Suivez Nous
Biohazard France sur FacebookBiohazard France sur TwitterBiohazard France sur YoutubeBiohazard France sur Google+
Tests

THE MERCENARIES 3D

RESIDENT EVIL REVELATIONS

OPERATION RACCOON CITY

RESIDENT EVIL 6

RE HD REMASTER NEW!

Salons/Evénements

E3 2002

E3 2003

E3 2008 : DEMO RE5

E3 2011 : DEMO REORC

E3 2012 : DEMO RE6

ECTS 2002

ECTS 2003

GAME DEVELOPERS 2005

GAMESCOM 2012 : RE6

JAPAN EXPO 2004

JAPAN EXPO 2009

MICROMANIA 2002

MICROMANIA 2007

MICROMANIA 2009

SONY DREAMWORLD 2003

TOKYO GAMESHOW 2004

TOKYO GAMESHOW 2007

PREVIEW REORC

PREVIEW RESIDENT EVIL 6

PREVIEW MODES BONUS RE6

Jeux

BIOHAZARD Ø AU JAPON

BIRTH OF BIOHAZARD

BIO REMAKE CG MOVIE

BIOHAZARD 2 FIGURE VIDEO

BIOHAZARD 4 MAKING OF

LES SECRETS DE CAPCOM

LES COULISSES DE RESIDENT EVIL 5

THE ART OF RESIDENT EVIL 5

RE5 AUDIO COMMENTARY

RE OUTBREAK RETROSPECTIVE

REVELATIONS PREVIEW

RE REVELATIONS : LA SOLUCE

MAKING OF REORC

DEMO RESIDENT EVIL 6

Interviews

INTERVIEW JUN TAKEUCHI

INTERVIEW MASACHIKA KAWATA

Films CG

BIOHAZARD 4D EXECUTER

RESIDENT EVIL DEGENERATION

RE DEGENERATION MAKING OF

ABOUT RE DEGENERATION

MAKING-OF RE DAMNATION

Autres

ROMANOPS 2003

GEORGE ROMERO VIDEOS

BIOHAZARD S.E.T.

BIOHAZARD NIGHTMARE

ZOMBIE SURVIVAL GUIDE

Biohazard France

MEDIAS

ANNIVERSAIRE 2012

ANNIVERSAIRE 2011

ANNIVERSAIRE 2007

ANNIVERSAIRE 2006

ANNIVERSAIRE 2005

ANNIVERSAIRE 2004

ANNIVERSAIRE 2003

Dernières Discussions
Image de la Semaine
Image de la semaine
RESIDENT EVIL CODE:VERONICA
Actualités par Titre

Toutes les actualités

Resident Evil HD Remaster

Resident Evil 4

Resident Evil 5

Resident Evil 6

Resident Evil Revelations 3DS

Resident Evil Revelations Unveiled

Resident Evil Revelations 2

Outbreak File #1

Outbreak File #2

Operation Raccoon City

The Umbrella Chronicles

The Darkside Chronicles

The Mercenaries 3D

Degeneration (Movie)

Damnation (Movie)

Prochaines Sorties
Resident Evil HD

RESIDENT EVIL HD REMASTER

Support PS3 - PS4 - X360 - Xbox One - PC
JAPON 27 novembre 2014
USA 20 janvier 2015
EUROPE 20 janvier 2015
Resident Evil REVELATIONS 2

RESIDENT EVIL REVELATIONS 2

Support PS3 - PS4 - PS Vita - X360 - Xbox One - PC
JAPON 25 février 2015
USA 25 février 2015
EUROPE 25 février 2015
Recommandez Nous
Soutenez Nous
Partenaires

Biohazard.bz

Biohaze

Resident Evil Center

REVIL

Resident Evil RPG

The Fear Heaven

residentevilturk

Resident Evil Database

Resident Evil FR

Les autres Survival-Horror

Zombies World

Games Wave

Zero yen media

Jeux Zombie

Contactez-nous pour devenir partenaire.

