres épisodes de la série, au point qu'un néophyte pourrait facilement croire que le jeu est un reboot de la série, s'il n'y avait pas le 2 dans le titre. Le résumé du 1 dans l'intro ? Disparu. L'exposé de Marvin ? Il est devenu amnésique. Le lien entre Ada et John ? Envolé. Le bureau du STARS, haut-lieu du fan service, ressemble à n'importe quel autre bureau. Seules la veste de Chris et la trousse de soins de Rebecca rappellent vaguement aux fans qu'on est bien dans le bureau du STARS. Même la photo de ses membres est réduite à une simple texture qu'on ne peut examiner.

Cette version aurait été l'occasion idéale pour approfondir certains points obscurs, comme la survie d'Ada et ses relations avec Simmons et Wesker à l'époque. Des clins d’œil faciles à insérer, comme un cadavre d'UBCS, un document qui parlerait de Sergei Vladimir ou une porte inaccessible dans le labo avec "UMF013" marqué dessus, auraient contribué à donner l'impression que "tout est lié". Mais ce n'est pas le cas, c'est même tout l'inverse.

On pourrait expliquer cette bizarrerie par le fait que le jeu s'adresse à nouveau public, pas aux vieux de la vieille qui s'amuseront au jeu des différences. Sauf que la narration décousue et peu claire (sans jeu de mot), le retrait de scènes d'exposition importantes et l'absence de documents réellement informatifs donnent le sentiment que le joueur est censé être déjà au courant de tout, et qu'après tout, on va pas s'enquiquiner à tout réexpliquer.

Du coup, je pose la question : à qui s'adresse réellement RE2 2019 ? Je n'ai pas de réponse.

Cela étant dit, en tant que jeu et en tant que Resident Evil, c'est une totale réussite. En terme de gameplay, d'atmosphère et de mise en scène, c'est exactement que j'attends de la série. C'est un régal à jouer, les cinématiques sont à tomber (il en aurait fallu d'ailleurs bien plus :'7 ), et on en a pour son argent. Simplement, il ne s'agit pas de la version définitive de RE2. C'est une relecture qui, j'ose la comparaison, n'a pas plus de valeur que Memories of a Lost City au niveau du canon, au même titre que Mansion Incident par rapport à RE1R. Considéré en tant que tel, je trouve que ça passe mieux, et je pense (et j'espère) que c'est ce que les développeurs voulaient dire en parlant de "réinvention".
Avatar de l’utilisateur
Wesker
Extreme Survivor
Messages : 1277
Inscription : 27 nov. 2003, 20:33
Localisation : CA, USA
Contact :

Sly a écrit : Du coup, je pose la question : à qui s'adresse réellement RE2 2019 ? Je n'ai pas de réponse.
Entièrement d'accord avec ton analyse et cette conclusion.
La Caverne du French Geek :
ma page Facebook et ma page Youtube
Avatar de l’utilisateur
Ruvik
Rookie
Messages : 227
Inscription : 20 janv. 2015, 23:22
Playstation Network ID : Silencious_gamer
Localisation : 66

RikWeaN a écrit :Capcom compte peut être utiliser ce remake comme un 'soft reboot' ou une nouvelle continuité, car même si les évènements restent globablement fidèles au jeu d'origine, il y a quand même quelques changements assez flagrants, en particulier concernant le relationel des persos.
Je me dis plus ou moins la même chose. La relation entre les personnages a un peu changé, c'est vrai. Mais peut-être pas au point de justifier la création d'une nouvelle continuité. Cela dit, vu leur volonté de s'orienter vers une mise en scène et un univers plus réaliste, je verrais bien Capcom créer une continuité alternative qui conserverait certains points cruciaux tout en proposant une vision différente de ce qui se passe dans l'intervalle post-Code Veronica et pre-RE7. Et franchement, ça ne me dérangerait absolument pas ! Plus j'y réfléchis, plus je trouve que certaines choses sont ridicules (aussi bien scénaristiquement que dans la mise en scène avec cette manie du "toujours plus").
Hunk a écrit :Ah parce que Capcom a déjà eu des scénaristes sur un Resident Evil ?
C'était ironique ? :p Sans Iwao et Sugimura la série aurait été bien moins inspirée quand même. Beaucoup de gens disent qu'elle a un côté nanardesque, pourtant avoir des histoires et mises en scène simples n'est pas synonyme de cela. Le lore a toujours était riche et bien travaillé en plus. Seulement le doublage des premiers jeux pouvait laisser à désirer. Je dirais plutôt qu'avoir voulu rendre les histoires plus complexes est en partie ce qui a fini par donner un côté ultra cliché et nanardesque à la franchise.

Sly, ton analyse est très pertinente ! Outre les omissions, c'est dommage de voir qu'ils sont passés à côté l'opportunité de faire des clins d’œil bien placés pour lier davantage les opus entre eux... Cela dit je ne suis pas d'accord avec ce que certaines personnes disent (pas forcément ici) à propos des retcons. Certains sont contradictoires ou créent des plotholes mais d'autres gomment des défauts du jeu original.
Je pense entre autres à la couverture d'Ada ou au fait que Leon soit bien moins naïf.
Au fait, l'un des combats boss vers la fin de la campagne de Leon ne vous rappelle pas
le combat contre le T-103 dans l'avant-dernier chapitre d'Operation Raccoon City ? :lol
Flock off, feather face!
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1735
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

Grem a écrit :Blague à part, et Gemini qui est encore plus un maboule du lore RE que moi pourra en témoigner aussi, la série a toujours fait attention à respecter les infos des jeux précédents dans les moindres détails.
Pour moi le problème de Biohazard à propos de son scénario n'est pas son lore mais plutôt son exécution dans l'ensemble de la série. Capcom a la fâcheuse habitude d'introduire des intrigues importante dans la série principale pour ensuite poursuivre le reste dans des spinoffs.

Pour bien comprendre l'histoire de la série il faut jouer certains épisodes dans un ordre précis entre les opus numéroté.

Genre,
-Ce que Umbrella a fait avec le virus-G après RE2 expliquer dans un spinoff (Dead Aim)
-La destruction d'Umbrella est vécu dans un spinoff (Umbrella Chronicles)
-Alex Wesker est introduit dans RE5 mais est utilisé dans un spinoff (Revelations 2)
-Même une rumeur indique que la suite de Resident Evil 7 serait fait en en tant que spinoff... :/

Certains nouveaux venus peuvent finir confus si ils se tapent seulement les épisodes numéroté dans leur découverte de la série. Et encore pire si ils accordent une grande importance au scénario de la saga.
''His story comes to a close.''
Resident Evil VIIIage
phoenix2017
New Challenger
Messages : 35
Inscription : 13 oct. 2014, 22:04

Pour ceux qui veulent tenter l'aventure du Remake en vue FPS :
Avatar de l’utilisateur
Ada
Staff // Webmaster
Messages : 5794
Inscription : 27 nov. 2003, 17:11
Localisation : 94
Contact :

C'est vrai ce que tu dis Sly, on dirait qu'ils se sont appliqués à gommer minutieusement tous les liens avec les autres épisodes. Peut-être qu'ils voulaient rendre le jeu totalement accessible et compréhensible pour de jeunes joueurs ou ceux qui ne connaissent pas la série ou l'épisode original. C'est fort regrettable pour nous, en tout cas. Personnellement j'espérais voir les liens enrichis, au contraire, avec davantage de documents, dialogues, mises en scène... Ils ont fait tout le contraire de ce que j'espérais :/ D'un côté ils nous rajoutent des personnages d'Outbreak dans le commissariat et de l'autre ils virent les liens avec RE1, c'est un peu bizarre.
Là où on est gâtés c'est au niveau du remaniement ingénieux du parcours et des énigmes, et de l'utilisation différente d'objets que nous connaissons bien, c'est très réussi.
Mais pour l'histoire... Je me demande que penser de la lettre de Chris qu'on trouve dans l'armurerie du bureau du S.T.A.R.S, par exemple. C'était le journal de Chris qui lançait Code Veronica, là Claire ne peut strictement rien tirer de la lettre de son frère.