Le mode coop local en beta sur Steam pour Revelations 2

Si vous avez suivi l'actualité sur Resident Evil : Revelations 2, vous n'êtes pas sans savoir que l'absence signalée tardivement du mode coopératif local sur la version PC de Resident Evil : Revelations 2 n'avait pas été particulièrement bien reçu par certains.

Après des excuses présentées par Capcom, l'éditeur propose aujourd'hui en beta un patch intégrant finalement cette fonctionnalité.
Capcom détaille toute la procédure d'utilisation à suivre scrupuleusement dans son billet, notamment le fait de faire une copie de votre sauvegarde du jeu par précaution.

N'hésitez pas à faire part de vos retours sur ce patch dans l'article Steam en commentaire.
Posté le 03/03/2015 à 13:13 par Iceweb38 dans RESIDENT EVIL REVELATIONS 2

Leon S. Kennedy dans le mode Commando de REVELATIONS 2

Après Jill Valentine, c'est au tour de mister Scott Kennedy de rejoindre le casting du mode Commando de Resident Evil : Revelations 2 en compagnie de Pedro et Gabe, les 2 collègues de Claire et Moira avec qui elles vont coopérer pour tenter de s'échapper de l'île.
Tous ces personnages seront disponibles dans l'épisode 2 qui sort cette semaine.

   

Source: Capcom-Unity
Posté le 03/03/2015 à 9:44 par Iceweb38 dans RESIDENT EVIL REVELATIONS 2

RESIDENT EVIL REVELATIONS 2 : BIO TV N°5

Aujourd'hui c'est à la branche musicale CAP STONE de parler de son travail sur le titre Resident Evil Revelations 2.
Malheureusement, sans sous-titres, il nous est difficile de comprendre leurs propos...

Posté le 02/03/2015 à 9:57 par Hunk dans RESIDENT EVIL REVELATIONS 2

RESIDENT EVIL REVELATIONS 2 : Test de l'épisode 1

 


Episode 1 : La colonie pénitentiaire


Pour ce test de Resident Evil Revelations 2, J’avais le choix de vous proposer un article à la sortie de chaque épisode ou un test plus global lorsque le 4ème et dernier épisode, ainsi que les épisodes supplémentaires seraient parus en mars.

J’ai fait le choix de la revue hebdomadaire, car il m’est est apparu important de comparer le traitement réservé par Capcom à chaque épisode, que ce soit au niveau du scénario, du bestiaire, des lieux visités, des personnages rencontrés et bien sûr des cliffhangers qui ponctueront la fin de chaque épisode.

  


Car c'est bien là la grande nouveauté pour ce RESIDENT EVIL, il vous faudra patienter durement une semaine entre chaque épisode, pour connaître la suite des aventures de Claire Redfield / Moira Burton d'un côté et de Barry Burton / Natalia Korda de l'autre.

Ce n'est un secret pour personne à présent, l'histoire démarre en compagnie de Claire et de Moira invitées à une fête de l'ONG Terra Save qui va être le théâtre de leur enlèvement pour le moins musclé.

 


Claire se réveille dans une cellule pour retrouver très rapidement Moira enfermée dans une autre. On se doute, vu le titre de l'épisode, qu'il va falloir se frayer un chemin à travers ce lieu glauque jusqu'à se trouver une sortie vers d'autres horizons, pas forcément plus enchanteurs.

   


La bonne surprise de ce 1er épisode vient du fait que les lieux visités dans cette prison le seront avec les deux binômes pour des actions différentes à des moments différents de l'aventure, on ne vous en dit pas plus. Barry Burton étant lui, à la recherche de sa fille Moira mais tombe sur une petite fille dès le pied posé sur l’île.

  


La façon d'aborder ce chapitre est aussi différent car si globalement les personnages de soutien (Moira et Natalia) se résumeront à être utilisés pour trouver des items visibles ou cachés, vous soigner en cas de danger ou à progresser vers des zones inaccessibles autrement, la différence d'utilisation est plus notable entre Claire et Barry. Claire sera moins lourdement armée que Barry pour ses rencontres affligeantes et horribles.