Je déplore également la disparition des textes qui apparaissaient dans l'original quand on cliquait sur les décors, là plus aucune information ne nous est communiquée par ce biais, pourtant ça contribuait bien à l'ambiance et ça ajoutait des détails intéressants, parfois.

Je viens de terminer Leon 1, j'ai fait mieux que lors de mes deux runs précédents (9h30 et 7h30 environ ; cette fois-ci 4h30). Je me repère de mieux en mieux dans les égouts, ça va mieux que lors de ma première partie.
Comme dans Leon 2 (que j'avais fait juste avant), il me restait la manivelle rouge dans mon inventaire à la fin du jeu, sans coche m'indiquant que j'avais épuisé toutes ses utilisations. Qu'est-ce que j'ai oublié ? Je n'avais pas eu le cas dans Claire 1.

Globalement pas de grande différence entre Leon 2 et Leon 1, à part le début dans le commissariat, et le fait qu'il n'affronte pas Birkin dans le train, sinon tout le reste me semble identique (j'ai zappé certaines cinématiques cela dit), super, quoi...

Je m'interroge de plus en plus sur les choix bizarres/décevants de Capcom pour ce remake, franchement.

phoenix2017, moi je trouve ça long (sur PS4). Tu es sur quel support pour que ça charge aussi vite ?

Bizarre que le guide japonais annoncé dans les news sorte si longtemps après le jeu. D'habitude c'est beaucoup plus rapide.

En ce qui concerne les musiques je n'ai pas le DLC de l'OST du jeu original donc je joue avec les musiques du remake. Le peu de musiques audibles et marquantes se trouve à la fin du jeu, le reste c'est totalement anecdotique vu qu'on entend surtout les bruitages ambiants plus que de la musique. Je ne suis pas très fan de ce choix évidemment mais les musiques de 1998 ont un côté vieillot malgré tout. J'avais vu ce que ça rendait dans une vidéo y'a quelques semaines, c'est pas mal mais vraiment réservé, à mon sens, aux nostalgiques de l'original.

Je ne sais plus qui disait qu'ils avaient transformé Birkin en "vieux sale" mais c'est totalement ça :lol On est loin du Birkin montré dans REØ, que ce soit au niveau de l'attitude, du physique ou du reste. Après, comparé à RE2 98, je ne trouve pas qu'il soit moins mis en avant, le traitement réservé à son histoire me semble assez équivalent en termes de contenu. Juste, je n'ai pas apprécié que la scène où il s'injecte le virus G soit montrée sous forme de vidéos filmées à l'épaule plutôt que sous forme de cinématique épique comme dans l'original avec une super musique. Mais le reste, on le comprend très bien dans le remake, je trouve.

Je suis d'accord avec toi Wesker concernant Ada : elle est nulle à chier, sans intérêt. Entre l'accoutrement ridicule avec les lunettes de soleil en pleine nuit et son attitude inutilement détestable et arrogante avec Leon au début, ça commencé mal ; mais la suite n'est guère mieux, même si elle est soudainement moins antipathique après que Leon se soit pris une balle pour la protéger. On n'apprend strictement rien sur elle, aucun lien avec Wesker, que dalle, y'a aucune phase jouable où Leon et Ada combattent ensemble contrairement à l'original, ils ne font que marcher côte à côte lors de certains passages calmes en échangeant des dialogues, c'est tout.
S'ils ne sortent aucun DLC scénarisé avec Ada, ce qui est probable car ils ont prévenu qu'il n'y aurait aucun DLC scénarisé tout court, y'aura vraiment rien pour rattraper ça. Ce qu'ils on fait du personnage est une déception, en ce qui me concerne. Mais je commence à avoir l'habitude ; il n'y a eu véritablement que dans Separate Ways que j'ai aimé le traitement réservé à Ada, elle me gonfle dans quasiment tous les autres jeux où elle apparaît.