  


Parlons un peu de cet aspect horrifique du titre : l'ambiance oppressante est ici parfaitement retranscrite à l'écran. Les décors sont crades, les quelques rencontres dramatiques, et les ennemis (affligés, Rotten, Iron Head et revenants) inquiétants pour ne pas dire paniquants se rapprochent souvent de vous de par leurs déambulements incontrôlés, vous faisant perdre ainsi de précieuses munitions. Les bruitages (déplacements des ennemis, grognements, souffle...) lui confèrent un renforcement indéniable dans le stress d'une mauvaise nouvelle rencontre que l'on appréhende toujours. On regrettera juste, une fois encore, la difficulté qu'a Capcom à assumer le gore jusqu'au bout avec sa saga, car même si ça gicle bien, les décapitations et démembrements sont rigoureusement absents.

    



Retrouver un moment la lumière pour se diriger vers la tour de communication sera donc un instant de soulagement, comparable à ces moments de répit des salles de sauvegarde d'antan. Répit de courte durée toutefois, le soft vous replongeant très vite dans le bain (de sang) coulé pour vous à l'avance sur cette île, décidément bien mystérieuse.

  


Le cliffhanger de fin avec Barry et Natalia est surprenant à plus d'un titre puisqu'il vous laisse suspendu à vos hypothèses les plus folles (même si l’on y croit guère) et vous révèle le temps qui sépare le passage des deux binômes sur cette île.

  


Que retenir d'autre dans ce 1er épisode ?
L'aspect labyrinthe de ce pénitencier risque de vous faire tourner bourrique parfois, la carte trouvée du secteur n'étant que peu utile. J'aurai préféré un indicateur de mission directionnel plus régulier, comme ces traces de pas bleutées qui guident Natalia vers son objectif temporaire.

 


On retrouve les ateliers parsemés, pour l'amélioration des armes grâce aux kits d'améliorations que vous trouverez sur votre route. On peut toujours combiner un tas d'objets pour en faire d'autres et les herbes vertes et rouges mélangées vous apporteront un stock supplémentaire que vous partagerez entre perso principal et perso secondaire, juste au cas où...

  


Il vous faudra jongler avec les inventaires limités de chaque perso : laisser par exemple le secondaire gérer les soins, tandis que vous vous occuperez de la partie artillerie avec Claire ou Barry.
Le tutoriel vous en apprendra pas mal sur la façon d'utiliser les commandes, notamment pour les esquives, les ordres à donner, pour courir ou s'accroupir, effectuer un lancer de cocktails molotov etc... les possibilités sont nombreuses et subtiles.

  


L’aspect graphique du soft restera d’un niveau somme toute correct pour tous les joueurs de génération 360 ou PS3 mais risque d’en faire tiquer plus d’un sur PS4 et Xbox One, même si c’est plus beau. La version PC ne comporte pas d’écran splitté pour la coop’ dans la campagne et reste inaccessible en HD parce qu’injouable (ralentissements) sur les config’ plus modestes, même en baissant les paramètres habituels. Pourtant, je le répète, le titre n’est pas ce qu’on pourrait appeler un aspirateur à ressources, tant au point de vue de la qualité graphique du jeu que du nombre d’ennemis affichés à l’écran…

Les bruitages et bande sonore sont au rendez-vous de ce que l’on peut en attendre dans un tel soft, mais je suis resté agacé par les reprises de musiques redondantes dans certaines zones (celle de la grue) tant qu’il reste un ennemi tapis quelque part. Du coup, on est sur les nerfs et on ne se laisse pas surprendre.

  


La durée de vie est prometteuse, d’abord parce que le mode Commando a été grandement amélioré mais aussi parce que le mode campagne vous propose un tas de challenges (chasse aux insectes avec Natalia, chasse aux dessins Kafka avec Moira, quête des médaillons bleus avec Claire et Barry) qui vous obligeront à revenir fouiller les lieux en pensant comme un explorateur.