Je trouve tout comme toi regrettable que lorsqu'un zombie allongé s'accroche au personnage, celui-ci ne lui écrase plus la tête comme c'était le cas auparavant. De façon générale, l'espèce d'impuissance des personnages face aux zombies lorsqu'ils n'ont pas de defense items est globalement, pour moi, assez énervant, surtout que les zombies sont ridiculement résistants et refusent souvent de crever, même après 648564 balles. Combien de fois je m'entends prononcer la phrase "il faut crever maintenant mon vieux, c'est bon là" en jouant à ce jeu :lol

En revanche je ne partage pas ton opinion concernant les allers-retours que je trouve tout à fait raisonnables dans ce type d'exploration, c'est au contraire plutôt bien fait.
Wesker a écrit :ce que les joueurs déplorent, c'est le manque d'information concernant la raison du crash. Dans l'original, un policier à tete d'Irons ( :wink ) se faisait tuer par 2 zombies et dans le feu de l'action, mitraillait l'hélico. Dans le remake, on ne sait pas le pourquoi du comment... Idem pour l'arrivée de Mr X, ou comment le héros arrive à atteindre le RPD dans le scénario B (quoique ce soit moins gênant dans ce dernier cas).
Oui, c'est complètement naze cette absence de mise en scène, ça donne vraiment l'impression qu'ils n'avaient pas le temps ou pas le budget, enfin je trouve ça autant surprenant que décevant.
phoenix2017
New Challenger
Messages : 35
Inscription : 13 oct. 2014, 22:04

Ada a écrit :phoenix2017, moi je trouve ça long (sur PS4). Tu es sur quel support pour que ça charge aussi vite ?
Je suis sur PC, mais .... un bon PC de gamer quoi , qui doit valoir environ 10 PS4 je dirai en terme de puissance :-D
Avatar de l’utilisateur
Grem
Extreme Survivor
Messages : 2611
Inscription : 15 févr. 2004, 01:40
Localisation : Brest

Ada a écrit :Je me demande que penser de la lettre de Chris qu'on trouve dans l'armurerie du bureau du S.T.A.R.S, par exemple. C'était le journal de Chris qui lançait Code Veronica, là Claire ne peut strictement rien tirer de la lettre de son frère.
Je trouve ça chelou aussi. Bon, déjà, c'est évident que Chris raconte des conneries (Chris sexué et puis quoi encore :lol ). Le background du S.T.A.R.S après RE1 a visiblement changé.
En gros, on est obligé de partir du principe que le S.T.A.R.S savait déjà qu'Irons était un pourri tout de suite après RE1 et qu'ils ont redoublé de prudence dans leur enquête sur Umbrella. Au lieu de raconter à tout le monde ce qu'il s'était passé dans le manoir, ils ont fait profil bas pour éviter qu'Irons vienne freiner leur enquête. Claire relève bien que ce que raconte Chris dans la lettre ne lui ressemble pas du tout. Etant concentrée sur sa survie, elle ne semble plus trop s'inquiéter de son frère durant le reste du jeu mais rien ne l'empêche de repartir sur sa trace après les événements de RE2. Ce que je me dis, c'est que Claire a du essayer de contacter Jill et/ou Barry après l'incident de Raccoon. Ils ont du lui expliquer la situation et là Claire a du flipper pour Chris et repartir à sa recherche.

Sinon en parlant des changements par rapport à l'original, personne est déçu pour Ben ?
Je le trouve super réussi dans le Remake, il est bien joué et assez marrant (Hello human ! :lol ). J'aime bien son nouveau design aussi. Alors que je m'en contrefichais de ce perso dans l'original. Du coup, c'est vraiment dommage de le faire crever après une seule scène comme ça, y avait du potentiel je trouve.
Avatar de l’utilisateur
Wesker
Extreme Survivor
Messages : 1277
Inscription : 27 nov. 2003, 20:33
Localisation : CA, USA
Contact :

Ada a écrit : En revanche je ne partage pas ton opinion concernant les allers-retours que je trouve tout à fait raisonnables dans ce type d'exploration, c'est au contraire plutôt bien fait.
J'ai beaucoup aimé ces aller-retour également (que serait un RE sans gestion d'inventaire et aller-retour ? :wink ) mais je parlais ici des nouveaux fans (ceux qui sont venus avec RE4 et les suivants) qui n'ont pas l'habitude de ce genre de gameplay et qui pourraient êtres rebutés.
Grem a écrit :Sinon en parlant des changements par rapport à l'original, personne est déçu pour Ben ?
Tout à fait, c'est ce que j'indique dans mon texte : dans l'original, Capcom introduisait Ben au joueur, nous faisait accomplir une mission, puis le tuait dans la scène suivante. On avait un tout petit peu le temps de s'attacher à lui.
Dans ce remake, c'est complètement ridicule de le presenter et de le tuer dans la meme scene, le personnage perd complètement de son importance. Et tout comme toi, j'avais pourtant beaucoup apprécié sa nouvelle personnalité dans le Remake... mais Ben, Kendo et Williams (ou tout au moins, leur personnalité) sont vraiment sous-exploité dans le Remake :darkness
La Caverne du French Geek :
ma page Facebook et ma page Youtube
Avatar de l’utilisateur
Patrick
Extreme Survivor
Messages : 1735
Inscription : 09 mars 2004, 22:38
Gamertag : Wesker010484
Playstation Network ID : Wesker_010484
Localisation : Québec, Canada

Ada a écrit :Je suis d'accord avec toi Wesker concernant Ada : elle est nulle à chier, sans intérêt.
Pour moi ça été l'éffet inverse. Je n'étais pas un fan de son personnage depuis le début. J'ai tellement kiffé son redesign que Capcom a réussi à faire d'elle l'un de mes personnages favoris de la saga. :love Je trouvais ses retour sans intérêt si Leon était pas de la partie. À présent je souhaite la voire tenir le gros rôle dans un titre comme dans un Revelations 3 par exemple. :))
Ada a écrit :On n'apprend strictement rien sur elle, aucun lien avec Wesker,
Le moment ou elle parle avec son supérieur dans la radio on peut en déduire qu'il s'agit probablement de Wesker. ;)

Mais j'aurais aimer qu'ils fassent un remake du scénario Death's Door en scénario bonus ou en futur DLC. :'((
Ada a écrit : y'a aucune phase jouable où Leon et Ada combattent ensemble contrairement à l'original, ils ne font que marcher côte à côte
C'est un peu dommage, oui. :((
Grem a écrit :Bon, déjà, c'est évident que Chris raconte des conneries (Chris sexué et puis quoi encore :lol ).
Oui Chris n'est peut-être pas un charmeur comme Leon mais si on se fie sur l'un des TV spot live-action de RE5 il aime passé du bon temps avec des jolies filles pendant ses temps libres. Il a quand même seulement 25 ans en 1998. :wink
Grem a écrit :Etant concentrée sur sa survie, elle ne semble plus trop s'inquiéter de son frère durant le reste du jeu mais rien ne l'empêche de repartir sur sa trace après les événements de RE2. Ce que je me dis, c'est que Claire a du essayer de contacter Jill et/ou Barry après l'incident de Raccoon.
C'est possible. Comme plusieurs rumeurs indiquent que le remake de RE3 est imminent peut-être que plusieurs trait scénaristique omis dans le remake de RE2 sera présent dans ce remake. Il y a aura peut-être le journal de Chris et la mention de ce que les survivants du STARS on éssayer de faire dans leur lutte contre Umbrella après l'incident du manoir mais avant le départ de Chris. Après tous RE3 fesait plus suite directe à RE1 que RE2.
phoenix2017 a écrit :Je suis sur PC, mais .... un bon PC de gamer quoi , qui doit valoir environ 10 PS4 je dirai en terme de puissance :-D
Ah la grande arrogance des gamers pro PC :kick :p :dent