   


Le fait d’accomplir ces challenges plus ou moins difficiles vous donnera accès à des récompenses utilisables dans le jeu (armes ou costumes bonus…) ou consultables dans la galerie : illustrations, figurines, fichiers secrets, cinématiques, tout ce dont les fans raffolent en règle générale.

   


Dernière remarque, n’hésitez pas à essayer différentes configuration de jeu à la manette, j’ai finalement opté pour l’option type B-1, similaire à RE6 car l’accroupissement du personnage se fait avec RS au lieu de l’handicapant LS dans la config’ A par défaut qui amenait trop souvent mon personnage à s’accroupir dans le feu de l’action ou en cas de fuite désespérée.

Il me tarde d’en connaître plus sur l’histoire car il faut bien avouer que ce premier épisode, même s’il tient toutes ses promesses, ne m’a pas réservé beaucoup de surprises avec tout ce qu’on a pu voir auparavant grâce au tour promo mondial de Capcom sur ce titre.

Quant à vous dire s’il faut craquer pour le format épisodique ou attendre la version physique ?
Je ne saurai que vous conseiller d’opter pour la 1ère option car les cliffhangers vont vous mettre dans l’attente insupportable de connaitre la suite comme dans les plus grandes séries TV (qui a dit «The Walking Dead» ?).
Et puis au moins, vous ne risquez pas de vous faire spoiler les évènements au fur et à mesure de la sortie des épisodes. Et si vous êtes collectionneur, rien ne vous empêche ensuite d’acheter le jeu au prix fort ou d’attendre sagement plus tard que le titre arrive en occasion ou mieux, à moindre coût en neuf dans les bacs (ce qui finit toujours par arriver).

Resident Evil Revelations 2 renoue donc dans cet épisode avec un certain aspect survie (pour peu que vous ne jouiez pas en mode facile) et dans un monde d’horreur mystifié par une sentinelle encore invisible qui n’aura d’yeux que pour ses sujets de laboratoire.

    


Note de l’épisode 1 : 7/10

Really Appreciated :

- Le cliffhanger du système épisodique
- L’approche furtive
- Les challenges
- Le mode commando
- Un bestiaire plus inspiré pour le moment que les Oozes du 1er Revelations.
- Les rotten rampants
- La lecture de documents
- L’ambiance plutôt réussie de ce 1er épisode.

Too bad :

- Le système laborieux d’ouverture des coffres.
- Effectivement, le genesis me manque.
- Les quelques petits moments scriptés comme dans RE6.
- La musique répétitive de la zone de la grue.
- Certaines textures pauvres.
- La version PC trop exigeante au niveau ressources pour ce que le jeu a à proposer.
- L’absence incompréhensible de coop’ sur PC pour la campagne en écran splitté.
Posté le 27/02/2015 à 17:00 par Hunk dans RESIDENT EVIL REVELATIONS 2

Capcom s'excuse sur la version PC de REVELATIONS 2

Sur notre article précédent, nous vous parlions de l'absence non mentionnée explicitement du mode coopératif local pour le mode Campagne de Resident Evil : Revelations 2 sur PC.

Capcom a posté sur Steam le message suivant:

Nous présentons nos excuses aux joueurs de la version PC de Resident Evil Revelations 2 qui ont acheté le jeu en s'attendant à pouvoir y jouer en coopération en local. Cette fonctionnalité n'était pas prévue sur cette version et cette différence a, par erreur, été omise de la description du produit sur Steam et a été rajoutée dès que nous avons été mis au courant de cette erreur. Il s'agit d'une erreur involontaire et, une fois encore, nous sommes désolés pour la confusion qu'elle a pu provoquer.

Nous nous renseignons actuellement sur la question et des solutions potentielles et espérons avoir des nouvelles à transmettre très bientôt. Donc merci de rester à l'écoute.
Merci pour votre patience et votre compréhension


Selon le site PCGamer, en attendant, Capcom proposerait un remboursement pour les acheteurs qui le souhaitent en raison de l'absence de ce mode qui avait été indiqué comme présent à tort.

Source: PC Gamer
Posté le 27/02/2015 à 14:23 par Iceweb38 dans RESIDENT EVIL REVELATIONS 2