Dans mon cas ma PS4 pro s'en sort bien avec le jeu donc les temps de chargement de me gave pas vraiment.
Dernière modification par Patrick le 07 févr. 2019, 06:00, modifié 2 fois.
''His story comes to a close.''
Resident Evil VIIIage
Avatar de l’utilisateur
Iceweb38
Staff // Newsmaker
Messages : 2886
Inscription : 03 avr. 2009, 17:24
Localisation : Merignac (33)

Perso, j'aime beaucoup l'idée de la lettre "codée" que Chris envoie à ses camarades plutôt qu'un journal intime, c'est beaucoup plus crédible je trouve.
Parce que bon, un mec de 25 ans qui déballe ses états d'âme son enquête sur Umbrella dans un journal intime à la vue de tout le monde, on peinerait à y croire en 2019 :lol5

Dans le journal, il indique aussi qu'il va en Europe. ça n'avançait pas plus Claire mais elle a sans doute fait des recherches de son côté et a pensé qu'elle trouverait des infos au QG d'Umbrella de Paris.
Image
phoenix2017
New Challenger
Messages : 35
Inscription : 13 oct. 2014, 22:04

Patrick a écrit :Ah la grande arrogance des gamers pro PC :kick :p :dent
Ah je sais pas on m'interpelle sur mon temps de chargement du jeu, depuis le clic du lancement, au contrôle du personnage (entre 10 et 12sec). J'explique donc le pourquoi ^^

Sinon j'avoue aussi que pour Ben, c'est un peu dommage de le tuer direct.
Quant à Ada, bah.... C'est pas si mal son histoire dans ce remake. Un peu différent de 1998, mais toujours aussi mystérieuse ^^
Avatar de l’utilisateur
Trebla Reksew
Survivor
Messages : 784
Inscription : 28 nov. 2003, 12:47
Localisation : Avignon (cité des Papes)

J'ai besoin de votre aide, donc une petite question :p
Dans les égouts, j'ai trouvé une seule cassette vidéo que j'ai pu visionner avec le magnétoscope qui se trouve dans la salle de sauvegarde des égouts. J'ai totalement terminé les égouts. Je m’apprête à prendre le téléphérique avec Ada. Or si je consulte la carte, cette salle reste en rouge. Est-ce à dire qu'il y avait une autre cassette vidéo à trouver dans les égouts ?
Trebla Reksew, fan de la toute première heure ...
Avatar de l’utilisateur
Clyde
Survivor
Messages : 650
Inscription : 01 mars 2004, 00:39
Localisation : Grenoble

Tu as tout simplement loupé un objet ou un document, il n'y a qu'une cassette vidéo à récupérer dans les égouts.
Avatar de l’utilisateur
Trebla Reksew
Survivor
Messages : 784
Inscription : 28 nov. 2003, 12:47
Localisation : Avignon (cité des Papes)

Oui tu as sans doute raison ;)
Trebla Reksew, fan de la toute première heure ...
ritalman
Extreme Survivor
Messages : 1450
Inscription : 12 janv. 2005, 09:49
Gamertag : WilliWaller
Playstation Network ID : williwaller_bis
Localisation : Antony, France
Contact :

La map a l'air de bugger dans cette pièce. Si tu prends toutes les pièces d'échec et que tu les balances dans le coffre, ca devient bleu.
GamerTag : WilliWaller / PSN : williwaller_bis
Avatar de l’utilisateur
Trebla Reksew
Survivor
Messages : 784
Inscription : 28 nov. 2003, 12:47
Localisation : Avignon (cité des Papes)

Bien vu ;) L'explication me semble correcte pour la couleur de la map qui reste rouge. Il me semblait bien avoir récupéré la totalité des items :lol
Trebla Reksew, fan de la toute première heure ...
ritalman
Extreme Survivor
Messages : 1450
Inscription : 12 janv. 2005, 09:49
Gamertag : WilliWaller
Playstation Network ID : williwaller_bis
Localisation : Antony, France
Contact :

Sinon, la question la plus importante....
Leon ne dit jamais "Ada, wait!"? pas vu dans Leon A en tout cas. C'est un sacrilège quand même.
GamerTag : WilliWaller / PSN : williwaller_bis
Répondre